GROUPE/AUTEUR:

EMERSON LAKE & PALMER

(ROYAUME UNI)

TITRE:
TARKUS (1971)
LABEL:
A&M
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
VANDERGRAAF - 23.01.2004 - (6) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
La pièce de 25 mn est un exercice de style auquel tous les groupes de prog' se sont essayés. "Tarkus" est le titre d'un album et aussi d'une odyssée qui remplissait une face entière du vinyle original : quel est le résultat de la suite version ELP ?

Une réussite. Emerson Lake & Palmer ne sont pas des débutants, et leur second album est le théâtre d'un imposant opéra de 7 mouvements. Au rythme de l'orgue hammond le plus brûlant du monde, de la batterie la plus folle, et de la basse la plus présente, ELP raconte l'histoire de l'éveil du Tarkus, un monstre terrorisant finalement vaincu par une autre créature, le Manticore.

Au programme, trois mouvements chantés, entre émotion jazz et hymne héroïque, et quatre mouvements instrumentaux teintés de la virtuosité des trois interprètes. Le tout avec une reprise de thème impériale, pour donner à cette suite imposante un aspect encore plus grandiose. L'emphase, c'est ce qui caractérise le mieux cet album. Mais il s'agit bien d'emphase, et pas d'excès.

Le reste de l'album, plus prévisible, reprend des thèmes chers à ELP que l'on retrouve au détour de tous leurs albums : un petit coup de rockabilly ("Are you ready Eddy ?"), une reprise d'un thème classique adapté en prog' ("The only way" partiellement issu de Bach), et cet éternel mélange de mélodies sensibles et de rythmiques free-jazz unies dans la virtuosité.

En bref, "Tarkus" est l'un des albums les plus caractéristiques d'un trio génial, et l'un des piliers de sa grande époque. A ne pas manquer.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Tarkus...
02. Jeremy Bender
03. Bitches Crystal
04. The Only Way (hymn)
05. Infinite Space (conclusion)
06. A Time And A Place
07. Are You Ready Eddy ?


FORMATION:
Carl Palmer: Batterie
Greg Lake: Chant / Guitares / Basse
Keith Emerson: Claviers


TAGS:
Jazzy, 70's, Musique Classique
 
 
(6) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
MHL - 14/01/2017 -
0 0
5/5
Un chef-d'œuvre intemporel qui peut être difficile d'accès pour un auditeur non-averti... La première face est une suite extraordinaire, complexe et pleine de fougue. La deuxième face, mésestimée, comporte son lot de petits bijoux... À écouter et à approfondir. Une œuvre aussi essentielle que "Foxtrot" ou "Close to the Edge"...
DADOO1617 - 11/04/2010 -
0 0
2/5
Un classique (ça on l'a assez dit dans les commentaires je pense).
Je met 6 car ce que je reproche à cet album c'est qu'en fait il ne se résume qu'à 1 seul titre. Titre de 20 minute, prenant la place d'une face de 33 tours à l'époque mais la face B ce sont des restants, du simple remplissage, à croire qu'ils ont tout misé sur Tarkus et qu'ils ont bâclé ou inachevé le reste.
Ils auraient pu faire comme Jethro Tull avec Thick As A Brick, 2 faces dans le même trip.

CORTO1809 - 02/02/2010 -
0 0
4/5
Tarkus est le second album studio d'ELP et fait partie de la période faste de ce groupe flamboyant.
Le titre éponyme est une longue suite épique où les claviers de Keith Emerson et les percussions de Carl Palmer occupent presque tout l'espace sans temps mort.
Si Jeremy Bender et Are You Ready Eddy ? sont des rocks sans grande originalité, Bitches Crystal et A Time And A Place permettent à Greg Lake de démontrer ses qualités de chanteur.
Enfin, The Only Way et Infinite Space sont deux morceaux enchainés, le premier emprunté à Jean-Sébastien Bach. Si Infinite Space est peu original, voire un tantinet ennuyeux, The Only Way est un morceau très agréable, mettant bien en relief la voix de Greg Lake sur une première partie nappée des orgues quasi-religieux d'Emerson, puis sur une seconde portée par un piano échevelé.
Hautement recommandé.

VOIR LES 6 AVIS DES LECTEURS
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC EMERSON LAKE & PALMER
NOTES
3.2/5 (4 avis) 4.2/5 (12 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FISH: Field Of Crows (2004)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SWEET SMOKE: Just A Poke (1971)
ROCK ATMOSPHERIQUE "Just a poke" est un ovni dans le paysage musical, en même temps qu'une oeuvre à la croisée des chemins de tout le sens artistique des années 1967-1975.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT EMERSON LAKE & PALMER
EMERSON-LAKE--PALMER_In-The-Hot-Seat
In The Hot Seat (1994)
2/5
2/5
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
EMERSON-LAKE--PALMER_Live-At-The-Royal-Albert-Hall
Live At The Royal Albert Hall (1993)
4/5
4/5
VICTORY / ROCK PROGRESSIF
EMERSON-LAKE--PALMER_Black-Moon
Black Moon (1992)
2/5
3/5
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
EMERSON-LAKE--PALMER_Love-Beach
Love Beach (1978)
1/5
3/5
ATLANTIC RECORDS / ROCK PROGRESSIF
EMERSON-LAKE--PALMER_Works-I
Works I (1977)
2/5
4/5
ATLANTIC RECORDS / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020