GROUPE/AUTEUR:

EDGUY

(ALLEMAGNE)

TITRE:
MANDRAKE (2001)
LABEL:
AFM RECORDS
GENRE:
METAL MELODIQUE

""
NOISE - 11.02.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Edguy et son leader, Tobias Sammet, sont des gens toujours plus pressés d’obtenir une reconnaissance à large échelle dans la scène métal mélodique. Pressés car lorsque sort « Mandrake », cinquième album du groupe, Edguy a en à peine plus de deux ans proposé l’album qui l’a propulsé très haut (Theater Of Salvation), ressorti son tout premier album (The Savage Poetry) et tourné très intensément un peu partout, du Wacken Open Air à quelques dates avec Iron Maiden. De plus, Sammet a trouvé le temps fin 2000 de proposer son premier disque solo avec Avantasia, superbe projet très ambitieux d’opéra métal en deux volets qui va rencontrer un certain succès.

Sans surprise, « Mandrake » se place dans la continuité des précédents efforts d’Edguy même si la recette a un peu évolué. La musique du groupe a mûri, l’aspect un peu naïf et frais des débuts a disparu au profit d’un heavy métal plus affirmé et moins typiquement speed. Le tout semble très clairement calculé et composé pour s’imposer auprès d’un large public métal et perd de ce fait un peu en spontanéité.

Tube fédérateur et judicieusement placé en début de disque, « Tears of a Mandrake » ouvre les hostilités de manière imparable. Avec son introduction douce suivie d'une belle montée en puissance dans un ton mid-tempo, un chant parfait, un refrain énorme facilement assimilable et des soli imparables, il fait partie des meilleurs morceaux d'Edguy, toutes époques confondues.

Avec « Golden Dawn », on se retrouve dans une ambiance très speed métal mélodique sur le refrain, même si le ton est plus heavy sur les couplets. Sammet s’y montre particulièrement incisif pour un résultat typique du style Edguy. Dans ce style rentre-dedans, notons « Nailed to the Wheel », très trompeur avec son introduction lente et acoustique qui enchaîne ensuite sur un pur heavy métal féroce et incisif dans l’esprit d’un Judas Priest ou d’un Accept.

D’autres compositions ressortent comme « Jérusalem » qui se montre plus facile d’écoute et très mélodique, mêlant un souffle épique et acoustique à un excellent break celtique sur une musique typiquement speed ou encore « All the Clows », bon titre bien heavy au niveau des guitares qui se distingue par son refrain accrocheur et entrainant. Edguy propose aussi un nouveau titre très long à tiroirs, « The Pharaoh », qui cette fois ci ne passe pas. Le début du titre, dans une veine métal progressif, ainsi que son passage central porté par un chant en canon dans l'esprit d'un Savatage, ne font pas oublier la longueur de l'ensemble et un thème, l'Egypte, devenu assez commun dans le métal.

Après « Wash Away The Poison », ballade classique et typique de la patte Sammet, agréable même si fort peu originale, le disque accuse un coup de mou. Les trois derniers titres ne sont pas foncièrement mauvais, mais semblent faire office de remplissage. Certes ils fonctionnent sur le moment, mais ils s’oublient assez rapidement. Refrains faciles, soli mélodiques, rythmes rapides et endiablés, le groupe nous ressort un schéma trop conventionnel pour vraiment marquer les esprits.

Au final, « Mandrake » reste un disque sympathique avec de bons titres qui valent le détour. Edguy montre une facette très professionnelle et se détache ainsi pas mal du son et de l’image de ses débuts. Espérons juste que l’âge adulte ne leur fera pas perdre leur candeur et leur inspiration.

Plus d'information sur http://www.edguy.net



GROUPES PROCHES:
VAIDDREAMS, SCELERATA, MANIGANCE, AWACKS, FREEDOM CALL, METALIUM, ICEWIND, BLIND GUARDIAN, DARK ILLUSION, LOVE DE VICE

LISTE DES PISTES:
01. Tears Of A Mandrake (07:11)
02. Golden Dawn (06:07)
03. Jerusalem (05:26)
04. All The Clowns (04:49)
05. Nailed To The Wheel (05:39)
06. The Pharaoh (10:36)
07. Wash Away The Poison (04:40)
08. Fallen Angels (05:12)
09. Painting On The Wall (04:38)
10. Save Us Now (04:38)
11. The Devil & The Savant (05:26) (Bonus Track)


FORMATION:
Dirk Sauer: Guitares
Felix Bohnke: Batterie
Jens Ludwig: Guitares
Tobias Exxel: Basse
Tobias Sammet: Chant


TAGS:
Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC EDGUY
DERNIERE ACTUALITE
EDGUY : Nouvelle lyric video
Toutes les actualités sur EDGUY
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a rencontré Tobias Sammet pour évoquer Avantasia, Edguy et ce nouvel album déroutant avec notamment sa ballade Springsteen, sa reprise de Falco... et sur la scène metal devenue, selon lui, un cliché d'elle-même !

NOTES
4.5/5 (2 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PETER GABRIEL: Scratch My Back (2010)
AUTRES
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NICKELBACK: Silver Side Up (2001)
GRUNGE
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EDGUY
EDGUY_Space-Police--Defenders-Of-The-Crown
Space Police - Defenders Of The Crown (2014)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_Age-Of-The-Joker
Age Of The Joker (2011)
4/5
3.3/5
NUCLEAR BLAST / HARD ROCK MELODIQUE
EDGUY_Tinnitus-Sanctus
Tinnitus Sanctus (2008)
3/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_Rocket-Ride
Rocket Ride (2006)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
EDGUY_King-Of-Fools
King Of Fools (2004)
2/5
-/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020