GROUPE/AUTEUR:

MYRATH

(TUNISIE)

TITRE:
DESERT CALL (2010)
LABEL:
XIII BIS
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""
VAL - 02.02.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Après un Hope remarqué par la communauté prog métalleuse de France et de Navarre, les Tunisiens de Myrath remettent le couvert en ce début d'année avec un troisième opus destiné à convaincre le monde entier de leurs qualités ; des qualités indéniables, comme nous allons le voir, mais qui ne suffisent pas à faire de ce disque un indispensable...

La première chose qui frappe est évidemment la qualité sonore de l'album. Produit une fois de plus par Kevin Codfert, Desert Call n'a sur ce plan plus rien à envier aux poids lourds de la scène internationale : claire, expressive, la musique s'écoule avec fluidité et si le chant avait été un peu plus mis en avant, le mix à lui seul aurait pu justifier une note plus élevée. Hélas, ce n'est pas le cas, et ce même constat de "pas assez" peut également être fait à propos de ce qui nous intéresse le plus : les compositions.

Toujours profondément imprégnées par la tradition "orientale" (au sens large), les différentes pistes proposent un mélange plutôt savoureux de métal prog "classique" (comprenez par là que les fans de Dream Theater, Symphony X et consorts seront en terrain connu) et de sonorités arabisantes du plus bel effet. Surfant à leur manière sur un métissage dont les Israëliens d'Orphaned Land se sont fait les hérauts, nos compères de Myrath et leur nouveau chanteur ne se contentent en effet pas d'employer avec parcimonie des gammes spécifiques, mais voient les choses en grand : instruments traditionnels et chant aux intonations rarement utilisées dans ce contexte (y compris en arabe sur "Forever And A Day", surprenant et réjouissant) sont donc au rendez-vous, mais, et nous revoilà au constat précédemment abordé : cela ne suffit pas. En dépit de moments réellement très forts (le groove génial du deuxième couplet de "Silent Cries", la partie instrumentale de "Shockwave" et sa rythmique démoniaque, le pont planant de "Madness"...), on regrette très rapidement que le groupe n'ait pas cherché à jouer davantage de la carte de l'originalité. En effet, l'impression de déjà-entendu, de plus en plus prononcée au fil de l'album, traduit à la fois un manque d'ambition sur le plan de l'écriture, et la lassitude probable de l'auditeur à qui l'on a trop souvent, par le passé, servi et resservi les mêmes plans.

Dans le même ordre d'idées, on se demande à chaque chanson pourquoi, malgré la recherche sonore évidente, les sons de claviers (notamment l'immonde lead utilisé sur la grande majorité des solis) et de guitare (guère de variations au fil de l'album) paraissent aussi datés... Plombant un disque déjà musicalement redondant par endroits, ils n'aident pas à sauver les morceaux de cette impression persistante : le groupe aurait clairement pu aller bien plus loin.

Il serait injuste d'abattre en vol un groupe au potentiel aussi évidemment élevé, mais pour être juste, en revanche, il faut être clair : Myrath devra réellement exploiter le potentiel en question lors de leur prochain opus, car nombre de défauts déjà notés à la sortie de Hope sont toujours présents aujourd'hui. Leur envie est palpable, leur bonne volonté incontestable, mais puisque nous les savons capables de bien mieux, il est très ardu d'être indulgent plus longtemps. La note attribuée ici paraîtra peut-être sévère, et elle l'est. Mais gardez en mémoire qu'elle ne sanctionne pas tant le groupe que sa dernière production, bien en-deçà des attentes. Un bon album, qui plaira aux inconditionnels du genre – malheureusement, sans plus... Dommage.

Plus d'information sur https://www.myrath.com/



GROUPES PROCHES:
SYMPHONY X, TELLUS REQUIEM, ORPHANED LAND, AMASEFFER

LISTE DES PISTES:
01. Forever And A Day – 05:41
02. Tempests Of Sorrow – 04:43
03. Desert Call – 07:01
04. Madness – 06:18
05. Silent Cries – 10:45
06. Memories – 04:54
07. Ironic Destiny – 05:45
08. No Turning Back – 05:38
09. Empty World – 07:06
10. Shockwave – 07:16


FORMATION:
Anis Jouini: Basse
Elyes Bouchoucha: Chant / Claviers
Malek Ben Arbia: Guitares
Saif Ouhibi: Batterie
Zaher Zorgati: Chant


TAGS:
Epique, Planant, Technique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NUNO777 - 02/02/2010 -
0 0
4/5
Je suis très satisfait de cet album qui exhausse toutes les attentes que j'avais pu émettre lors du premier album. Plus d'instruments orientaux et même des paroles en arabe, des mélodies hyper efficaces et de l'énergie. Myrath est déjà une référence du genre et a progressé admirablement en seulement deux albums. Symphony X est la principale comparaison que l'on peut faire par rapport à cet album mais au vu de ce qu'est capable de proposer la bande à Romeo depuis quelques temps, Myrath est plus qu'un groupe de métal progressif lambda. Bravo messieurs! 8.5/10
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MYRATH
DERNIERE ACTUALITE
Gagnez 2 places pour le concert de Myrath à L'Aéronef de Lille le 21 Mars 2020
Toutes les actualités sur MYRATH
DERNIER ARTICLE
MYRATH + SIDILARSEN - LE FORUM DE VAUREAL - 19 NOVEMBRE 2016
2 têtes d'affiche ce soir au Forum ! Tous les articles sur MYRATH
DERNIERE INTERVIEW
Alors que leur cinquième album part à l'assaut des charts, nous avons rencontré Zaher Zorgati, le chanteur de Myrath, ce joyau étincelant du metal oriental.

NOTES
4/5 (3 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LAST AUTUMN'S DREAM: A Touch Of Heaven (2010)
HARD ROCK MELODIQUE Un des meilleurs LAD
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MIKE OLDFIELD: Tres Lunas (2002)
AUTRES
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MYRATH
MYRATH_Shehili
Shehili (2019)
5/5
4/5
VERYCORDS / METAL PROGRESSIF
MYRATH_Legacy
Legacy (2016)
4/5
4.5/5
VERYCORDS / METAL PROGRESSIF
MYRATH_Tales-Of-The-Sands
Tales Of The Sands (2011)
4/5
4/5
XIII BIS / METAL PROGRESSIF
MYRATH_Hope
Hope (2007)
4/5
4.6/5
BRENNUS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020