ARTISTE:

AIRBOURNE

(AUSTRALIE)
TITRE:

NO GUTS, NO GLORY

(2010)
LABEL:

ROADRUNNER RECORDS

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Old School
"Laissez de côté le fait que Airbourne fait du AC/DC et venez prendre votre dose d'énergie et de bonne humeur."
LOLOCELTIC (26.03.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Si la communication mise en place par Roadrunner a pour beaucoup contribué à l'attente provoquée par l'annonce du nouvel album d'Airbourne, il faut reconnaître que la qualité du premier opus ("Runnin' Wild") et les performances scéniques du combo justifient à elles seules l'agitation et l'impatience autour de "No Guts, No Glory", nouveau-né du gang des frères O'Keeffe.

Evacuons immédiatement le débat stérile consistant à savoir si Airbourne est un simple clone d'AC/DC, ou bien sa brillante relève pour la simple raison qu'on s'en fiche comme de l'an 40. Lorsque l'on est fan de Pub-Hard-Rock, ce n'est pas pour se torturer les neurones, mais pour passer un bon moment à solliciter ses articulations sans renverser sa bière, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'avec "No Guts, No Glory", nous en avons encore pour notre argent. Et si l'influence des glorieux aînés de la Young Corp. est évidente, Airbourne réussit à la mâtiner d'éléments personnels ou émanant d'autres formations légendaires. C'est ainsi que nous retrouvons un peu de Motörhead dans un teigneux et introductif "Born To Kill", un "Raise The Flag" à l'énergie communicative, dans un "White Line Fever" plus festif ou dans l'hymnique "Steel Town". L'ombre de Rose Tattoo n'est pas loin non plus sur l'hystérique"It Ain't Over Till It's Over", le déjanté "Back On The Bottle", ou un "Armed And Dangerous" voyant une accélération finale tout raser sur son passage après que la première partie du titre ait préparé le terrain en le piétinant de son riff plus heavy.

Bien sûr, il impossible de ne pas penser à AC/DC quand le tempo se ralentit un peu (on ne fait pas dans la ballade non plus !), mais comment résister à ces chœurs virils, ces refrains entêtants et cette bonne humeur communicative ? Evidemment, le jeu de Ryan est proche de celui métronomique de Phil Rudd, mais n'est ce pas la base incontournable à l'efficacité de ce style ? D'accord aussi sur le fait que cet album aurait gagné en efficacité en en réduisant la durée (et encore, nous n'avons pas eu droit à l'édition spéciale avec 5 titres bonus!), mais quel titre supprimer alors que chacun touche au but ? "No Way But The Hard Way" avec son passage vocal vicieux , "Blonde, Bad And Beautiful" avec son riff boogie et son excellent solo, ou encore "Get Busy Livin'", sont autant d'hymnes en puissance. Et que dire de "Bottom Of The Well" avec son alternance de passages blues-rock et de refrains catchy et hyper efficaces ?

Non, décidément, il n'y a rien à jeter dans ce "No Guts, No Glory". Airbourne ne revendique rien et assume tout, sans se prendre la tête, et avec fougue, fraîcheur et habileté. Et s'il a un peu perdu en spontanéité ce qu'il y a gagné en maturité, il nous balance sa musique bourrée d'adrénaline et de testostérone avec une puissance qui emporte toute forme de résistance. Le chant de Joel est plus varié et le groupe apparaît comme un bloc solidaire et indestructible. Alors laissez de côté les commentaires trop intellectualisés et venez prendre votre dose d'énergie et de bonne humeur, car comme les membres du groupe se plaisent à le dire: That's only Rock'n'Roll dude !


Plus d'information sur http://www.airbournerock.com/





LISTE DES PISTES:
01. Born To Kill - 3:39
02. No Way But The Hard Way - 3:34
03. Blonde, Bad And Beautiful - 3:49
04. Raise The Flag - 3:33
05. Bottom Of The Well - 4:30
06. White Line Fever - 3:09
07. It Ain't Over Till It's Over - 3:17
08. Steel Town - 3:09
09. Chewin' The Fat - 3:12
10. Get Busy Livin' - 3:37
11. Armed And Dangerous - 4:12
12. Overdrive - 3:22
13. Back On The Bottle - 3:50

FORMATION:
David Roads: Guitares
Joel O’Keeffe: Chant / Guitares
Justin Street: Basse
Ryan O’Keeffe: Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
26/03/2010
  0 0  
3/5
C'est festif, énergique, teigneux et fougueux. Lolo a raison de recommander de se taper des comparaisons stériles. L'urgence est au plaisir, pas à la prise de tête en ces temps grisounets. Néanmoins voilà, on pense tout le temps à la bande à Angus, c'est impossible de résister. Or, je n'apprécie pas AC/DC. Alors, je ne peux mettre qu'un 6,5. Mais si ça avait été le contraire, j'aurais mis 8,5 à cet opus.
Donc :
6,5 + 8,5 = 15
15 : 2 = 7,5
Comme je ne peux mettre 7,5 (impossibilité technique), alors je mets 7.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.3/5 (3 avis)
STAFF:
3.3/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
AIRBOURNE : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
AIRBOURNE + SUPERSUCKERS - LA CIGALE - 19 OCTOBRE 2019
Nuit de folie !
DERNIERE INTERVIEW
AIRBOURNE (30 AOUT 2016)
Music Waves a rendez-vous avec Joel, le guitariste charismatique d'Airbourne pour nous témoigner tout son amour pour le rock n' roll, véritable passion qui se ressent à l'écoute de leur dernier opus "Breakin' Outta Hell".
 
AUTRES CHRONIQUES
SORA: Desire And Truth (2010)
HARD ROCK MELODIQUE -
PROXIMAL DISTANCE: Proximal Distance (2010)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AIRBOURNE
AIRBOURNE_Boneshaker
Boneshaker (2019)
4/5
3/5
SPINEFARM RECORDS / HARD ROCK
AIRBOURNE_Breakin’-Outta-Hell
Breakin’ Outta Hell (2016)
4/5
2/5
SPINEFARM RECORDS / HARD ROCK
AIRBOURNE_Black-Dog-Barking-
Black Dog Barking (2013)
2/5
3/5
UNIVERSAL / HARD ROCK
AIRBOURNE_Runnin-Wild
Runnin' Wild (2008)
4/5
4.5/5
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022