ARTISTE:

TAI PHONG

(FRANCE)
TITRE:

TAI PHONG

(1975)
LABEL:

WARNER

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant aigu, Old School
""
VANDERGRAAF (19.12.2003)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (3) commentaire(s)

Taï-Phong est un groupe fondé par deux frères vietnamiens, et dans la langue de leur pays d'origine, le nom du groupe signifie "grand vent" (typhon). Un vent qui laisse promettre bien des originalités...

Pourtant, l'album est assez classique. Il reprend pas mal de bonnes recettes du prog' 70s pour en extraire un album plutôt sympa. Il y a du gros son derrière Tai-Phong : un orgue hammond qui tue, une batterie sensible, du piano électrique jazzy. Et il y a un super chanteur-guitariste qui joue des solos géniaux et chante avec la voix haut perchée et nasillarde qui sied à un groupe dans la veine de Yes et Genesis.

Et il écrit aussi de bonnes chansons, ce guitariste-chanteur. "Goin Away", qui ouvre l'album, est une tuerie, avec ses changements de rythmiques bien sentis, son solo de guitare extatique, et la variété incroyable des styles qu'il mélange. Le reste est plus convenu mais de grande qualité : "Crest" et son hammond de la mort. Et "Out of the night", qui clot l'album avec brio et émotion (même si ça sent quand même beaucoup le "Echoes" de Pink Floyd...). Citons aussi le joli "Sister Jane", qui fut un tube à l'époque, et où la belle voix de ce cher guitariste-chanteur est très bien mise en valeur.

En bref, Taï-Phong est un bon groupe de rock français (eh oui. Je ne vous l'avais pas encore dit ?), pas révolutionnaire en 1975 mais savoureux à notre époque, qui signe un album sans failles et plein de passages excitants. Au fait, le guitariste-chanteur, c'est Jean-Jacques Goldman.


Plus d'information sur http://www.taiphong.com/





LISTE DES PISTES:
01. Goin Away
02. Sister Jane
03. Crest
04. For Years & Years
05. Fields Of Gold
06. Out Of The Night

FORMATION:
Jean-alain Gardet: Claviers
Jean-jacques Goldman: Chant / Guitares
Khanh Mai: Guitares
Stephane Caussarieu: Batterie
Tai Sihn: Basse / Claviers
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
DAVID
21/08/2007
175
  0 0  
1/5
Aucun intérêt, du sous Genesis ! C'est marrant de voir notre Goldman chanter comme Peter Gabriel. Etonnant en tout cas que ce dernier semble renier aujourd'hui cette époque de sa carrière ! Enfin, c'est toujours mieux que Goldman en solo !
KEITH_WAKEMAN
21/08/2007
  0 0  
3/5
Je savais que JJ.Goldman avait par le passé joué dans un groupe de rock du nom de Tai Phong. N'étant pas fan du personnage, je n'avais pas poussé la curiosité jusqu'à écouter ... Il a fallu une chronique sur MW pour passer à l'acte.
C'est assez surprenant, des compositions sympathiques et c'est vachement Prog, ça me fait penser à Machiavel ... Sûrement la forte présence des claviers ... Ce groupe a bien ça place ici ... C'est quand la musique a été bonne !!! bonne, bonne, bonne ...

Haut de page
   
(3) COMMENTAIRE(S)    
 
 
YVANLA
16/08/2021
 
1
0
En effet, quelques morceaux valent une (voire plusieurs) écoutes.
2021, le prog est partout (un peu comme la chimie) mais on ne s'en rend pas forcément compte.

Ange en force et en forme.
PHILDELOOLE
13/10/2020
 
1
0
C'est vraiment très gentil de comparer Taï Phong aux Belges de Machiavel, lesquels ont manqué de peu le statut de chef-d’œuvre amateur et tristounet en bricolant leurs deux premiers albums, carillons, claquements de porte, mellotron et gouttes de pluie inclus... Il est certain qu'au regard (et à l'écoute surtout) de tout ce qui s'est fait en matière de prog entre 69 et 75, Taï Phong peut réellement pâtir de la comparaison ! Beaucoup de technique et encore davantage de leçons apprises, pour ne pas dire plans piqués à gauche et à droite, à mettre à leur crédit. Mais comme on ne pourra désormais jamais plus juger de la qualité du groupe sans feindre d'ignorer que ce sont là les débuts du JJG national, il faut bien être indulgent et se dire que c'est le seul album de Goldman de toute sa carrière qu'on peut (ré)écouter sans total déplaisir.
ADRIANSTORK
01/11/2013
  0
Going Away ouvre avec beaucoup de promesse l'album, Sister Jane le renforce, mais le reste de l'album perd un peu son âme en route. Goldman ne devrait pas renier cette période.
Haut de page
LECTEURS:
2/5 (2 avis)
STAFF:
3.5/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ATMOSFEAR: Inside The Atmosfear (2003)
METAL PROGRESSIF -
LIKE WENDY: The Storm Inside (1998)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TAI PHONG
TAI-PHONG_Return-Of-The-Samurai
Return Of The Samurai (2013)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
TAI-PHONG_Sun
Sun (2000)
2/5
-/5
XIII BIS / ROCK
TAI-PHONG_Last-Flight
Last Flight (1979)
2/5
-/5
WEA / ROCK PROGRESSIF
TAI-PHONG_Windows
Windows (1976)
3/5
4/5
WEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022