GROUPE/AUTEUR:

BLUE OYSTER CULT

(ETATS UNIS)

TITRE:
FIRE OF UNKNOWN ORIGIN (1981)
LABEL:
COLUMBIA
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
ZOSO - 15.04.2010 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Après une brève traversée du désert, Blue Öyster Cult a décidé de se réveiller et "Cultosaurus Erectus" remet tout le monde d'accord. "Fire Of Unknown Origin" vient, un an après, enfoncer le clou et hisser à nouveau Blue Öyster Cult sur le devant de la scène.

Toutes ces années à faire du bon et du moins bon auront eu un intérêt: le groupe a évolué. Même si personne n'aurait craché sur un "Secret Treaties II", comment ne pas être enthousiaste devant ce groupe qui, partant d'un hard rock bordélique et sophistiqué, parvient à synthétiser aussi facilement quelques mélodies éthérées et efficaces sur neuf morceaux sans jamais faiblir ? Car Blue Öyster Cult a su tirer la substantielle moelle mélodique de chaque morceau et l'exposer de manière limpide, succombant au passage totalement au coté hard FM que le groupe montre depuis "Agents Of Fortunes".

Pour expliquer ce son collectif, penchons-nous sur les individualités. Point important, Bloom abandonne la guitare pour ne s'occuper que des parties chantées. Le disque y gagne indéniablement en clarté, par rapport aux bouillonnements guitaristique que l'on pouvait rencontrer auparavant. Les claviers sont eux assez en avant, avec des sonorités toujours légères mais qui savent s'imposer insidieusement. Le rôle de la basse est primordial, rythmiquement bien sur, mais surtout d'un point de vue mélodique, avec des gimmicks forts et lancinants, qui sont de nombreuses portes ouvertes vers des digressions du duo gratte/clavier. La batterie, dans un rôle très année 80's, ne s'encombre pas d'esbroufe inutile (le jeu de cymbales est ultra-minimaliste), en se concentrant sur son rôle de moteur des morceaux.

Le résultat tient de la réussite totale. Les morceaux sont d'une évidence à tomber. Un hard/heavy pourtant racé et fin, accessible dès la première écoute. Le coté lisse de l'album (et c'est bien là l'un des rares cas où ce terme n'est pas péjoratif) pose une brume éthérée sur l'ensemble, donnant une cohérence et un coté irréel renforcé par des paroles toujours un peu ésotériques (à l'origine le projet était de faire la BO du film Heavy Metal - projet abandonné mais dont certaines chansons sont rescapées et se retrouvent ici).

Ce disque est un pic dans la carrière du culte de l'huître bleue, une sorte de perfection distraite. Le groupe ira encore plus loin en épaississant cette moelle mélodique sur "Imaginos". En attendant, tous les titres présents ici sont à savourer comme un caviar. À ne manquer sous aucun prétexte.

Plus d'information sur http://www.blueoystercult.com



GROUPES PROCHES:
DEEP PURPLE, SPIRIT OF THE DEAD, RAINBOW, LED ZEPPELIN, THE DEVIL'S BLOOD, RIPPER, MASTERS OF REALITY

LISTE DES PISTES:
01. Fire Of Unknown Origin - 04:09
02. Burning For You - 04:29
03. Veteran Of The Psychic Wars - 04:48
04. Sole Survivor - 04:04
05. Heavy Metal: The Black And Sylver - 03:16
06. Vengeance (the Pact) - 04:40
07. After Dark - 04:24
08. Joan Crawford - 04:54
09. Dont Turn Your Back - 04:02


FORMATION:
Albert Bouchard: Chant / Batterie
Allen Lanier: Guitares / Claviers
Donald (Buck Dharma) Roeser: Chant / Guitares / Claviers
Eric Bloom: Chant / Guitares / Claviers
Joe Bouchard: Chant / Basse


TAGS:
Choeurs, 80's, Accessible / FM
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LYNOTT - 17/04/2010 -
0 0
5/5
Exceptionnel opus, bourré de mélodies inoubliables. Le meilleur album de BOC pour moi. J'ai bien dû écouter 150 fois "Burning for You", "Sole Survivor" et "Joan Crawford" ! Une bombe atomique j'vous dis !
MR.BLUE - 15/04/2010 -
0 0
5/5
du très grand BÖC à coup sur ! Un des albums les plus directs, se laissant écouter et entrant en tête de façon assez mémorable ! Que des grands moments dans cet album : "Sole survivor" et "Vengeance" sont de délicieux plats froids trop peu connus et les monstres (au sens propre) que sont "Veteran Of The Psychic Wars" et surtout un "Joan Crawford" carrément flippant sur le pont musical sont incontournables ! Un Must !
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BLUE OYSTER CULT
DERNIERE ACTUALITE
BLUE OYSTER CULT: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur BLUE OYSTER CULT
NOTES
4.5/5 (4 avis) 4.8/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JUMPER LACE: The Last Jump (1993)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SOLUTION .45: For Aeons Past (2010)
DEATH METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLUE OYSTER CULT
BLUE-OYSTER-CULT_A-Long-Day-s-Night
A Long Day's Night (2002)
5/5
3.5/5
SANCTUARY / HARD ROCK MELODIQUE
BLUE-OYSTER-CULT_The-Curse-Of-The-Hidden-Mirr
The Curse Of The Hidden Mirror (2001)
4/5
4/5
SANCTUARY / HARD ROCK
BLUE-OYSTER-CULT_Heaven-Forbid
Heaven Forbid (1998)
5/5
4.5/5
SPV STEAMHAMMER / HARD ROCK
BLUE-OYSTER-CULT_Imaginos
Imaginos (1988)
5/5
4/5
SONY BMG / HARD ROCK
BLUE-OYSTER-CULT_Club-Ninja
Club Ninja (1985)
1/5
3/5
CBS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020