ARTISTE:

ADRENALINE 101

(SUISSE)
TITRE:

TWELVE STEP PROGRAM

(2010)
LABEL:

STF

GENRE:

HARD ROCK MELODIQUE

TAGS:
Chant éraillé, FM
""
NICOFRED (07.05.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Depuis quelque temps déjà, il semble qu’un revival "Sleaze / Glam" soit une source d’inspiration pour un bon nombre de groupes, qu’ils viennent en particuliers de la Scandinavie (Wig Wam, Crashdiët, Crazy Lixx) ou même de Suisse comme c’est ici le cas avec Adrenaline 101. Cette jeune formation originaire de Zurich s’est déjà bien éclatée sur les planches, notamment en première partie de Glenn Hughes, et plus récemment en ouverture des sulfureux Backyard Babies.

Ce premier album baptisé "Twelve Step Program" fait effectivement preuve d’une remarquable maîtrise instrumentale combinée à un redoutable sens de la composition. En effet, le quatuor, sans jouer à fond la carte de l’extravagance du look des groupes nordiques suscités, sait s’y prendre pour remanier à sa manière une forme de hard US très typé "West Coast" qui explosa dans le milieu des années quatre-vingt. Sur les traces des ténors de la profession comme Ratt, Mötley Crüe ou encore Poison, Adrenaline 101 démontre de fort belle manière que les bienfaits du soleil californien peuvent facilement passer outre les océans et les frontières.

En douze titres n’excédant que très rarement les quatre minutes, le combo zurichois affirme clairement ses intentions. L’unité se fait complète autour d’un chanteur performant dont le grain éraillé a la particularité de se moduler en fonction du contenu imposé par chaque composition. Sans en faire des tonnes, le six cordiste se montre vaillant sur ses riffs et se réserve de parcimonieuses mais très efficaces interventions en solo. Pour clôturer le tout et garnir son rock’n’roll d’un groove contagieux, Adrenaline 101 dispose d’une section rythmique idéale combinée entre les bienfaits d’une basse claquante, un peu à la manière de Duff Mc Kagan, et d’une batterie tout en relief, entre puissance et finesse.

Mais la clairvoyance de ce groupe réside sur sa capacité à toujours présenter la mélodie comme ancrage principal sur chacune des plages de "Twelve Step Program". Au point que le titre de cet album résonne comme une véritable profession de foi. Autre atout déployé par Adrenaline 101, l’habileté à mélanger le hard "Sleaze / Glam" bien illustré par "Brand New Day" et "Golden Frame" aux contours radiophoniques évidents, avec des effluves heavy plus taillées dans la masse, comme la convaincante entrée en matière que constitue "Seek The Lane" et son refrain idéal pour la scène. Le non moins remuant mais plus classique "Flush Nights" poursuit sur cette prometteuse lancée. Puis, entre rock moderne fraîchement balancé et power ballade plaisante, arrive "Push Come To Shove". Ce morceau au riff ravageur et lourd frappé d’un break "Rap’n’Roll" bien senti prouve à quel point Adrenaline 101 puise dans la diversité et la modernité.

L’enchaînement successif des morceaux suivants ne déroge pas à cette règle où se conjugue une ambiance toujours festive ("Your Touch", "I Should Be The One")jusqu’aux deux derniers morceaux forts en bravoure relativement proches du Guns’N’Roses de l’ère "Use Your Illusion". Les influences américaines, bien qu’omniprésentes et presque obligatoires dans le style mis en évidence par "Twelve Step Program", sont adroitement combinées à celles de formations anglaises comme Thunder, mais aussi Def Leppard qui a su en son temps s’implanter avec fracas sur le sol américain.

En fait, il n’y a quasiment rien à reprocher à ce fort sympathique groupe suisse. La production en béton, assurée par le groupe lui-même, pourrait faire bien des envieux surtout pour une première carte de visite dont le format aux contours travaillés et luisants est désormais à prendre très au sérieux. Ce premier album ravira tous les adeptes d’un hard rock carrossé, collant parfaitement à son époque tout en conservant de surcroît un aspect intensément mélodique. D’ailleurs, il y a déjà du monde dans la salle d’attente car l’heure de la prochaine piqûre arrive à pas de géant. Hors de question d’avoir peur et surtout que personne ne loupe la séance !


Plus d'information sur http://www.adrenaline101.com/





LISTE DES PISTES:
01. Seek The Lane - 03:40
02. Flush Nights - 03:24
03. Brand New Day - 03:35
04. In The Mix - 03:22
05. Golden Frame - 02:57
06. When I'm Gone - 03:19
07. Push Comes To Shove - 02:44
08. Your Touch - 03:35
09. I Should Be The One - 03:22
10. Homicidal - 03:30
11. Inseparable - 05:04
12. Fistful Of Hate - 04:40

FORMATION:
Delon Cyclon: Chant
Hens: Guitares
Pascal: Basse
Reto: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
NICK MAGNUS: Children Of Another God (2010)
ROCK PROGRESSIF -
ALICE COOPER: Constrictor (1986)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021