MW / Accueil / Chroniques / THE BEATLES: The Beatles
GROUPE/AUTEUR:

THE BEATLES

(DEFAULT)

TITRE:
THE BEATLES
ANNEE PARUTION:
1968
LABEL:
APPLE RECORDS
GENRE:
POP
"Composé en Inde et enregistré dans des conditions délétères, mais truffé de pépites, le "Double Blanc" souffre dès tensions entre les membres. Et pourtant, quel album !"
ABADDON - 27.04.2010 -
Quoi ?! Noter un album des Beatles à moins de 9, c’est possible ? Oui, c’est envisageable ! Et pourtant, qu’est-ce que j’ai pu l’écouter et l’aimer, ce “Double Blanc”, officiellement et sobrement nommé The Beatles ! Paru en 1968, entre Magical Mystery Tour et Yellow Submarine, il est pourtant un magnifique cadeau pour les fans des Fab Four : plus d’une heure et demie d’enregistrements, et le seul double album dans la carrière du groupe. Il représente la troisième meilleure vente parmi les LP des Beatles, après Sgt. Pepper et Abbey Road.

Alors, qu’est-ce qui cloche ? L’album a été composé en Inde, lors d’un séjour de méditation, dans un état de fièvre créatrice débridée dont les fruits seront utilisés jusqu’à la séparation du groupe. Les Beatles sont toujours à ce moment les fabuleux inventeurs qui nous ont donné Sgt Pepper ou Revolver (entre autres, évidemment) : John et Paul se retrouvent tous les après-midi, entre deux moments de méditation, pour composer, confronter leurs idées, et toujours évoluer. Délaissant le psychédélisme, les 4 garçons vont retourner vers un style plus rock'n'roll et décident d’enregistrer un double album : Ainsi ils pourront chacun mettre dedans littéralement tout ce qu’ils veulent. Ainsi chacun va laisser libre cours à son imagination et ses désirs, et ce sera même l’occasion pour Ringo de publier le premier titre qu’il a composé... en 1964 ! (Don’t Pass Me By).

Mais les sessions d’enregistrement vont se dérouler très différemment de l’enthousiasme qui avait présidé à la composition. Pour grande partie, la présence constante de Yoko Ono au milieu du groupe va être responsable de l’ambiance délétère qui va progressivement s’installer. Très rapidement, les membres du quatuor se retrouvent à enregistrer plus ou moins séparément, n’utilisant les autres quasiment que comme des musiciens de session ! Loin de la fusion qui s’était opérée lors de la captation de leurs précédents opus, nous assistons ici à une “personnalisation” des titres, John et Paul plus particulièrement tirent leurs compositions dans la direction qu’ils ont décidée de prendre. Le climat est tellement tendu que Ringo s’évade en Sardaigne pour prendre du champ : Paul tiendra d’ailleurs la batterie sur Back In The USSR et Dear Prudence. Au final, "The White Album" apparaît plus comme la très belle réussite d’une somme d’individualités brillantissimes que comme l’œuvre d’un groupe totalement solidaire. La cohésion se retrouve parfois miraculeusement, comme dans While My Guitar Gently Weeps, Birthday, Yer Blues , ou Helter Skelter.

Et c’est d’autant plus dommage que les individualités brillent de tous leurs feux ! Paul fait montre d’un éclectisme ahurissant, passant avec une facilité déconcertante du Rock (Back In The USSR), au Jazz (Honey Pie), au Hard-Rock avant l’heure (Helter Skelter, surprenant), au country western (Rocky Racoon), au pop-ska (Obladi-Oblada), au ragtime (Martha My Dear) et à la ballade acoustique (Mother Nature’s Son)...
Quant à John, pas en reste, il innove dans les textes : Revolution 1 est le premier titre ouvertement politique du groupe, et il se met à nu dans des compositions très intimes (Glass Onion, Yer Blues, I’m So Tired). En plus, il innove musicalement : Hapiness Is A Warm Gun, avec ses nombreux changements de rythme et un passage polyrythmique, est quasiment progressif ! Il expérimente dans un collage sonore propice à toutes les élucubrations analytiques (Revolution 9, en réalité à peu près inécoutable !).
Et George nous livre quatre morceaux tous très différents, avec Eric Clapton en guest-star dans un While My Guitar Gently Weeps inoubliable. Et Ringo soigne de plus en plus ses partitions de batterie...

En somme, à la réécoute, le Double Blanc n’est pas l’album que je conseillerais en premier pour aborder l’œuvre des Beatles. Il reste tout de même un prodigieux témoignage du génie créatif de ces individualités qui ont marqué l’évolution de la musique !

Plus d'information sur


GROUPES PROCHES:
ALICE COOPER, DEEP PURPLE, LED ZEPPELIN, THE WHO, PROCOL HARUM, MOON SAFARI, THE MOODY BLUES, CHRIS, MOJO FILTER, JEFF LYNNE

LISTE DES PISTES:
101. Back In The U.s.s.r. : 02:43
102. Dear Prudence - 03:54
103. Glass Onion - 02:18
104. Ob-la-di, Ob-la-da - 03:09
105. Wild Honey Pie - 00:53
106. The Continuing Story Of Bungalow Bill - 03:14
107. While My Guitar Gently Weeps - 04:45
108. Happiness Is A Warm Gun - 02:43
109. Martha My Dear - 02:28
110. I'm So Tired - 02:03
111. Blackbird - 02:18
112. Piggies - 02:40
113. Rocky Raccoon - 03:41
114. Don't Pass Me By - 03:50
115. Why Don't We Do It In The Road? - 01:42
116. I Will - 01:46
117. Julia - 02:54
201. Birthday - 02:43
202. Yer Blues - 04:01
203. Mother Nature's Son - 02:48
204. Everybody's Got Something To Hide Except.. - 02:25
205. Sexy Sadie - 03:15
206. Helter Skelter - 04:30
207. Long, Long, Long - 03:04
208. Revolution 1 - 04:16
209. Honey Pie - 02:41
210. Savoy Truffle - 02:55
211. Cry Baby Cry - 03:02
212. Revolution 9 - 08:21
213. Good Night - 03:11


FORMATION:
George Harrison: Chant / Guitares
John Lennon: Chant / Guitares / Claviers
Paul McCartney: Chant / Basse / Claviers
Ringo Starr: Chant / Batterie


TAGS:
Choeurs, 70's, Accessible / FM
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC THE BEATLES
DERNIERE ACTUALITE
Décès de George Martin, producteur des Beatles
INFORMATION

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant THE BEATLES
 
NOTES
 
4.7/5 (3 avis)
5/5 (1 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT THE BEATLES
 
THE-BEATLES_Let-It-Be Let It Be (1970)
APPLE RECORDS / POP
THE-BEATLES_Abbey-Road Abbey Road (1969)
EMI / POP
THE-BEATLES_Yellow-Submarine Yellow Submarine (1969)
EMI / POP
THE-BEATLES_The-Beatles The Beatles (1968)
APPLE RECORDS / POP
THE-BEATLES_Magical-Mystery-Tour Magical Mystery Tour (1967)
EMI / POP
THE-BEATLES_Sgt-Pepper-s-Lonely-Heart-Club-Ba Sgt Pepper's Lonely Heart Club Band (1967)
CAPITOL / ROCK
THE-BEATLES_Revolver Revolver (1966)
EMI / POP
THE-BEATLES_Rubber-Soul Rubber Soul (1965)
EMI / POP
THE-BEATLES_Help- Help ! (1965)
EMI / POP
THE-BEATLES_A-Hard-Day-s-Night A Hard Day's Night (1964)
EMI / ROCK
THE-BEATLES_Beatles-For-Sale Beatles For Sale (1964)
EMI / POP
THE-BEATLES_Please-Please-Me Please Please Me (1963)
EMI / ROCK
THE-BEATLES_With-The-Beatles With The Beatles (1963)
EMI / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020