ARTISTE:

DOC HOLLIDAY

(ETATS UNIS)
TITRE:

DOC HOLLIDAY RIDES AGAIN

(1981)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

ROCK

TAGS:
Bluesy, Chant éraillé, Sudiste
""
LOLOCELTIC (12.04.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Le Southern Rock est emmené par quelques légendes vivantes parmi lesquelles Lynyrd Skynyrd, Molly Hatchet ou ZZ Top, mais d'autres groupes ont réussi à se faire une place dans l'ombre imposante de ces dinosaures. Impossible d'en faire une liste exhaustive, mais des groupes tels que The Outlaws, les revenants de Point Blank ou Doc Holliday ont réussi à marquer ce style de leur empreinte. Après un premier album éponyme particulièrement réussit, Doc Holliday dégaine aussi rapidement que le légendaire cow-boy auquel il a emprunté le pseudonyme, et nous offre un nouvel opus en moins d'un an.

Emmené par le guitariste-chanteur Bruce Brookshire, le quintet doit en partie sa réputation à son leader dont la voix à la fois bluesy et rocailleuse lui confère une virilité particulière. Comme en plus le bonhomme n'est pas manchot, la plupart des titres sont marqués de cavalcades guitaristiques où Brookshire et son compère Rick Skelton se livrent à de retentissant duels. Même si cet élément est omniprésent au sein de ce courant musical, il faut reconnaître que les deux six-cordistes s'imposent comme un tandem de tout premier ordre, d'autant que les claviers d'Eddie Stone viennent parfois se mêler au jeu ("Last Ride"). C'est d'ailleurs sur ce titre que "Doc Holliday Rides Again" démarre pied au plancher au son d'un moteur de moto pour narrer la virée d'un biker vers les ennuis. Dans un genre de speed-sudiste que ne renierait pas le Blackfoot de Rickey Medlocke, cet hymne en puissance vous plonge dans le bain tout habillé. Avec le brûlot "Hot Rod" et ses guitares en fusion, nous avons affaire aux deux titres les plus velus d'un album qui sent bon l'asphalte et le Jack Daniels.

Le boogie est également une composante à ne pas négliger pour cerner la musique du Doc. L'accrocheur "Good Boy Gone Bad", l'entraînant "Don't Go Talkin'" ou l'efficace "Whiskey Man" (bonus présent sur la réédition de 2005) valent leur pesant d'or à écouter les cheveux dans le vent sur votre cheval mécanique. "Let Me Be Your Lover" se veut plus léger avec son riff countrysant, tout comme "Doin' (It Again)". Avec "Don't Stop Loving Me", Doc Holliday copule avec le Westcoast pour un hit potentiel à la mélodie envoûtante. Mais c'est lorsque le gang s'embarque dans des structures évolutives typiques du Southern que les sommets sont atteints. "Southern Man" annonce clairement les choses avec son riff carré et son refrain explicite. Proche d'un Lynyrd Skynyrd, il alterne couplets calmes, refrains puissants et final instrumental hyper efficace. Quant à "Lonesome Guitar", il porte le style à son paroxysme avec une superbe cavalcade guitaristique de prêt de 3 minutes, faisant suite à une première partie aux allures de ballades au soleil couchant.

Vous l'aurez compris, "Doc Holliday Rides Again" s'impose comme un incontournable du genre. Il en reprend tous les éléments, tout en cuisinant l'ensemble à sa sauce. Impossible de passer à côté s'il on est adepte de mélodies sudistes, de riffs et de voix virils, et de virées à moto. Si tel est votre cas, voici un opus qui deviendra vite la bande son de vos ballades.


Plus d'information sur http://www.dochollidayband.com/





LISTE DES PISTES:
01. Last Ride - 3:39
02. Good Boy Gone Bad - 3:43
03. Don't Go Talkin' - 3:34
04. Southern Man - 4:03
05. Let Me Be Your Lover - 3:30
06. Doin' (It Again) - 3:00
07. Don't Stop Loving Me - 4:29
08. Hot Rod - 3:58
09. Lonesome Guitar - 6:21
10. Whiskey Train [Bonus] - 3:09
11. Travelin' Band [Bonus] - 3:28

FORMATION:
Bruce Brookshire: Chant / Guitares
Eddie Stone: Claviers
Herman Nixon: Batterie
John Samuelson: Basse
Rick Skelton: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ASIA: Arena (1996)
ROCK PROGRESSIF -
SUPERNAL ENDGAME: Touch The Sky (2010)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DOC HOLLIDAY
DOC-HOLLIDAY_Doc-Holliday
Doc Holliday (1981)
4/5
-/5
A&M / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021