ARTISTE:

DREYELANDS

(HONGRIE)
TITRE:

ROOMS OF REVELATION

(2010)
LABEL:

LION MUSIC

GENRE:

METAL PROGRESSIF

TAGS:
Concept-album
"Si vous aimez Dream Theater ou Symphony X, ce Rooms Of Revelation est fait pour vous !"
NIURK (12.05.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Dreyelands est une formation hongroise qui roule sa bosse depuis 2002 et Rooms Of Revelation est leur premier album. Fondé par la paire guitare-basse András Ádám Horváth et Gergely Springer, le duo a vite été rejoint par Omar Gassama, György Nagy et Nikola Mijic. Si les noms d’AlogiA ou Expedition Delta vous disent quelque chose, ce dernier ne vous sera sans doute pas étranger. Sinon, sachez qu’il pourrait sans frémir tenir la comparaison avec un Russell Allen ou un Michael Eriksen. Sa voix médium légèrement éraillée et ses envolées maîtrisées sont un atout majeur à cet album tout comme les claviers particulièrement bien intégrés à l'ensemble.

Après une courte introduction, "Seek For Salvation" démarre l'album de la meilleur des façons: riffs efficaces, atmosphère dense mais jamais lourde, lignes de chants mélodiques mais pas racoleuses, soli techniques, le titre est une totale réussite ! S'ensuit "Can’t Hide Away" avec sa structure complexe et pourtant abordable. Le refrain est l’occasion de pointer un autre aspect non négligeable de la réussite version hongroise : le mélange et l’osmose parfaite entre un métal progressif technique et un métal mélodique limite AOR. La suite ne faiblit pas et vous aurez l'occasion de goûter à d'autres mets épicés comme l’enlevé "Fragments", l’épique et torturé "Way To You", la formidable bulle offerte par "Blossoms Of Decay", le chef-d’œuvre parmi le chef-d’œuvre "Vain", qui vient s’inscrire sans frémir dans la lignée d’un "Home" made in Dream Theater, ou encore le final glorieux offert par un "Leaving Grace" en apothéose.

Avec sa production excellente, sombre et rugueuse mais également précise et équilibrée, Rooms Of Revelation est ainsi une excellente découverte. Atteindre un tel degré de perfection sur un premier album semblait impossible et pourtant ils l'ont fait. Bien entendu, l’ombre des glorieux aînés que sont Dream Theater ou Symphony X n’est jamais bien loin, mais tout sonne absolument comme du Dreyelands et une telle personnalité est sans doute ce qui impressionne le plus pour un premier essai.


Plus d'information sur http://www.dreyelands.com



GROUPES PROCHES:
SYMPHONY X, DREAM THEATER, , CIRCUS MAXIMUS


LISTE DES PISTES:
01. Entering - 01:29
02. Room 1 - Seek For Salvation - 05:40
03. Room 2 - Can?t Hide Away - 05:45
04. Room 3 - Pretending - 06:36
05. Room 4 - Fragments - 06:28
06. Room 5 - Way To You - 07:38
07. Room 6 - Blossoms Of Decay - 03:12
08. Room 7 - Vain - 08:35
09. Room 8 - Leaving Grace - 06:24

FORMATION:
András Ádám Horváth: Guitares
Gergely Springer: Basse
György Nagy: Claviers / (Session)
Nikola Mijic: Chant
Omar Gassama: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
MOTLEY CRUE: Shout At The Devil (1983)
HARD ROCK - Mötley Crüe frappe un grand coup avec ce "Shout At The Devil" et il s'impose comme le leader incontournable du mouvement Hard-Glam qui secoue toute la Californie.
Y&T: Facemelter (2010)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021