GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ART IN HEAVEN (LIVE IN BERLIN) (2003)
LABEL:
WARNER
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
TONYB - 03.03.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Berlin, 31 décembre 1999, quelques instants avant le passage tant attendu à l'an 2000, 500 000 personnes sont réunies autour de la colonne de la Victoire, pour assister à une performance artistique intitulée Art In Heaven, spectacle mêlant jeux de lumières, pyrotechnie - sous la houlette d'un certain Gert Hof- et musique de Mike Oldfield, lequel cherchait pour l'occasion un site prestigieux pour présenter sa dernière production, The Millenium Bell, dernière référence avouée (voir l'interview proposée en bonus) aux cloches qui ont jalonné sa carrière avant de tourner la page du millénaire.
Pour attendre l'événement, notre britannique préféré va faire patienter la foule avec un concert plus traditionnel, découpé en deux parties.

La première reprend quelques tubes que je ne ferai à personne l'offense de présenter. Les versions proposées ici sont bien entendu modernisées, et pas toujours à leur avantage. Ainsi, le délicat Portsmouth voit ses flûtes remplacées par un affreux sample de synthé, et aux percussions celtiques originales se substituent un duo batterie/percussion totalement lourdingue. De même, les deux chanteuses peinent parfois à faire oublier la divine Maggie Reilly. Mais globalement, la performance reste plutôt honnête, malgré un Shadow On The Wall qui passe vraiment mal avec une voix féminine.
La seule chose que les organisateurs ont oublié, c'est qu'en décembre à Berlin, il fait plutôt frisquet … et du coup, les instrumentistes se retrouvent à jouer avec moult chapkas, écharpes ou gants (au clavier, si si !) et nos artistes frigorifiés, Mike en tête, ont un peu de mal à se lâcher.

Ce léger désagrément sera toutefois gommé dans la seconde partie, laquelle propose la quasi-totalité de l'album paru quelques jours auparavant, la section rock étant accompagnée désormais d'un chœur et d'un orchestre symphonique. Et si nos interprètes sont maintenant réchauffés, leur bonne volonté va malheureusement pâtir de la qualité des titres joués. The Millenium Bell n'est pas un album désagréable … il est tout simplement d'un intérêt très limité, et les compositions tournent rapidement en rond (voir notre chronique à ce sujet).
Et ceci est plus particulièrement vrai en live, à l'image de Sunlight et son démarrage interminable, ou encore de Mastermind pendant lequel la pauvre Pepsi De Macque tente en vain de réchauffer le public … performance peu aisée quand on n'a qu'un mot à prononcer toutes les minutes ! De même, on reste quelque peu dubitatif devant certains passages visiblement en play-back (par exemple, Pepsi De Macque mimant au micro les textes dits par le fils de Mike Oldfield et directement extraits de l'album !), frisant le mauvais goût !
La débauche de moyens mis en œuvre pour la performance permet tout de même de maintenir quelque peu l'intérêt du spectateur, et ce malgré les changements incessants de plan du réalisateur, ne proposant que rarement des vues d'ensemble, ou encore d'images au ralenti des musiciens qui se retrouvent déphasés par rapport à la musique.
Côté audio, les performances ont été retravaillées comme il faut, surtout au niveau vocal (cherchez un peu sur YouTube des enregistrements "amateurs", vous pourrez constater à quel point certaines chanteuses ont du mal avec la justesse !), Mike Oldfield laissant traîner comme à son habitude sur ce genre de produits quelques pains de guitare, qui le rendent tout de même bien humain ! A noter également une version Dolby 5.1.

Passé le compte à rebours nous emmenant jusqu'à minuit, place ensuite à LA performance Art In Heaven : un ballet incroyable de lumière et de pyrotechnie, accompagné par de la musique inédite de Mike Oldfield, et se terminant par un Hymne à la Joie européen que les puristes amateurs de Beethoven apprécieront à sa juste valeur ...

Du côté des bonus, une interview intéressante de Mike Oldfield, judicieusement sous-titrée dans plusieurs langues dont le français, et qui nous éclaire sur son dernier album et l'événement berlinois … mais pourquoi tronquer ce document au bout de 5 minutes ?
Le making-of du 31 décembre propose sur 4 minutes quelques vues de la mise en place … totalement sans intérêt.

Au final, ce DVD nous laisse sur notre faim, tant par la qualité toute relative de la musique proposée, que par sa durée et les bonus proposés, tandis que la performance lumineuse de Gert Hof, probablement grandiose in situ, n'est que partiellement rendue par un format petit écran, ce qui minimise ici son intérêt.

NB : ce DVD est proposé en version coffret, avec les 1ères performances live de "Tubular Bells II et III", ainsi que la version DVD audio de "Tubular Bells 2003". C'est bien entendu dans ce format qu'il présente un léger intérêt.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
ROBERT BERIAU, GIORGIO C. NERI, QUORUM, US, THE HEALING ROAD, XII ALFONSO, MAGENTA, WILLOWGLASS, MORILD, YANN TIERSEN

LISTE DES PISTES:
01. Tubular Bells (excerpts From Part 1)
02. Portsmouth
03. Moonlight Shadow
04. Secrets
05. Shadow On The Wall
06. Sunlight (sunlight Shining Through Cloud)
07. The Doges Palace
08. Mastermind
09. Broad (broad Sunlit Uplands)
10. Liberation
11. Amber Light
12. The Millennium Bell
13. Art In Heaven
14. The Making Of..." – Documentary
15. Interview With Mike Oldfield


FORMATION:
Adrian Thomas: Guitares / Claviers
Carrie Melbourne: Basse
Claire Nicolson: Guitares / Claviers
David Serame: Chant
Emmanuelle Nicola: Chant
Fergus Gerrand: Batterie / Percussions
Jody Linscott: Percussions
Mike Oldfield: Chant / Guitares / Claviers
Miriam Stockley: Chant
Pepsi Demacque: Chant
Robyn Smith: Chef d'orchestre
Symphony Orchestra State Academic Capella:
The Glinka State Choir:


TAGS:
Choeurs, Chant féminin, Accessible / FM, Symphonique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
GUYPAS974 - 28/07/2010 -
0 0
3/5
Je suis globalement d'accord avec la chronique du DVD Art in Heaven et ses faiblesses : track list avec peu d'oeuvres du passé, des bonus légers, des imprécisions et des couacs, mais je trouve que cette oeuvre est belle visuellement, avec une chanteuse impressionnante de dynamisme, et des morceaux interprétés en enrichissant les versions originales. Shadow on the Wall avec une voix féminine, ça offre deux alternatives. C'est une oeuvre qui peut se regarder en famille, entre amis, et par expérience, ça a plu à tous ceux qui l'ont vu dans mon entourage ! C'est l'essentiel, non ? Ma petite fille de 5 ans est éblouie par les images des musiciens en particulier la percussionniste et la bassiste, et par cette brume humaine qui témoigne de l'énergie dépensée dans ce grand froid.

Alors, en définitive, c'est vrai, quand ça se termine, on se dit "déjà", c'était trop court. C'est sans doute là le principal défaut !


Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
3/5 (1 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE BEATLES: Rubber Soul (1965)
POP Un vrai bonheur, aucune fausse note. C'en est presque effrayant.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEEP PURPLE: Rapture Of The Deep (2005)
HARD ROCK MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020