ARTISTE:

RED HOT CHILI PEPPERS

(ETATS UNIS)
TITRE:

ONE HOT MINUTE

(1995)
LABEL:

WARNER

GENRE:

METAL FUSION

TAGS:
Funky, Groovy
""
NESTOR (03.12.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après le carton plein (commercial et artistique) réalisé avec « Blood Sugar Sex Magik », les RED HOT CHILI PEPPERS traversent une période troublée. Sitôt arrivé dans le groupe, et du fait de la difficulté qu’il rencontre à gérer le succès énorme qu’a généré la sortie de leur précédant album, John Frusciante quitte les RED HOT en 1992 durant la tournée japonaise. Il sombre alors rapidement dans la drogue. A cette même période Fléa se sépare de sa femme. Le groupe est alors en pleine période de flottement et se trouve balloté entre des problèmes de drogue, les difficultés à trouver un remplaçant à Frusciante (qui ne sera resté que 3 ans et 2 albums), et une gestion laborieuse de leur hyper médiatisation (leur succès est alors tel que NIRVANA et PEARL JAM, pourtant au sommet de leur gloire, ouvrent pour eux). Le salut semble alors venir de l’ex guitariste de JANE’S ADDICTION, Dave Navarro, que le groupe recrute et avec lequel ils réalisent « One Hot Minute, en 1995.

Si, le climat est moins à la franche rigolade que par le passé et que l’album est bien plus sombre, celui-ci profite de la notoriété du groupe et se vend très bien. Et ce, même si quatre années se sont écoulées depuis « Blood Sugar Sex Magik ». Il faut dire que les Chilis terminent avec ce nouvel album leur mutation qui les a vu évoluer d’un Funk débridé et fougueux vers un Rock très énergique mais plus conforme aux attentes d’un large public. Cela est en grande partie du au son de Dave Navarro qui est clairement connoté plus « Hard Rock classique » que son celui de son prédécesseur. Ce qui est assez ironique si l’on songe que JANE’S ADDICTION, encore plus que RHCP, a toujours fait figure de groupe assez décalé et underground. De même, si la rythmique est toujours un élément important, elle perd encore un peu plus de son omniprésence au sein de la musique des Chilis. La couleur musicale générale est plus Rock, plus sombre également et l’équilibre entre les différents musiciens semble mieux respecté que par la passé (« Mother’s Milk » était l’album de Flea, « Blood Sugar Sex Magik » celui de Frusciante).

De fait, le groupe passe pour être plus homogène et plus équilibré que par le passé. Plus consensuel serait on tenter de dire. Le chant d’Anthony Kiedis gagne en mélodie et en douceur, les guitares se font plus épiques et mélodiques, le groupe rentre un peu dans le rang. Alors oui, on pourrait arguer que les RED HOT ont encore gagné en maturité, que le jeu de Navarro est parfois surprenant d’originalité, que les traditionnels points faibles du groupe (la batterie et le chant) sont là à leur meilleur niveau… Et on n’aurait pas tort. On pourrait également dire que des titres comme les single « Aeroplane » et « My Friends » (une balade), le funky « Walkabout », le métal « Warped », ou bien « Coffee Shop », sont tout simplement excellents et peuvent figurer sans soucis parmi les meilleurs morceaux du groupe. Et une fois de plus, il serait difficile de prétendre le contraire.

Il n’en reste pas moins que cet album ne possède pas la magie de ses deux prédécesseurs. L’ambiance est moins à l’exaltation et à l’insouciance et l’on a même le sentiment que les Chilis ont un peu composé en réaction à l’explosion du mouvement Grunge dont ils semblent s’inspirer en partie. La drogue (« Warped », « Aeroplane », « Coffee Shop »…) et la perte de proches (« Tearjerker » est écrit en hommage à Kurt Cobain, alors que « Transcending » et « Deep Kick » évoquent respectivement la mémoire de l’acteur River Phoenix et de leur ancien guitariste Hillel Slovak) semblent être les seuls sujet de préoccupation d’un groupe qui perd les pédales et essaye tant bien que mal de maintenir le cap.

Rarement la frontière entre verre à moitié vide et verre à moitié plein ne m’a semblée si ténue à l’écoute d’un disque. Et si pour moi ce « One Hot Minute » est une déception, je comprend tout à fait les personnes qui crieront au génie. D’ailleurs, avec 5 millions d’albums écoulés, l’album reçoit un excellent accueil et est cité par de nombreux fans comme un des meilleurs du groupe. Il n’en reste pas moins que le groupe mettra environ un an et demi à écrire ce « One Hot Minute », alors qu’il n’avait fallu que 2 mois pour son prédécesseur. Il faut dire qu’avoir une aiguille en permanence dans le bras ne facilite pas la prise d’une guitare.

Quoi qu’il en soit, la dépendance à la drogue de Dave Navarro et d’Anthony Kiedis sonnera le glas de cette époque « parenthèse » dans la carrière du groupe. Le guitariste quittera rapidement le navire et les RED HOT se retourneront à nouveau vers leur ancien compagnon, John Frusciante en essayant d’oublier cette période durant laquelle les excès furent à un cil de limace de causer la perte du groupe. Les RED HOT CHILI PEEPERS refusent d’ailleurs d’interpréter des morceaux de cet album (à l’exception « Pea », une comptine aux paroles très « adultes » qui est parfois jouée et chantée par Flea). Un peu comme si les fantômes du passé leur font encore si peur qu’ils préfèrent choisir la voix de l’amnésie à celle du souvenir.


Plus d'information sur http://www.redhotchilipeppers.com/





LISTE DES PISTES:
01. Warped - 05:04
02. Aeroplane - 04:45
03. Deep Kick - 06:33
04. My Friends - 04:02
05. Coffee Shop - 03:08
06. Pea - 01:47
07. One Big Mob - 06:02
08. Walkabout - 05:07
09. Tearjerker - 04:19
10. One Hot Minute - 06:23
11. Falling Into Grace - 03:48
12. Shallow Be Thy Name - 04:34
13. Transcending - 05:46

FORMATION:
Anthony Kiedis: Chant
Chad Smith: Batterie
Dave Navarro: Guitares
Flea: Basse
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (2 avis)
STAFF:
3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
RED HOT CHILI PEPPERS : Nouvelle vidéo
 
AUTRES CHRONIQUES
NATIVE WINDOW: Native Window (2009)
A.O.R. - Du Eagles avec un violon
BLUE OYSTER CULT: Spectres (1977)
HARD ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT RED HOT CHILI PEPPERS
RED-HOT-CHILI-PEPPERS_The-Getaway
The Getaway (2016)
3/5
-/5
WARNER / ROCK ALTERNATIF
RED-HOT-CHILI-PEPPERS_I-m-With-You
I'm With You (2011)
3/5
3/5
WARNER / POP
RED-HOT-CHILI-PEPPERS_Stadium-Arcadium
Stadium Arcadium (2006)
4/5
4/5
WARNER / ROCK ALTERNATIF
RED-HOT-CHILI-PEPPERS_By-The-Way
By The Way (2002)
4/5
4/5
WARNER / ROCK
RED-HOT-CHILI-PEPPERS_Californication
Californication (1999)
4/5
4.7/5
WARNER / METAL FUSION
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021