ARTISTE:

ORPHANED LAND

(ISRAEL)
TITRE:

THE NEVER ENDING WAY OF ORWARRIOR

(2010)
LABEL:

CENTURY MEDIA RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant féminin, Growl, Planant, Planant
""
STRUCK (13.01.2010)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis 1994, date de sortie de leur premier opus « Sahara », Orphaned Land n’a eu de cesse d’enchanter le monde métal avec leur death folk progressif particulièrement épique. Mais c’est véritablement en 2004 avec la sortie de « Mabool » - considéré à ce jour comme leur chef d’œuvre ultime - que le combo israélien a gagné ses galons de groupe métal de référence auprès du grand public. Il va sans dire que la sortie de son successeur allait être épiée par tous les néo-fans et leur interminable attente est enfin récompensée par pas moins de 78 minutes de musique épique… Cerise sur la galette, cette dernière est mixée par Steven Wilson himself, en espérant que le résultat sera aussi couronné de succès que les désormais cultes albums d’Opeth qu’il a produit (« Blackwater Park » et « Deliverance » en tête).

Comme ses glorieux aînés, « The Never Ending Way Of ORwarriOR » est une grandiose épopée, un dépaysement musical total mixant talentueusement parties métal variées (death prog, black, thrash…) et folk orientales à grand renfort de violon et d’instruments traditionnels (bouzouki, percussions, flûtes arabes…), sans compter la multiplicité des chants aussi bien en terme de langues (hébreu, anglais, arabe, yéménite…) qu’en terme de variété avec notamment les parties chantées par Shlomit Levi qui sont un perpétuel enchantement !

A cet égard, c’est cette dernière qui ouvre ce nouveau livre avec l’entame « Sapari », morceau nous entraînant dans ce nouveau conte des mille et unes nuits métallique, manifeste relatif au conflit israélo-palestinien. Au-delà de toute considération politique, Orphaned Land nous embarque dans son merveilleux périple avec comme point d’orgue les magnifiques « Treading Through Darkness », « The Warrior » et son long solo heavy particulièrement mélodique… Comme « Mabool », « The Never Ending Way Of ORwarriOR » alterne merveilleusement titres métal (« Barakah ») et intermèdes acoustiques folkloriques (le sublime « His Leaf Shall Not Wither », émouvant à souhait) aux harmonies vocales belles à pleurer (le final de « New Jerusalem »)…

Nous pourrions passer en revue les quinze titres que compte ce « The Never Ending Way Of ORwarriOR » tant ils sont tous envoûtants, tant le génie du combo - qui réside dans la capacité à rendre totalement naturel ce métissage musical a priori improbable - force au respect… Le mixage de Steven Wilson permet cette osmose musicale même si l’apport du leader de Porcupine Tree n’est pas une évidence pour ceux qui connaissent les travaux passés du combo ; mais son jeu de clavier sur notamment le mélancolique « Vayehi Or » est reconnaissable entre tous…

Ceux qui ont plébiscité « Mabool » se délecteront de ce « The Never Ending Way Of ORwarriOR » qui reprend ingrédient par ingrédient la recette de son prédécesseur, ce que regretteront les esprits chagrins… Mais peut-on décemment stigmatiser un manque de variété quand la musique d’Orphaned Land résume à elle seule la variété ? N’en doutons pas, « The Never Ending Way Of ORwarriOR » est un nouveau chef d’oeuvre qui s’appréhende comme un voyage riche en émotions variées et consacre Orphaned Land comme grand représentant des groupes à approche cinématographique ! Orphaned Land est grand mais cette majesté a un prix : six années de travail acharné ! Condition supplémentaire pour profiter pleinement et sans arrière pensée de ce nouvel enchantement !


Plus d'information sur http://www.orphaned-land.com



GROUPES PROCHES:
ARKAN, AMASEFFER, LET IT FLOW, ACYL, HAUCHARD, HUMAN FATE, VIELIKAN

LISTE DES PISTES:
01. Sapari
02. From Broken Vessels
03. Bereft In The Abyss
04. The Path Part 1 - Treading Through Darkness
05. The Path Part 2 - The Pilgrimage To Or Shalem
06. Olat Ha'tamid
07. The Warrior
08. His Leaf Shall Not Wither
09. Disciples Of The Sacred Oath Ii
10. New Jerusalem
11. Vayehi Or
12. M I ?
13. Barakah
14. Codeword: Uprising
15. In Thy Never Ending Way (epilogue)

FORMATION:
Avi Diamand: Batterie
Eden Rabin: Claviers
Kobi Farhi: Chant
Matti Svatitzki: Guitares
Shlomit Levi: Chant
Uri Zelcha: Basse
Yossi Sasi: Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
NUNO777
13/01/2010
  0 0  
5/5
Orphaned Land sort avec The Never Ending Way Of ORwarriOR son meilleur album, légèrement au dessus de Mabool, et c’est peut être le futur album de l’année pour ma part. J’écoute ce bijou depuis quelques semaines sans me lasser une seconde de la finesse des mélodies. Le mélange instruments orientaux-guitares tranchantes fait mon bonheur à chaque révolution du disque. Les apports traditionnels sont en tout cas plus nombreux que sur Mabool.
Les soli sont toujours aussi déchirants et le chant clair Kobi est plus assuré. Contrairement à Val, je trouve l’apport de Steven Wilson assez discret surtout quand on sait qu’il n’a fait que le mixage de l’album. D’après les dires du groupe, un rythme de composition plus soutenu devrait être observé par Orphaned Land. L’avenir nous dira si c’est la bonne démarche. Quoiqu’il en soit nous avons de quoi patienter encore de longues années s’il le faut avec ce chef d’œuvre.

VAL
13/01/2010
  0 0  
2/5
Je ne comprends pas l'engouement pour cet album, une régression terrible pour ce groupe, qui abandonne son métissage metal/folk et ses aspirations épiques, et propose en lieu et place du successeur attendu de Mabool une odyssée bien mièvre de laquelle toute vie semble avoir été aspirée. La faute à une production comme toujours trop lisse de Steven Wilson ? Possible.

Reste que cet album est d'un ennui mortel, là où ses prédécesseurs étaient de véritables petites bombes, toujours surprenantes, animées d'une énergie folle... Le concept lui aussi, pourtant longuement réfléchi en amont et qui prêtait naturellement à quelque chose de bien plus spectaculaire, est tragiquement réduit (sans surprise hélas) à des connotations locales compréhensibles mais qui manquent terriblement de subtilité et d'audace.

Un beau gâchis.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
5/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ORPHANED LAND : Nouveau single
DERNIER ARTICLE
ORPHANED LAND & KLONE & KHALAS & THE MARS CHRONICLES - 07 NOVEMBRE 2013
Les peuples et confessions se sont mélangés sur la scène du Divan du Monde avec un message pacifiste clair...
DERNIERE INTERVIEW
ORPHANED LAND (30 NOVEMBRE 2017)
Le sixième album d'Orphaned Land "Unsung Prophets & Dead Messiahs" est le fruit d'une colère. Nous avons demandé à Kobi Farhi de nous en donner les causes.
 

"Ecoutez "Smash" de Clint Slate !"
AUTRES CHRONIQUES
TOTO: Tambu (1995)
A.O.R. -
MONNAIE DE SINGE: Saison 3 (2009)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ORPHANED LAND
ORPHANED-LAND_Unsung-Prophets--Dead-Messiahs
Unsung Prophets & Dead Messiahs (2018)
4/5
5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL PROGRESSIF
ORPHANED-LAND_Kna-an
Kna'an (2016)
2/5
3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / AUTRES
ORPHANED-LAND_All-Is-One
All Is One (2013)
4/5
5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DEATH METAL
ORPHANED-LAND_Mabool
Mabool (2004)
3/5
4.5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021