ARTISTE:

THE GRAND ASTORIA

(RUSSIE)
TITRE:

II

(2010)
LABEL:

R.A.I.G.

GENRE:

STONER

TAGS:
Old School
""
CHILDERIC THOR (28.05.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fort d’un univers visuel bien insolite, à la fois westernien et surréaliste, on devine d’entrée que The Grand Astoria ne peut pas être un groupe tout à fait mauvais, ce qu’il n’est absolument pas, en effet. Son premier galop d’essai éponyme, publié l’an passé, l’avait déjà prouvé ; son successeur le confirme encore davantage.

Débutant dans une veine plus ou moins orientée stoner rock qui leur réussissait plutôt bien, les Russes partent pourtant cette fois-ci braconner sur les terres, pas si éloignées que cela toutefois, du rock psyché. S’ils n’ont pas mis en jachère leur penchant pour des riffs lourds, coulés dans la roche chauffée par le soleil, ils ont revanche bâillonné leur chanteur.

Par conséquent, ce second cru arbore une plastique quasiment instrumentale, un seul titre, "The Inner Galactic Experience", (forcément) le plus stoner et bluesy du lot, se voyant piloté par des lignes vocales. Ce choix détermine la teneur de compostions plus longues que leurs devancières, noyées dans des effluves psychédéliques, certes classiques mais néanmoins délicieuses pour qui cultive la nostalgie des regrettées seventies. Propulsés par des guitares mangeuses d’espaces qu’elles percent d’ouvertures souvent majestueuses, ces titres ont quelque chose de pistes de décollage dont on imagine sans peine le potentiel sur scène.

L’album s’envole petit à petit avec "Enjoy The View" qui démarre d’une manière feutrée et presque aérienne avant que ses traits ne se durcissent, ouvrant la porte à un final jouissif. Après le curieux, de part des volutes orientales, "Visit Sri Lanka", The Grand Astoria entame le chemin vers son point culminant qu’incarnent tout d‘abord "Wikipedia Surfer", aiguillé par une six-cordes alimentée au feeling des années 70, longue pièce au démarrage psyché dont le tempo s’emballe soudainement lors des dernières mesures, puis avec "Radio Friendly Fire", qui, de part sa construction, semble répondre au morceau d’ouverture.

On tient d’ailleurs dans cette architecture dont The Grand Astoria ne s’éloigne jamais vraiment, le seul bémol de cette galette qui aurait mérité davantage de diversité. Celle-ci n’en reste pas moins excellente et devrait plaire aux amateurs du genre. Décidément, la scène russe, recèle des trésors dont on n'aurait pas imaginé l’existence. Le rock ne connaît pas de frontières...


Plus d'information sur http://www.myspace.com/thegrandastoria



GROUPES PROCHES:
SENDELICA, THE RE-STONED, EARTHLESS


LISTE DES PISTES:
01. Enjoy The View - 14:50
02. The Inner Galactic Experience - 07:40
03. Visit Sri Lanka - 02:44
04. Wikipedia Surfer - 09:02
05. Radio Friendly Fire - 12:18

FORMATION:
Farid Azizov: Basse
Igor Suvorov: Guitares
Kamille Sharapodinov: Chant / Guitares
Nick Kunavin: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3/5 (1 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
SIDEBURN: Cherry Red (2009)
HARD ROCK -
MARS HOLLOW: Mars Hollow (2010)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022