GROUPE/AUTEUR:

STEVE HACKETT

(ROYAUME UNI)

TITRE:
HIGHLY STRUNG (1982)
LABEL:
CHARISMA
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
ABADDON - 29.04.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
De 1978 (Please Don’t Touch) à 1984 (Till We Have Faces), Steve Hackett a fait paraître un album par an; après un Cured très décevant car beaucoup trop formaté, les fans sont dans l’expectative : Highly Strung, le millésime 1982, va-t-il les rassurer ?

Première prise de contact, et un son dynamique et beaucoup plus précis que sur Cured : la production a fait un bond en avant, et, un bonheur n’arrivant jamais seul, la qualité de composition semble au rendez-vous : Camino Royale est un morceau attachant, varié, conduit par des instruments incisifs ; la performance de Ian Mosley à la batterie est pour beaucoup dans la réussite de cet Highly Strung.

En délaissant le coté pop formaté qui encombrait Cured, Steve repart en exploration musicale, en introduisant plus de peps dans son propos (hormis l’édulcoré India Rubber Man, fort mièvre). Il nous emmène jusque dans les contrées de l’Arena Rock, avec des morceaux pêchus construits pour donner tout leur mordant sur scène (Walking Through Walls, Give It Away). Il nous surprend avec l’utilisation de sons électro (Cell 151), et s’amuse à dynamiter sa réputation de guitariste sérieux en se déchaînant sur Guitar Boogie.

Ce travail sur les sons explique en grande partie le plaisir que l’auditeur prend à parcourir l’album. Steve montre même des progrès dans le punch vocal (Walking Through Walls), un domaine qui était un de ses points faibles. Et il s’autorise un clin d’œil à lui-même (Hackett To Pieces, effectivement hackettien en diable), mais aussi à Camel (Always Somewhere Else et son rythme 7/8). Il y a également un duo claviers-guitare assez intéressant sur Group Therapy.

Pour autant, les compositions manquent d’un poil d’ambition pour scotcher l’auditeur. Il est possible que le rythme effréné de parution ait pénalisé ce côté mystérieux et/ou contrasté qui faisait la force de titres comme Hands Of The Priestess ou Please Don’t Touch. L’absence du frère John et de sa flûte enlève aussi de la magie des productions du début : dommage !

NB : la version remasterisée de 2007 comprend le titre Time Lapse At Milton Keynes : il manquait bien sûr à cet album le morceau de guitare classique !

Plus d'information sur http://www.hackettsongs.com/



GROUPES PROCHES:
TONY SPADA, RIVERYMAN, SUBMARINE SILENCE, ARZ, BOLUS, DAVID MINASIAN, GENESIS, NICK MAGNUS, ANTHONY PHILLIPS, TALISMA

LISTE DES PISTES:
01. Camino Royale - 05:25
02. Cell 151 - 03:30
03. Always Somewhere Else - 03:57
04. Walking Through Walls - 03:45
05. Give It Away - 04:05
06. Weightless - 03:25
07. Group Therapy - 05:40
08. India Rubber Man - 02:30
09. Hackett To Pieces - 02:35


FORMATION:
Chris Lawrence: Contrebasse
Ian Mosley: Batterie
Nick Magnus: Claviers
Nigel Warren-Green: Violoncelle
Steve Hackett: Chant / Guitares


TAGS:
-
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 22/05/2016 -
0 0
5/5
Si je devais embarquer un échantillon de l’œuvre hacketienne avec moi, un seul album n’y suffirait pas, mais il y aurait "Highly Strung" dans le lot, sans aucun doute. C’est le genre d’album qui prend aux tripes, et qui n’en ressort plus jamais. Avec son 'Camino Royal', au vocal désincarné, à la rythmique déjantée, et doué d’une persuasion pluridimensionnelle, indéfinissable. Avec son 'Cell 151', sa marche victorieuse autant que décadente, et son orchestration savoureuse. Son entêtant 'Walking through Walls' et son air de never ending story, avec son festival de percussions, de nappes synthétiques et de scritch scritch scratch en point d’orgue addictif. Ou encore le magique 'Give it away', véritable survivance de la rébellion salvatrice décrétée par l’insolent "Cured", l’année précédente. La seconde moitié de l’album est un tout petit peu moins talentueuse, mais toujours très intense, et je ne peux m’empêcher de pousser le curseur jusqu’à la 5ème étoile, conquis par une puissante émotion musicale qui se renouvelle à chaque fois. Des titres presque tous excellents, pour une galette véritablement inoubliable. Marquée au fer rouge.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STEVE HACKETT
DERNIERE ACTUALITE
STEVE HACKETT: Nouvel album en janvier
Toutes les actualités sur STEVE HACKETT
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a de nouveau rencontré Steve Hackett pour évoquer la sortie de son 25e album solo "The Night Siren" mais également l'année écoulée particulièrement sombre en termes de disparition de héros musicaux...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ENSLAVED: Ruun (2006)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE BLACK CROWES: Lions (2001)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE HACKETT
STEVE-HACKETT_At-The-Edge-Of-Light
At The Edge Of Light (2019)
3/5
4.4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_THE-NIGHT-SIREN
The Night Siren (2017)
4/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_The-Total-Experience-In-Liverpool
The Total Experience In Liverpool (2016)
3/5
4.7/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Wolflight
Wolflight (2015)
5/5
4.8/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
STEVE-HACKETT_Genesis-Revisited--Live-At-The-Royal-Albert-Ha
Genesis Revisited - Live At The Royal Albert Hall (2014)
4/5
4.5/5
INSIDEOUT MUSIC / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020