GROUPE/AUTEUR:

NICKELBACK

(CANADA)

TITRE:
THE STATE (2000)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
GRUNGE

""
NIURK - 10.02.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
The State, ou quand Nickelback s’est décidé à faire ce qu’on attendait de lui : de la musique ! Soyons généreux, non contents de mettre en pratique les concepts certes datés mais toujours valables de la mélodie, du chant à peu près juste et du riff efficace, nos quatre Canadiens parviennent aussi et pour la première fois à retenir notre attention avec quelques titres bien ficelés.

Attention, il est peut-être un peu tôt pour parler de hits absolus, mais certains morceaux commencent tout de même à nous titiller le tapement de pied. Titiller seulement, car au moment précis où nos hommes semblent parvenir à une maturité appréciable, de nouveaux écueils viennent parasiter le rendu final. Petit exemple : « Leader Of Men », premier single du groupe à entrer dans les charts apparaît comme étonnamment mou. Il faut en effet près de deux minutes de déclamation vaporeuse à Chad, pour enfin hausser le ton, et ce malheureusement non sans une certaine linéarité toujours préjudiciable.

Mais revenons un peu en arrière, car une grande nouveauté est à signaler en préambule à toute analyse du contenu : The State est le premier album réalisé sous label par Nickelback, et pas n’importe quelle écurie, puisqu’il s’agit ni plus ni moins de Roadrunner. Un énorme progrès est donc à noter au niveau du son et de la production, ce qui n’est pas anodin lorsqu’il est question d’un genre qui se fonde avant tout sur la puissance. Or puissance, équilibre et clarté sont bel et bien au rendez-vous, ce qui fait enfin de Nickelback un groupe au minimum audible à défaut de toujours être écoutable.

Mieux encore : sans être particulièrement géniaux, les Canadiens signent ici quelques morceaux de bonne facture comme en témoignent les énergiques « Breathe », « Cowboy Hat » ou « Worthy To Say », qui sans révolutionner la musique se révèlent d’agréables petits coups de bottes au cul Hard-Grunge. Un cran en-dessous, mais encore tout à fait acceptable, on peut citer les deux compositions les plus denses et sombres du disque, toutes proportions gardées, « Deep » et « Hold Out Your Hands », qui ont le mérite de chercher à créer une ambiance et proposer quelques variations.

Car en effet, à l’écoute d’un « Old Enough », d’un « Diggin’ This » ou autres insupportables « One Last Run » et « Not Leavin’ Yet », on s’aperçoit que certains papys du Hard ne nous avait pas menti en décrétant bien des années auparavant : « It’s a long way to the top if you wanna rock’n’roll ! ». Alors que l’on constate avec satisfaction que M. Kroeger s’est employé à travailler son chant pour l’épurer des couinements les moins tolérables, on observe donc avec tristesse que l’arrivée d’un nouveau batteur en la personne de Ryan Vikedal n’a pas mené le groupe à la suppression des structures en poum-tchak-poum-tchak, dernier rempart vers une véritable qualité.

Quoiqu’il en soit la marge de progression est énorme et se fera sentir commercialement par une percée sur les ondes et dans les charts, tandis qu’artistiquement la marque de fabrique made in Nickelback se révèle enfin à travers des compositions simples, directes, mais efficaces. Quand bien même les défauts sont toujours présents et les approximations encore nombreuses, on se met presque à souhaiter un avenir à ces toujours jeunes gens, et rapidement un nouvel album pour achever de nous convaincre. Ce n’est déjà pas si mal au regard de ce que furent leurs premiers méfaits !

Plus d'information sur http://www.nickelback.com



GROUPES PROCHES:
POLUTION, SHINEDOWN, STAIND, BREAKING BENJAMIN, REVENGINE, BARONS BALL, FAR PLAIN, HOTEL DIABLO, THREE DAYS GRACE, VARIAH

LISTE DES PISTES:
01. Breathe – 03:58
02. Cowboy Hat – 03:56
03. Leader Of Men – 03:30
04. Old Enough – 02:45
05. Worthy To Say – 04:06
06. Diggin' This – 03:01
07. Deep – 02:48
08. One Last Run – 03:30
09. Not Leavin' Yet – 03:45
10. Hold Out Your Hand – 04:08
11. Leader Of Men (acoustic) – 03:23


FORMATION:
Chad Kroeger: Chant / Guitares
Mike Kroeger: Basse
Ryan Peake: Guitares / Choeurs
Ryan Vikedal: Batterie


TAGS:
Chant éraillé, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC NICKELBACK
DERNIERE ACTUALITE
NICKELBACK sur scène au Palais des Sports
Toutes les actualités sur NICKELBACK
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HOUSE OF LORDS: Demons Down (1992)
HARD ROCK MELODIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IRON MAIDEN: Flight 666 (2009)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT NICKELBACK
NICKELBACK_Feed-The-Machine
Feed The Machine (2017)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / GRUNGE
NICKELBACK_No-Fixed-Address
No Fixed Address (2014)
3/5
-/5
MERCURY / GRUNGE
NICKELBACK_Here-And-Now
Here And Now (2011)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
NICKELBACK_Dark-Horse
Dark Horse (2008)
2/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / GRUNGE
NICKELBACK_All-The-Right-Reasons
All The Right Reasons (2005)
2/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / GRUNGE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020