GROUPE/AUTEUR:

STONE AXE

(ETATS UNIS)

TITRE:
STONE AXE (2009)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
HARD ROCK

""
NICOFRED - 16.03.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Stone Axe est une formation américaine née de la rencontre entre le guitariste / chanteur de Mos Generator Tony Reed et le chanteur Dru Brinkerhoff. Crédité de tous les instruments sur ce premier album, à l’exception du chant bien entendu, Tony Reed est le genre de musicien à disposer de plusieurs tours dans son sac pour s’affranchir d’une tâche qu’il maîtrise en toute connaissance de cause, puisque son combo d’origine s’affirme dans un hard rock fortement teinté d’accents stoner.

Mais le défit relevé par Stone Axe dépasse largement ce cadre au demeurant fort intéressant. En effet, les deux musiciens, accompagnés lors des prestations scéniques d’une section rythmique au-dessus de tout soupçon, remettent les pendules à l’heure du début des années soixante dix, moments grandioses où entre autre, Grand Funk Railroad imposait son "Inside Looking Out" à grand coup de décibels rageurs. Instants de réelle magie où un véritable vivier de talents en tout genre allait prendre son envol et dont certains pionniers, notamment des plus illustres, ont malheureusement beaucoup trop prématurément atterri nulle part ailleurs que six pieds sous terre.

Le quatuor américain présenté ici remet au goût du jour cette atmosphère si particulière qui émanait de cette grande époque où quasiment tout en matière de hard rock était à construire. Non seulement Stone Axe dispose de la capacité à faire revivre ces instants, en particulier grâce à un son très naturel et bienfaiteur, mais aussi par le biais d’un sens aiguë de la composition qui une fois entendue, reste gravée bien au fond de la mémoire.

Riffeur de première catégorie et ardent soliste, Tony Reed se place dans la droite lignée d’un Paul Kossof mais également de Warren Haynes pour la puissance et la précision des rythmiques. Dru Brinkerhoff tire très adroitement son épingle du jeu grâce à une tessiture entre Paul Rodgers (hé oui, encore Free) et le David Coverdale de l’époque Deep Purple Mark III. La conjugaison de deux aussi talentueux et inspirés musiciens, qui plus est sur la même longueur d’onde, ne peut aboutir qu’à un résultat à la hauteur des espérances.

Inutile de tourner plus longtemps autour du pot, c’est chose faite, et surtout très bien faite. Stone Axe brasse une multitude d’influences sans se contenter d’uniquement recycler ce qui a déjà été produit par le passé. Bien que majoritairement lourd et bluesy, le tempo peut prendre des allures plus bestiales, comme le démontre le court mais fonceur instrumental "Rhinoceros" ou bien encore se muter en ambiance plus sixties particulièrement mise en valeur sous les arrangements violonesques et acoustiques de "My Darkest Days". Autres pièces maîtresses de ce premier album, "Black Widow" et "The Skylah Rae" mettent en avant une prestation vocale digne des plus grands sur des courbes musicales chères à Gov’t Mule. Bien sûr, le boogie rock façonné à la manière d’un AC/DC période 74’Jailbreak n’est pas en reste comme peuvent en attester des titres comme "Diamonds & Fools" et "There’d Be Days", le cachet de l’authenticité faisant foi. L’album se clôture de manière magistrale par le très "Thin Lizziesque" "Take Me Home", ascendance fort bien maîtrisée aussi bien sur l’instrumentation que sur les lignes de chant abordées par Dru Brinkerhoff.

Envoûtante, intense et dégoulinante de feeling, cette première galette de Stone Axe ne peut laisser indifférent et surtout s’impose en idéale compagne de route pour bouffer des kilomètres en toute quiétude. Bref, un retour aux sources qui fait le plus grand bien tout en démontrant sans la moindre ambiguïté qu’une fois de plus, les grands esprits finissent toujours par se rencontrer.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/stoneaxe



GROUPES PROCHES:
GOV'T MULE

LISTE DES PISTES:
01. Riders Of The Night - 03:29
02. My Darkest Days - 03:16
03. Black Widow - 04:11
04. Sky Is Falling - 03:08
05. There'd Be Days - 04:59
06. The Skylah Rae - 05:16
07. Rhinoceros - 02:29
08. Diamonds & Fool - 04:45
09. Return Of The Worm - 03:31
10. Taking Me Home - 03:24


FORMATION:
Dru Brinkerhoff: Chant
Mike Dupont: Basse
Mykey Haslip: Batterie
Tony Reed: Guitares


TAGS:
70's, Bluesy, Groovy, Lourde, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STONE AXE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KRYPTERIA: My Fatal Kiss (2009)
METAL GOTHIQUE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TROPHALLAXY: Dawnfall (2009)
METAL MELODIQUE
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STONE AXE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020