ARTISTE:

FEAR FACTORY

(ETATS UNIS)
TITRE:

MECHANIZE

(2010)
LABEL:

AFM RECORDS

GENRE:

METAL INDUSTRIEL

TAGS:
Chant screamo, Electro
""
STRUCK (10.03.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors que nous n’attendions plus grand-chose cinq ans après le honni « Transgression », Fear Factory revient sur le devant de la scène, promettant de belles empoignades juridiques ! Faisant fi des menaces de poursuites de Christian Olde Wolbers et Raymond Herrera qui nous ont pondu un fort décevant « Years in the Darkness » avec Arkaea, les frères ennemis Burton C. Bell et Dino Cazares - sans oublier le retour du cinquième membre occulte Nowell Rhys Fulber aux manettes tant de la table de mixage que des claviers - nous gratifient d’un septième album sous l’appellation d’origine contrôlée qui fait tant débat, Fear Factory. Et pour remplacer la section rythmique de la grande époque, Burton C. Bell et Dino Cazares se sont entourés de la crème en la personne de Gene Hoglan et Byron Stroud (Strapping Young Lad) qui sur le papier n’ont pas grand-chose à envier à l’original. Le verdict sera-t-il tout aussi prometteur pour nos oreilles ?

Sans surprise et dans ce registre thrash metal aux relents industriels qui lui sied à merveille, l’Usine de la Peur se rappelle aux bons souvenirs de ceux qui l’ont encensée il y a dix ans notamment au moment de la sortie d’un « Obsolete ». Si l’entame éponyme, un brin pachydermique, ne laisse pas augurer du meilleur, tel un diesel, la machine Fear Factory se met progressivement en ordre de marche pour atteindre son rythme de croisière dès le titre suivant, « Industrial Discipline ».
Dans ce déferlement de polyrythmies aux sonorités cybernétiques estampillées Fear Factory, l’intro dissonante au piano symphonique de « Christploitation » et le solo de « Fair Campaign » détonnent et soulignent le zeste de prise de risques. Celle-ci reste toutefois ultra-limitée, tant les Californiens nous balancent dix titres sans surprises. Sans surprises certes, mais diantre, que nous aimons nous faire peur avec l’usine du même nom, surtout quand elle atteint un tel niveau de production !

Avec « Mechanize », le quatuor californien prouve qu’il est en pleine possession de ses moyens : les riffs acérés caractéristiques de Dino Cazares ne cessent de vous lacérer un appareil auditif déjà bien entamé par les assauts rythmiques dignes d’un AK47 de la paire Stroud/Hoglan qui ne souffre nullement de la comparaison avec celle Olde Wolbers/Herrera de la grande heure. Et que dire de la prestation de Burton C. Bell, aussi à l’aise dans ses hurlements rageurs thrash à la limite du death que sur les envolées claires, pures merveilles qui restent à jamais gravées dans votre mémoire vive ! Un titre comme « Designing the Enemy » est la parfaite preuve de ce descriptif élogieux, avec son introduction rappelant clairement le magnifique « Descent » et la montée en puissance qui s’ensuit.

Avouons que cet énième come-back d’un monument du métal ne déçoit pas ; souhaitons juste qu’il ne soit pas suivi d’une nouvelle et finale séparation, ainsi que pourrait le laisser supposer le titre de clôture « Exit Final » dont l'entêtant leitmotiv final "Goodbye" laisserait malgré tout penser que ce n'est qu'un au revoir...


Plus d'information sur https://www.facebook.com/fearfactory





LISTE DES PISTES:
01. Mechanize
02. Industrial Discipline
03. Fear Campaign
04. Powershifter
05. Christploitation
06. Oxidizer
07. Controlled Demolition
08. Designing The Enemy
09. Metallic Division
10. Final Exit

FORMATION:
Burton C. Bell: Chant
Byron Stroud: Basse
Dino Cazares: Guitares
Gene Hoglan: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.5/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
FEAR FACTORY : Nouveau morceau
DERNIER ARTICLE
Fear Factory + S.U.P. - Splendid de Lille - 07 Juillet 2015
En ce mardi d'été le Splendid de Lille accueille la légende du metal industriel accompagné de belle manière par l'un des meilleurs représentants français en matière de death metal à la fois froid et intense.
DERNIERE INTERVIEW
FEAR FACTORY (10 DÉCEMBRE 2012)
"Le stress est le moteur du sens de l’inspiration"
 
AUTRES CHRONIQUES
BOSCH'S WITH YOU: Wired Promise To Be (2009)
POST ROCK -
PEARL JAM : No Code (1996)
ROCK -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FEAR FACTORY
FEAR-FACTORY_Aggression-Continuum
Aggression Continuum (2021)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL INDUSTRIEL
FEAR-FACTORY_Genexus
Genexus (2015)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / METAL INDUSTRIEL
FEAR-FACTORY_The-Industrialist
The Industrialist (2012)
3/5
2/5
AFM RECORDS / METAL INDUSTRIEL
FEAR-FACTORY_Transgression
Transgression (2005)
2/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / HEAVY METAL
FEAR-FACTORY_Archetype
Archetype (2004)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL INDUSTRIEL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022