ARTISTE:

CELILO

(ETATS UNIS)
TITRE:

BENDING MIRRORS

(2009)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

BLUES

TAGS:
Bluesy, Groovy, Mélancolique, Planant
""
EL_BIA (14.12.2009)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Petit groupe de Rock Indie made in Portland, Oregon, Celilo est une formation qu’il m’a été donné de voir jouer en live au plus grand des hasards, lorsqu’ils faisaient la promotion de leur premier album, « Bending Mirrors ». Je m’en souviens parfaitement, c’était il y a un peu plus de six mois, lors du « First Thursday », célébration mensuelle durant laquelle une majorité de magasins en tous genres du Pearl District de Portland présentent des collections d’art privées assorties de dégustations gratuites de vins et autres délicieux cookies… Celilo jouait alors dans un magasin de vêtements chics (oui, oui, vraiment), dans lequel étaient organisées une distribution gratuite de bières locales ainsi qu’une exposition de peintures d’artistes orégoniens. Bref, c’est donc dans une ambiance décontractée et presque idyllique que j’ai découvert ce groupe qui avait alors attiré mon attention pour ses sonorités… floydiennes !

Toujours au plus grand des hasards, il se trouve que six mois plus tard arrive chez MW le CD promo de… Celilo ! C’est alors sans hésitation que je me suis jeté dessus, afin de me replonger dans ces bons vieux souvenirs portlandais, mais également pour découvrir ce que le groupe avait à offrir sur sa galette. On découvre donc une sorte de Blues-Rock original où la majorité des ambiances, soutenues par une pedal steel guitar aux effets de fade-in avec un son assez floydien, se révèlent vraiment prenantes bien qu’assez simples en elles-mêmes. On a donc un Rock très bluesy aux tempos assez lents, avec des musiques tantôt mélancoliques (« Cigarette Blues » ou bien « Sunken Ships » et ses notes d’espoir), tantôt plus dynamiques (« Pink Sofa » et son couplet très rock/country américain ou « Sirens Of Metropolis » et son déchainement en milieu de titre), même si l’essentiel de l’album se compose de morceaux calmes et assez courts (entre trois et quatre minutes en moyenne).

Le groupe joue donc beaucoup sur de tendres ballades bluesy où l’utilisation du bottleneck renforce l’ambiance et donne un attrait supplémentaire à la musique. Certains refrains font donc penser à Pink Floyd tel « Easter Lily », au dynamisme et aux chœurs rappelant sans équivoque le groupe de Gilmour ou encore « Clatter Of Hooves » avec un refrain où la guitare aussi bien que la ligne de chant rappellent clairement « Shine On You Crazy Diamond ». Cependant, il faut bien souligner qu’ici, rien n’est ‘progressif’, l’album restant bel et bien dans un Blues-Rock à l’américaine, avec par exemple « Wy-Am », propulsant son auditeur dans la campagne orégonienne avec son banjo et son harmonica rythmés par une guitare groovy et bluesy ou encore « Cigarette Blues » avec son riff lancinant à la basse et où une guitare ambiante agrémentée de divers soli saisissants crée une atmosphère mélancolique prenante.

A noter que le tout reste très aguicheur et prenant, à l'image de la petite « Sunken Ships » aux accords de guitare accrocheurs chantant une note d’espoir renforcée par les chœurs et la nappe de claviers en fond, l’acoustique « Pinata » au couplet accrocheur et entrainant bien que dépourvu de percussion ou bien le titre final, « Pleistocene », à la rythmique lancinante soutenue par ces diverses notes à la pedal steel guitar invitant l’auditeur à fermer les yeux pour se laisser submerger par une ambiance sans pareil.

Au final, « Bending Mirrors » de Celilo se révèle être un album agréable constituant une excellente musique d’ambiance empreinte de sonorités de l’Amérique profonde mêlées à du Pink Floyd… Une excellente surprise sur laquelle il serait dommage de ne pas s’attarder !


Plus d'information sur http://www.myspace.com/celilo



GROUPES PROCHES:
AGUENAOU


LISTE DES PISTES:
01. Easter Lily
02. Wy-am
03. Winter Pills
04. Bush Pilot
05. Piñata
06. Cigarette Blues
07. Donut Queen
08. Sunken Ships
09. Sirens Of Metropolis
10. Pink Sofa
11. Little Coquette
12. Clatter Of Hooves
13. Pleistocene

FORMATION:
Adam East: Guitares / Basse / harmony vocals, harmonica
Damon Dunning: Guitares / Basse / harmony vocals
Dave Pulliam: Claviers
Kipp Crawford: Batterie
Sloan Martin: Chant / Guitares
The Don (Matt Cadenelli): Batterie
Tucker Jackson: pedal steel guitar
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
3 (USA): Revisions (2009)
ROCK - En résumé, Three (3) n’a pas fait les choses à moitié et malgré le fait que se soit un album de raretés, il faut prendre ce "Revisions" pour ce qu’il est réellement, un très bon album de Three.
DIE!: Still (2009)
METAL INDUSTRIEL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022