ARTISTE:

NICK MAGNUS

(ROYAUME UNI)
TITRE:

CHILDREN OF ANOTHER GOD

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Symphonique
""
ABADDON (07.05.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Il y a un blind-test amusant à faire pour les amateurs de prog : écouter le dernier rejeton de Nick Magnus, le dénommé Children Of Another God. Le morceau-titre fera l’affaire : fermez les yeux, vous entendez du Steve Hackett, période Spectral Mornings ou Defector ! Rien d’étonnant à cela, quand on sait que Nick Magnus a été le claviériste d’une demi-douzaine d’albums de Steve, et qu’il a convié sur cet opus une bonne partie de l’équipe d’alors : Steve himself à la guitare (crédité sur un seul titre, mais largement samplé pour “réapparaître” un peu partout), son frère John à la flûte, et Pete Hicks au micro sur certains morceaux. Equipe qui a d’ailleurs collaboré à l’album précédent de Nick, Hexameron.

Pas de surprise donc dans ce Children Of Another God. La musique reste solidement ancrée dans un style croisant dans les parages du prog symphonique, à l’image du premier titre qui traite du pouvoir de l’uniformisation, ce qui explique la tonalité néo-communiste de la couverture... Nick va encore plus loin dans le style avec The Colony Is King, une valse très ample et pleine d’une emphase qui n’est pas sans rappeler certains accents de Clive Nolan (The Hounds Of Baskerville ou Caamora), avec en prime le très beau son de la flûte de John Hackett. Mais le disque ne se limite pas à ce style, et fait des incursions du côté de la pop (excellent Doctor Prometheus, lorgnant du côté d’Alan Parsons Project), de la ballade (Howl The Stars Down, finement chanté par Tony Patterson), sans oublier les atmosphères plus sombres à l’image du guerrier Crimewave Monkeys, bien porté par de puissantes percussions. Un soin tout particulier a été porté aux arrangements, comme dans Identity Theft, où la basse et la batterie rivalisent de finesse.

Même si quelques titres sont un peu plus faibles (The Others, édulcoré), Children Of Another God s’écoute très plaisamment. Seul un certain manque d’originalité limite l’engouement engendré par certains morceaux. Reste que l’album apporte tout de même d’excellents moments d’écoute pour tout amateur de progressif. Aisément accessible puisque toujours mélodique !


Plus d'information sur http://www.magnus-music.com/





LISTE DES PISTES:
01. Children Of Another God - 08:24
02. Doctor Prometheus - 06:40
03. Twenty Summers - 04:04
04. Identity Theft - 03:44
05. The Colony Is King - 07:25
06. Crimewave Monkeys - 05:30
07. The Others - 05:25
08. Babel Tower - 04:53
09. Howl The Stars Down - 03:49

FORMATION:
Andy Neve: Chant
Glenn Tollett: Basse
John Hackett: Flûte
Linda John-Pierre: Chant
Nick Magnus: Chant / Claviers
Pete Hicks: Chant
Steve Hackett: Guitares
Tony Patterson: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
NICK MAGNUS: N’monix
 
AUTRES CHRONIQUES
SHEARWATER: The Golden Archipelago (2010)
ROCK ATMOSPHERIQUE -
ADRENALINE 101: Twelve Step Program (2010)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2023