GROUPE/AUTEUR:

PRETTY MAIDS

(DANEMARK)

TITRE:
PRETTY MAIDS (1983)
LABEL:
CBS
GENRE:
HEAVY METAL

""
NOISE - 06.05.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Grand nom de la scène heavy rock depuis plus de 20 ans, le groupe danois Pretty Maids a vu le jour en 1981 sous le nom de Pretty Pretty Panicks grâce à deux amis, Kenneth Hansen et Paul Christensen, plus connus sous le nom de Ken Hammer et Ronnie Atkins, respectivement guitariste et chanteur. Le groupe prend rapidement le nom de Pretty Maids et, suite à une démo, se fait signer chez Bullet Records. En 1983, "Pretty Maids" est donc le tout premier témoignage discographique du groupe à voir le jour, et présente 6 titres, tous écrits entre 1982 et 1983.

Ce premier jet est une belle réussite, où se distinguent déjà nombre des ingrédients qui feront plus tard le succès du groupe. Celui-ci propose un hard-rock mélodique penchant tantôt vers le heavy tantôt vers des tonalités plus pop-rock dans l'esprit d'un Journey ou d'un Toto, esthétiques contrastées que Ronnie Atkins, remarquable chanteur à l'aise dans tous les genres, s'approprie parfaitement.

On sent donc clairement un potentiel très fort chez Pretty Maids et le début de ce disque le prouve aisément, les deux premiers titres présentant les deux faces du groupe. "City Light" est un court titre heavy et direct, taillé pour la scène, avec une batterie bien mise en avant et un riff puissant et efficace, le tout porté par un chant heavy mais agréable et mélodique à l’écoute. De l'autre côté, "Fantasy" est un titre clairement plus pop-rock qui met les claviers à l’honneur sans pour autant réduire en rien l'efficacité des guitares, plus en retrait sur ce morceau très accrocheur qui séduit par une ligne mélodique de grande qualité, un refrain facile et un chant beaucoup plus doux.

Par la suite se trouvent deux titres de qualité, peut-être un peu moins efficaces que les précédents mais qui font leur effet. "Shelly The Maid" est une chanson heavy assez classique, tandis que "Bad Boys", une fois passée son introduction plutôt laide, est un titre très speed centré sur les guitaristes et la batterie et qui présente un chant puissant mais toujours mélodique, le tout évoquant un Accept ou un Judas Priest.
"Children Of Tomorrow" s'impose comme la grande réussite de ce premier essai, véritable pépite qui propose un niveau d'écriture remarquable pour un groupe débutant. Oscillant parfaitement entre pop, rock et heavy, magnifiquement chanté et plein de feeling avec une mélodie principale très facile à mémoriser, cette chanson est de plus magnifiée par un excellent refrain.
Enfin, "Nowhere To Run" conclut le tout de manière énergique avec de forts relents hard-rock, mais sans faire preuve de la même efficacité que précédemment.

Ce premier jet est donc de qualité, avec trois titres vraiment imparables. Ne proposant ici que six chansons, le groupe devra certes faire ses preuves sur un véritable premier album, mais tout semble réuni pour que Pretty Maids s'attire assez rapidement le succès auprès d’un large public.

Plus d'information sur http://www.prettymaids.dk/



GROUPES PROCHES:
CRYSTAL EYES, HERMAN FRANK, EVIDENCE ONE, DEF LEPPARD, PINK CREAM 69, HAMMERFALL, TRAIL OF MURDER, PLEASURE DOME, PLACE VENDOME, CROWN OF GLORY

LISTE DES PISTES:
01. City Lights (03:42)
02. Fantasy (05:37)
03. Shelly The Maid (03:40)
04. Bad Boys (04:10)
05. Children Of Tomorrow (04:32)
06. Nowhere To Run (02:50)


FORMATION:
Alan Owen: Claviers
John Darrow: Basse
Ken Hammer: Guitares
Pete Collins: Guitares
Phil Moorhead : Batterie
Ronnie Atkins: Chant


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PRETTY MAIDS
DERNIERE ACTUALITE
PRETTY MAIDS dévoile 'Maid In Japan'
Toutes les actualités sur PRETTY MAIDS
DERNIER ARTICLE
RAISMES FEST 2012 - 08 SEPTEMBRE 2012
Le festival de Raismes est de retour pour une édition réussie et ensoleillée. Tous les articles sur PRETTY MAIDS
NOTES
4/5 (1 avis) 2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SAGA: In Transit (1982)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BON JOVI: Have A Nice Day (2005)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRETTY MAIDS
PRETTY-MAIDS_Undress-Your-Madness
Undress Your Madness (2019)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Kingmaker
Kingmaker (2016)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Louder-Than-Ever
Louder Than Ever (2014)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Motherland
Motherland (2013)
4/5
3.7/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Pandemonium
Pandemonium (2010)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020