GROUPE/AUTEUR:

ELUVEITIE

(SUISSE)

TITRE:
EVERYTHING REMAINS AS IT NEVER WAS (2010)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
PAGAN/VIKING METAL

""
CHILDERIC THOR - 21.01.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Il faut battre le fer tant qu'il est chaud. Voilà un adage que Eluveitie applique à la lettre depuis qu'il a explosé il y a deux ans. Un album studio (Slania au succès que l'on sait), un live (Live At Metalcamp), une pause acoustique (Evocation I - The Arcane Dominion) et en ce début 2010, un (déjà) quatrième opus. De fait, après des prémices discrets et modestes, les Suisses semblent vouloir rattraper le temps perdu. Et comme la qualité est à chaque fois au rendez-vous, personne ne se plaindra de ce stakhanovisme généreux.

Profitant aussi bien de l'engouement pour le folk métal, le death mélodique à la suédoise et la touche féminine, Eluveitie a su concocter une recette personnelle dont Everything Remains As It Never Was se nourrit sans vraiment chercher à la modifier. Des titres courts, ramassés, un tempo effréné, une voix caverneuse masculine, celle du leader Christian "Chrigel" Glanzmann, quelques choeurs féminins ("Quoth The Raven"), le tout souligné par des couleurs folkloriques peintes par une poignée d'instruments traditionnels (flûte, mandoline, hurdy gurdy...), sont les atours affichés par une formation qui sait surtout écrire de vraies chansons taillées pour la scène et pour faire headbanguer les fans.

Pas de surprise donc avec ce nouveau cru qui creuse le même sillon que Slania. Entre une intro ("Otherworld") et une outro ("The Liminal Passage"), il alterne compositions métal saupoudrées de touches folk ("Everything Remains As It never Was", "The Essence Of Ashes", "Sempiternal Embers") et morceaux instrumentaux sans cuirasse électrique (les très beaux "Isara" et "Selton"). L'album compte les hymnes par palettes entières ("Thousandfold", "Nil") et se boit d'une traite sans aucun temps mort.

S'il ne se distingue donc pas réellement en terme de style de son prédécesseur saturé, on notera cependant un trait parfois plus brutal (tout est relatif bien entendu), à l'image de certains passages de "Kingdom Come Undone" ou du mur rythmique dressé par "(Do)minion". Les Suisses s'essayent même au solo de guitare, exercice pourtant assez éloigné de leur style, avec "Lugdunon", pour un résultat plutôt convaincant. Eluveitie ne prend donc aucun risque, après un essai acoustique seulement à moitié réussi. Il livre ce que ses admirateurs de plus en plus nombreux attendent de lui. On peut le regretter tout en reconnaissant toutefois que sa musique se justifie surtout justement quand elle marie métal extrême et partition folklorique et pas uniquement cette dernière.

Néanmoins, il ne faudrait pas que le groupe s'enferme dans un schéma trop prédéfini, automatique. Certains en font une carrière (Iron Maiden, AC/DC) mais Eluveitie ne possède pas un talent identique pour pouvoir se le permettre. Ceci étant, Everything Remains As It Never Was est une bonne cuvée : ne boudons pas notre plaisir...

Plus d'information sur http://www.eluveitie.ch



GROUPES PROCHES:
EQUILIBRIUM, FINNTROLL, KORPIKLAANI, MOONSORROW, ENSIFERUM, CRUACHAN

LISTE DES PISTES:
01. Otherworld - 01:57
02. Everything Remains As It Never Was - 04:25
03. Thousandfold - 03:20
04. Nil - 03:43
05. The Essence Of Ashes - 03:59
06. Isara - 02:44
07. Kingdom Come Undone - 03:22
08. Quoth The Raven - 04:42
09. (do)minion - 05:07
10. Setlon - 02:36
11. Sempiternal Embers - 04:52
12. Lugdunon - 04:01
13. The Liminal Passage - 02:15


FORMATION:
Anna Murphy : Hurdy Gurdy
Christian "Chrigel" Glanzmann: Chant / Guitares
Ivo Henzi : Guitares
Kay Brem : Basse
Meri Tadic: Flute
Merlin Sutter: Batterie
Patrick "Päde" Kistler : Cornemuse
Simeon Koch: Chant / Guitares


TAGS:
Chant féminin, Acoustique, Celtique, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ELUVEITIE
DERNIERE ACTUALITE
Durbuy Rock Festival 2020- 17 et 18 Avril 2020 - Bomal-sur-Ourthe (Belgique)
Toutes les actualités sur ELUVEITIE
DERNIER ARTICLE
Gohelle Fest 2015 - 1ère Journée - 04 Septembre 2015
Pour sa 2è édition le Gohelle Fest se déroule sur deux jours et propose nombre de formations de qualité. Cette première journée va le confirmer avec la présence de pointures dans des genres très variés, du folk au death métal en passant par le hardcore. Tous les articles sur ELUVEITIE
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
AGENESS: Songs From The Liar's Lair (2009)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASPERA: Ripples (2010)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ELUVEITIE
ELUVEITIE_ATEGNATOS
Ategnatos (2019)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / PAGAN/VIKING METAL
ELUVEITIE_EVOCATION-II
Evocation Ii (2017)
5/5
4/5
NUCLEAR BLAST / PAGAN/VIKING METAL
ELUVEITIE_Helvetios
Helvetios (2012)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / PAGAN/VIKING METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020