GROUPE/AUTEUR:

DORO

(ALLEMAGNE)

TITRE:
DORO LIVE (1993)
LABEL:
POLYGRAM
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
CHILDERIC THOR - 15.07.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Ce premier témoignage live de Doro ne couronne pas alors seulement ses quatre premières années en solo mais l’ensemble de sa carrière depuis les années Warlock, dont elle n’a pas manqué de récupérer l’héritage, jusqu'à Angels Never Die. Au total donc, un répertoire déjà bien garni, riche de huit disques, qu’elle honore sur les routes en 1993, moment où elle décide de laisser cette trace scénique aussi bien visuelle que sonore puisqu'une VHS est également mise sur le marché.

De fait, Doro Live peut à la fois être considéré comme un premier bilan pour la jeune femme en même temps que la fin d’un second chapitre en cela qu’il ferme la période la plus glorieuse de sa trajectoire, la suite représentée par Machine II Machine (1995) et Love Me In Black (1998) ne connaîtra pas en effet la même réussite tant artistique que commerciale, avant de renouer néanmoins avec une certaine forme de succès, plus européen qu’américain cette fois-ci, à partir de l’album Calling The Wild (2000).

Avec ses 17 pistes, ce live, capturé en Allemagne les 6 et 7 octobre 1993, semble posséder des allures de best of déguisé. Pourtant, il n’en est rien… ou du moins pas tout à fait. Ainsi, alors que certains albums n’ont droit qu’à la portion congrue, ce qui est regrettable dans le cas de Doro par exemple ou du galop d‘essai de Warlock, respectivement représenté par les seuls "Only You" (une reprise qui plus est, aussi géniale soit-elle !) et "Burning The Witches", True As Steel se voit carrément écarté, ce qui est moins grave vu sa médiocrité, tout comme Force Majeure, ce qui l'est bien davantage.

Triumph And Agony, en revanche, se taille la part du lion - comme c’est encore le cas aujourd’hui - avec quatre citations ("I Rule The Ruins", "Fur Immer"…) cependant que Angels Never Die lui dispute (forcément) la première place en terme de représentation, fort de ses cinq emprunts, dont la ballade "Alles ist Gut". Le reste se compose de titres plus rares, à l’image de "Children Of The Night", issu du single Bad Blood.

Ceci étant dit, Doro Live se révèle être le juste reflet de qu’est la chanteuse à cet instant de sa carrière. Il montre tout le chemin que l’Allemande a alors déjà parcouru depuis ses débuts en 1983 à Düsseldorf. Qui a cette époque aurait pu croire que cette petite blonde s’imposerait comme la déesse du Heavy-Metal dont elle demeure une des plus dévouée ambassadrice encore aujourd’hui ? Cet instantané est une leçon quand bien même quelques grands titres manquent à l'appel ("Alive" par exemple).

Plus d'information sur http://www.doropesch.com/



GROUPES PROCHES:
WARLOCK, SONATA ARCTICA, MARYA ROXX, CRYSTAL VIPER, TRIOSPHERE, LITA FORD, ACCEPT, MOTORHEAD

LISTE DES PISTES:
01. I Rule The Ruins - 04:09
02. Hellbound - 02:42
03. Only You - 04:31
04. Bad Blood - 04:13
05. So Alone Together - 05:24
06. Fall For Me Again - 04:24
07. Für Immer - 06:02
08. Metal Tango - 04:03
09. Let's Rock Forever - 02:20
10. Eye On You - 02:56
11. All We Are - 05:22
12. Enough For You - 04:57
13. I Am What I Am - 02:43
14. Whenever I Think Of You - 04:24
15. Children Of The Night - 04:04
16. Burning The Witches - 03:29
17. Alles Ist Gut - 03:48


FORMATION:
Doro Pesch: Chant
Jimmy DeLeilla: Guitares / Claviers
Joe Taylor: Guitares
Johnny Dee: Batterie
Nick Douglas: Basse


TAGS:
Chant féminin, Live
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DORO
DERNIERE ACTUALITE
DORO en concert à Paris en novembre 2020
Toutes les actualités sur DORO
DERNIER ARTICLE
DORO + NO SLEEP FOR LUCY - LE FORUM DE VAUREAL - 10 MARS 2019
Ich Liebe Dich Doro ! Tous les articles sur DORO
DERNIERE INTERVIEW
Treizième album solo pour la reine du metal après une parenthèse de six ans ! A 54 ans, et malgré sa carrière bien remplie, l'icône allemande déborde toujours d'énergie positive et célèbre son retour tant attendu avec la sortie de son nouveau double-album

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
OLIVIER CALMEL: Sha-Docks (2009)
JAZZ
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE BEATLES: Let It Be (1970)
POP Les mauvaises conditions d’enregistrement et l’ambiance délétère entre les membres donnent de piètres résultats : un album juste moyen, surtout pour un groupe qui a marqué son temps par l’excellence de la qualité de ses productions.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DORO
DORO_Forever-Warriors-Forever-United
Forever Warriors, Forever United (2018)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
DORO_Für-immer
Für Immer (2017)
3/5
-/5
AUTRE LABEL / HEAVY METAL
DORO_Fear-No-Evil
Fear No Evil (2009)
4/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
DORO_Warrior-Soul
Warrior Soul (2006)
3/5
-/5
AFM RECORDS / HEAVY METAL
DORO_Fight
Fight (2002)
3/5
-/5
SPV STEAMHAMMER / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020