GROUPE/AUTEUR:

SCORPIONS

(ALLEMAGNE)

TITRE:
STING IN THE TAIL (2010)
LABEL:
SONY BMG
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
LOLOCELTIC - 09.04.2010 - (3) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Lorsqu'il sent que sa fin est inéluctable, un scorpion préfère mettre fin lui-même à ses jours plutôt que de courber l'échine. Ce trait de caractère de l'animal se retrouve, paraît-il, chez les natifs de ce signe de l'horoscope. Voilà qui expliquera également la triste nouvelle annoncée par les membres de ce groupe légendaire qui ont décidé de mettre un terme à une aventure de 45 ans plutôt que de se voir décliner. Mais avant de quitter la scène, les légendes de Hanovre nous offrent un dernier album qu'elles défendront encore pendant 2 ans sur les routes.

Pour ce qui sera son testament discographique, le quintet a décidé de nous inviter dans un voyage vers la source. Finies les expérimentations et les enregistrements au pays de l'oncle Sam, et retour en Europe pour accoucher de ce "Sting In The Tail". Les manettes sont confiées à deux producteurs suédois (Mikael Nord Andersson et Martin Hansen) et l'enregistrement de la plupart des pistes se fait à domicile, dans le studio de Rudolph Schenker (sauf le chant enregistré à Stockholm). Voilà qui prouve que le groupe avait besoin de retrouver ses racines pour pousser son dernier cri, et l'effet est immédiat avec un retour au cœur de la période bénie des années 80.

En effet, les références aux albums "Blackout", "Love At First Sting" et "Crazy World" sont pléthores, et ceci pour notre plus grand plaisir, à commencer par la ballade "Sly" qui reprend les initiales du tube interplanétaire "Still Loving You" pour rendre hommage aux nombreux couples qui se sont formés en dansant sur ce titre mythique, tout ça sur une mélodie qui n'est pas sans rappeler une autre célèbre ballade du combo: "When The Smoke Is Going Down".

Mais c'est tout cet album qui transpire les effluves de cette époque ! Klaus Meine est toujours aussi impérial et la paire Schenker – Jabs dégage une complicité rare et précieuse. Ecoutez le double solo en harmonies sur "Sly" et vous comprendrez ! Les titres alternent entre le Hard Mélodique période "Love At First Sting" ("Raised On Rock", "No Limit", "Turn You On"), riffs plus tranchants période "Balckout" ("Sting In The Tail" ou un "Rock Zone" aux accents de "Dynamite"), et ambiances accrocheuses époque "Crazy World" ("Slave Me"). Sans oublier les traditionnelles ballades parmi lesquelles nous citerons la sublime "Lorelei" à la mélodie de clavier obsédante (et n'étant pas sans rappeler un certain "Wind Of Change"), et au refrain envoûtant. Quant au mid-tempo "The Good Die Young" qui nous offre le plaisir de retrouver Tarja Turunen aux chœurs, c'est probablement le titre le plus sombre, traitant de la guerre au Proche-Orient.

Et pour mettre un terme à cet album d'adieux, Scorpions nous offre 2 morceaux chargés de sous-entendus. Sur un "Spirit Of Rock" mélodique et au potentiel d'hymne, Meine et consorts nous glissent des paroles telles que "we are eternity" ou "the spirit of rock will never die", aux allures de testament, alors que la ballade "The Best Is Yet To Come" clôture l'ensemble sur un titre en forme de sacré clin d'œil. Voilà ce qui s'appelle finir en beauté car, s'il est tout ce qu'il y a de plus classique pour le quintet, "Sting In The Tail" n'est ni plus ni moins que le meilleur album des Scorps depuis "Crazy World", et un véritable condensé de ce que le groupe sait faire de mieux. Voilà qui partagera nos sentiments entre une infinie tristesse de voir cette légende nous quitter après nous avoir accompagné tout au long de notre vie d'amateur de "rock musclé", et l'envie de saluer debout des hommes qui auront réussi ce que peu de leurs confrères ont su faire: partir au sommet de leur art en laissant d'eux la plus belle des images. Bravo Messieurs et merci pour tout ce que vous nous avez apporté! Vous allez nous manquer!

Plus d'information sur http://www.the-scorpions.com/



GROUPES PROCHES:
MAGIC PIE, BONFIRE, PAVIC, PAT O'MAY, CRYSTAL EYES, WHITESNAKE, ULI JON ROTH, THE POOR, IN LEGEND, SAXON

LISTE DES PISTES:
01. Raised On Rock - 3:58
02. Sting In The Tail - 3:12
03. Slave Me - 2:45
04. The Good Die Young - 5:14
05. No Limit - 3:23
06. Rock Zone - 3:17
07. Lorelei - 4:32
08. Turn You On - 4:23
09. Sly - 5:16
10. Spirit Of Rock - 3:42
11. The Best Is Yet To Come - 4:33


FORMATION:
James Kottak: Batterie
Klaus Meine: Chant
Matthias Jabs: Guitares
Pawel Maciwoda: Basse
Rudolf Schenker: Guitares
Tarja Turunen (Track 4): Chant


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(3) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
JIVES - 10/05/2010 -
0 0
4/5
Sans doute le moins mauvais depuis Crazy World. Scorpions nous a habitués à mieux pour les ballades. Le reste est plutôt bien. Mais ce testament nous enrichit peu ! 8, parce que je ne peux pas mettre 7,5.
RICOU84 - 19/04/2010 -
0 0
4/5
Prendre le temps de rédiger quelques mots sur la toile, qui plus est lorsqu'il s'agit d'un des groupes majeur de sa piètre existence me parait légitime et inévitable !
En toute franchise, j'ai un mal fou a imaginer que "Sting in the tail" soit le dernier opus du combo légendaire d'Hanovre. De plus, quand on entend l'énergie déployée par le groupe dans ce "dernier" album, aussi bien musicalement que vocalement, on a réellement le sentiment d'avoir affaire a un groupe d'une jeunesse et d'une verve exceptionnelle ! Pour celles et ceux qui viendraient a découvrir le groupe sans connaître sa carrière (il s'agit de Plutoniens, c'est pas possible autrement !), pour sur qu'ils vous se laisser prendre au piège et imaginer qu'il s'agit de sang neuf issu d'une production venue de l'au-delà...
Cet album est un pur joyau "scorpionesque", de la trempe de "Blackout" et de "Love at first Sting". Il possède de véritables morceaux de bravoure qui hantent ma tête du soir au matin, et franchement, il n'y a rien a jeter ou presque ! Le seul bémol pour moi, c'est la fin de l'album qui sent un peu le remplissage. Mais force est de reconnaitre en cette fin de carrière que le scorpion ne se mange pas la queue, qu'il en a encore sous le dard, et que le venin n'est pas prêt de s'estomper...
Alors en cas de piqure, le seul remède c'est de faire tourner la galette en boucle !

METALNATURE - 15/04/2010 -
0 0
3/5
Beau tour de piste, mais les ballades sont trop pourries, et la surprise uniquement due à la qualité du CD, trop juste pour un testament, faut revenir !
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SCORPIONS
DERNIERE ACTUALITE
SCORPIONS : L'intégrale en 367 piqûres
Toutes les actualités sur SCORPIONS
DERNIER ARTICLE
SCORPIONS - HOTEL ACCOR ARENA - 26 JUIN 2018
L’adieu qui n’est qu’un au revoir ! Tous les articles sur SCORPIONS
DERNIERE INTERVIEW
Pour fêter leurs 50 ans de carrière, le groupe Scorpions était en conférence de presse dans les locaux de Sony Music.

NOTES
3.5/5 (6 avis) 3.5/5 (11 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
XODIACK: Shinra Bansho - Setsuri (2010)
METALCORE
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PEARL JAM : Live On Two Legs (1998)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SCORPIONS
SCORPIONS_Return-To-Forever
Return To Forever (2015)
2/5
4/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
SCORPIONS_Comeblack
Comeblack (2011)
2/5
2/5
SONY BMG / HARD ROCK MELODIQUE
SCORPIONS_Humanity--Hour-1
Humanity - Hour 1 (2007)
4/5
3.4/5
SONY BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Unbreakable
Unbreakable (2004)
3/5
2.5/5
BMG / HARD ROCK
SCORPIONS_Eye-II-Eye
Eye II Eye (1999)
2/5
3/5
EASTWEST / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020