GROUPE/AUTEUR:

PRETTY MAIDS

(DANEMARK)

TITRE:
RED HOT AND HEAVY (1984)
LABEL:
CBS
GENRE:
HEAVY METAL

""
NOISE - 10.05.2010 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Après un premier jet éponyme très prometteur, Pretty Maids monte rapidement en puissance. La tournée anglaise de fin 1983 le conduit à signer chez la major CBS, qui réédite dans un premier temps le premier mini disque du groupe en 1984, puis rapidement après, produit leur premier album, "Red, Hot And Heavy". Cet album va propulser le groupe dans une autre dimension, celle de grand espoir de la scène heavy métal mélodique, non loin des leaders que sont alors Iron Maiden, Def Leppard ou encore Saxon et Accept.

Ce premier album est une réussite à tous points de vue, imposant d'abord une imagerie plus accrocheuse, à l’image de la pochette, sexy et très dans l'esprit du début des années 80. Musicalement, le style de Pretty Maids s'affine encore en atteignant un parfait compromis entre heavy métal classique et passages plus typés hard rock à la Def Leppard ou Bon Jovi, sans oublier ce petit côté pop sur lequel le clavier d’Alan Owen fait la différence avec les nombreux groupes qui émergent dans un genre en pleine croissance. Et ces dix titres, dont une reprise de Thin Lizzy, pour une durée d’à peine 37 minutes, passent comme une lettre à la poste. Pretty Maids a déjà trouvé son rythme de croisière et frappe fort pour des débuts.

De fait, après une courte introduction, le groupe nous propose un imparable "Back To Back", splendide morceau de heavy métal avec un chant agressif, riff prenant et solo typique du genre, à la fois rapide et mélodique, le tout sonnant comme un futur classique du genre. Par la suite, dans le même esprit rapide et heavy, nous retiendrons les très bons "Cold Killer" et "Night Dancer". Le premier scotche l’auditeur par son riff introductif très heavy, un air général assez épique, un refrain très efficace et un break plus calme, surprenant mais ouvrant parfaitement la voie aux soli. Le second repose sur un chant plus agressif et un rythme général très heavy, mais se démarque également par un refrain chanté de manière plus mélodique et parfaitement amené.

Ressortent ensuite des titres heavy mais plus nuancés, à l'image du titre éponyme qui a tout du tube en puissance, typé hard FM malgré un chant assez caverneux sur les couplets avant que des chœurs sur le refrain et de légers passages de claviers ne viennent adoucir le tout. C’est aussi le cas du très bon "Queen Of Dreams", qui après une introduction majestueuse se poursuit dans une veine heavy métal mélodique teintée de pop et propose un refrain inoubliable. Dans le même esprit, Pretty Maids nous sort deux titres assez commerciaux mais irrésistibles. "Waitin’ For The Time" tout d'abord met les claviers à l'honneur, collant en cela à l'air du temps, tandis que le chant à la Def Leppard, un très beau break soft sur lequel s'illustre Ronnie Atkins, et des riffs de guitare d’une belle efficacité balançant entre rock et FM, en font une vraie réussite. "Place In The Night", dans le même genre, est calibrée pour des passages en radio avec son refrain instantané et le soutien permanent des guitares et du clavier.

Ce premier cru de Pretty Maids est donc une réussite complète à tous les niveaux. Le groupe, qui brille par sa capacité à être à la fois heavy et accessible, ouvre sa carrière de la meilleure des manières. Il ne lui reste plus qu'à continuer sur sa lancée !

Plus d'information sur http://www.prettymaids.dk/



GROUPES PROCHES:
CRYSTAL EYES, SEVEN TEARS, MAD MAX, HERMAN FRANK, PLEASURE DOME, TRAIL OF MURDER, HAMMERFALL, SHAKRA, CROWN OF GLORY, EVIDENCE ONE

LISTE DES PISTES:
01. Fortuna (Carmina Burana) (00:22)
02. Back To Back (03:34)
03. Red, Hot And Heavy (03:58)
04. Waitin´ For The Time (04:45)
05. Cold Killer (04:42)
06. Battle Of Pride (03:14)
07. Night Ranger (03:54)
08. A Place In The Night (04:00)
09. Queen Of Dreams (04:47)
10. Little Darling (02:59)


FORMATION:
Alan Owen: Claviers
John Darrow: Basse
Ken Hammer: Guitares
Pete Collins: Guitares
Phil Moorhead : Batterie
Ronnie Atkins: Chant


TAGS:
Chant aigu, Accessible / FM
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
SHAKA - 14/05/2018 -
0 0
5/5
Que ce fut dur de choisir de vous parler d'un album de PRETTY MAIDS ! En effet, tous sont vraiment bons. Bon, à force d'élimination, il me restait le choix entre ce "Red, Hot and Heavy" et l'album suivant, "Future World" (ou figure le title-track, un hymne ultime du Metal !). Alors, j'ai tranché, mais ce n'est pas pour cela que "Future World" est moins bon, c'est juste qu'il fallait bien choisir un album. Flash-back : nous sommes en 1984, PRETTY MAIDS vient de sortir un Mini-LP et voici que déboule cet album ! Une bombe ! Le point fort de PRETTY MAIDS, c'est qu'ils ratissent large. En effet, on retrouve sur ce CD, des morceaux que n'aurait pas renié BON JOVI sur son premier album ("A Place in the Night"), mais surtout des morceaux bien Speed et rageurs, typiquement Metal : "Back to Back" (repris plus tard par HAMMERFALL), "Battle of Pride", "Night Danger". D'ailleurs, à chaque fois que j'entends cette dernière et le solo de guitare, j'ai des envies de ressortir la gratte en carton. Comme chantait Yves Duteil : "J'ai la guitare qui me démange..." ! Quel bonheur d'entendre ce perpétuel chassé-croisé entre la guitare et les claviers sous fond de rythmique apocalyptique ! Et n'oublions pas l'hymne de toute une génération, je veux bien sur parler de "Red, Hot and Heavy" ! Une chanson au riff bien lourd et au refrain imparable, sans oublier des paroles taillées pour les Metal Kids, les invitant à ne pas écouter les autres et à vivre leur vie (sous-entendu : être des rebelles) : "They can kick they can beat, knock us down to the ground, but we will rise and we will march again" ! Le grand atout de PRETTY MAIDS est aussi leur chanteur Ronnie Atkins, capable de la voix la plus suave, mais aussi d'une voix bien rauque quand il le faut. L'album se termine sur une bonne reprise de THIN LIZZY (cela deviendra une habitude chez PRETTY MAIDS) : "Little Darling". Bref, qu'elles passent vite ces 36 minutes ! Si vous ne possédez pas ce petit bijou (ou "Future World"), il faut absolument remédier à cela. Si vous le voyez, sautez dessus, car il n'est pas évident à trouver de nos jours en plus.
LYNOTT - 10/05/2010 -
0 0
4/5
Voici avec ce second album de Pretty Maids le vrai envol du groupe. Quel bon disque, quelle pochette gouleyante parfaitement ancrée dans l'esprit de l'époque comme le souligne Noise ! Red, hot and heavy, tout un programme. Et celui de PM, sur cet opus en est un de choix.

Un nouveau bien joli groupe est né cette année-là et le meilleur est à venir ! Surtout ne passez pas à côté de ce combo qui aurait mérité tant d'égards, bien plus que ceux auxquels il a eu droit jusque-là et écoutez leur dernier disque, il en vaut la peine.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PRETTY MAIDS
DERNIERE ACTUALITE
PRETTY MAIDS dévoile 'Maid In Japan'
Toutes les actualités sur PRETTY MAIDS
DERNIER ARTICLE
RAISMES FEST 2012 - 08 SEPTEMBRE 2012
Le festival de Raismes est de retour pour une édition réussie et ensoleillée. Tous les articles sur PRETTY MAIDS
NOTES
5/5 (1 avis) 4.2/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ALICE COOPER: Constrictor (1986)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DORO: Force Majeure (1989)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRETTY MAIDS
PRETTY-MAIDS_Undress-Your-Madness
Undress Your Madness (2019)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Kingmaker
Kingmaker (2016)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Louder-Than-Ever
Louder Than Ever (2014)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Motherland
Motherland (2013)
4/5
3.7/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
PRETTY-MAIDS_Pandemonium
Pandemonium (2010)
4/5
5/5
FRONTIERS RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020