ACCEPT

(ALLEMAGNE)

METAL HEART

(1985)
LABEL:

SONY BMG

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
80's, Chant éraillé
""
METALNATURE (22.01.2010)  
4/5
(1) Avis (0) commentaire(s)
Moins d’un an après le burné « Balls To The Wall » qui valait son pesant de cacahuètes, Udo et sa bande remettent le couvert et rentrent à nouveau dans les Dierks studios. Mais cette fois, c’est Dieter « Scorpions » Dierks, himself qui est à la console. Si Accept a peaufiné son style et son son avec « Balls To The Wall », ses ambitions restent énormes. Son objectif, c'est la conquête du marché américain, autel sur lequel se sont pourtant déjà éventrés pas mal de groupes européens.

L’album s’ouvre avec la plage titulaire, « Metal Heart » qui incorpore les différents éléments ayant participé au succès d’Accept : doubles guitares acérées, choeurs puissants et virils, voix éraillée faussement détachée, rythmique pesante mais mélodie accrocheuse. Dans sa recherche d‘accessibilité, Accept va combiner à ces élément quelques lignes tirées de la musique classique. Rien d’original, d’autres l’ont fait avant ( comme Blackmore dans « Difficult To Cure »), mais Accept poussera le bouchon plus loin en y intégrant intelligemment deux pièces classiques, la « Marche Slave » de Tchaïkovski (principalement en intro) et la « Lettre à Elise » de Beethoven en solo de guitare (questions pour spécialistes : mais « Who The F**K is Elise » ?). Ça paraît simple sur le papier et ça fonctionne... C’est donc du génie ! C’est en tout cas un hymne terriblement efficace qui animera ensuite tous les concerts d’Accept. La suite de l’album est hélas un peu plus inégale pour le fan exigeant.

Car ménager la chèvre et le chou n’a jamais été facile. Et satisfaire les fidèles du premier jour ou même de l’album précédent tout en faisant les yeux doux au très grand public américain n’est pas évident. Accept va donc alterner quelques titres aux allures trop propres (« Midnight Mover ») et, soupirs de soulagement, une poignée d’autres plus classiques (« To High To Get It Right », « Bound To Fail », ou encore le tout bon « Dogs on Leads » qui assure par ses soli de manche et sa rythmique hypnotisante).

L’exemple type du titre « main tendue » vers les States c’est « Screaming For A Love-Bite ». Le riff et la rythmique sont calqués sur le « Jump » de Van Halen, succès phénoménal sorti l’année précédente (sur l’album 1984). Ce n’est pas complètement raté, mais il ne connaîtra pas le même succès, loin de là.

Il y a aussi quelques tueries, comme le classique « Up To The Limit » ou « Living For Tonite » et ses gémissements de plaisir. Mais juste avant ce dernier, comme pour nous ennuyer, Accept prendra encore le temps de caser une petite catastrophe, « Teach Us To Survive », aux sonorités bébêtes à faire friser l'infarctus métallique.

Un album inégal donc, en tout cas peu homogène, avec lequel Accept aura tenté de lancer des perches vers un public plus étendu. Ce sera une réussite à défaut d’être le succès planétaire escompté. L’amateur de la première heure fera sans doute un peu la fine bouche et il aura tort, car Accept était avec cette production à son apogée...
- Site officiel

LISTE DES PISTES:
01. Metal Heart – 5:19
02. Midnight Mover – 3:05
03. Up To The Limit – 3:47
04. Wrong Is Right – 3:08
05. Screaming For A Love-Bite – 4:06
06. Too High To Get It Right – 3:47
07. Dogs On Leads – 4:23
08. Teach Us To Survive – 3:32
09. Living For Tonite – 3:33

FORMATION:
Jörg Fischer: Guitares
Peter Baltes: Basse
Stefan Kaufmann: Batterie
Udo Dirkschneider: Chant
Wolf Hoffmann: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
22/01/2010
  0 0  
4/5
Le meilleur album d'Accept (quel son !) aprés "Balls to the Wall", le titre "Screaming for a love-bite" ayant, à l'époque, usé les murs de ma chambre de jeune travailleur.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.6/5 (7 avis)
STAFF:
4.1/5 (9 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ACCEPT : NOUVELLE VIDEO
DERNIER ARTICLE
ALCATRAZ FESTIVAL 2022 - COURTRAI- JOUR 1 - 12 AOUT 2022
Pour sa première journée le Festival Alcatraz frappe déjà fort avec un programme très riche avec en point d'orgue la venue d'Accept.
DERNIERE INTERVIEW
ACCEPT (20 MARS 2024)
A l'occasion de la sortie de "Humanoid", nous avons rencontré Wolf Hoffmann, le dernier membre du line-up originel et gardien du temple de la musique d'Accept....
 
AUTRES CHRONIQUES
ASPERA: Ripples (2010)
METAL PROGRESSIF -
AEROSMITH: Nine Lives (1997)
HARD ROCK - Aerosmith poursuit dans la voie ouverte depuis "Permanent Vacation", à savoir un Hard-Rock US, certes hyper-produit, mais ne négligeant aucun des ingrédients nécessaires à un album varié, dynamique et puissant.
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ACCEPT
ACCEPT_Humanoid
Humanoid (2024)
5/5
5/5
NAPALM RECORDS / HEAVY METAL
ACCEPT_Too-Mean-To-Die
Too Mean To Die (2021)
5/5
2.3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
ACCEPT_The-Rise-Of-Chaos
The Rise Of Chaos (2017)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
ACCEPT_Blind-Rage
Blind Rage (2014)
2/5
4.3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
ACCEPT_Stalingrad
Stalingrad (2012)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024