GROUPE/AUTEUR:

QUIET RIOT

(ETATS UNIS)

TITRE:
GUILTY PLEASURES (2001)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
HARD ROCK

"Guilty pleasure reste un album tourné vers le passé et qui manque de cette petite touche de réussite qui fait un grand album."
NESTOR - 30.07.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Après quelques albums quelconque, dont un "Terrified" qui, sans être un album révolutionnaire et exceptionnel, n’en apportait pas moins une certaine évolution en nous présentant un Quiet Riot un tantinet plus sombre et original que par le passé, le groupe nous revient avec le line-up de l’album "Metal Health". Si nous sommes toujours dans une veine assez proche de celle explorée avec "Terrified", on ne peut que constater que le groupe peine à s’engager pleinement dans cette voie et qu’il tombe un peu dans la facilité. Prendre le risque de se démarquer de son passé semble très difficile pour lui et il y a fort à parier que le souvenir des succès passés continue de planer dans l’inconscient de ses membres.

Ainsi, si nous trouvons un "Feel The Machine" qui reste dans la ligné du précédent album, avec des vocaux résolument sombres, parfois même arrangés, et de très belles parties de guitares, nous constatons également que bon nombre de titres sont résolument tournés vers le passé. Un peu comme si le groupe semblait encore avoir du mal à faire son deuil et à définir sa nouvelle direction musicale. Si l’on fait abstraction de la vitesse d’exécution, "Fly Too High" ressemble à une version acoustique du "Bang Your Head" que l’on trouvait sur "Metal Health, les deux mélodies étant identiques.
"Rock The House" semble lui assez proche de l’un des plus grands succès de Quiet Riot, à savoir la reprise du "Cum On Feel The Noize" de Slade. Quant à "Feel The Pain", le couplet semble directement inspiré du "What You Do For Money Honey" d’AC/DC.

Ce manque d’originalité n’est pas le seul défaut que l’on peut trouver sur ce disque. "Let Me Be The One" illustre assez bien le cas Quiet Riot. Le morceau est de qualité, Kevin DuBrow fait un réel effort pour ne pas se cantonner dans son registre vocal habituel, le groupe est carré… Mais, il y a toujours un mais, dans ce cas, c’est la durée trop importante du morceau qui engendre certaines répétitions qui n’ont aucune raison d’être.

Tout n’est cependant pas mauvais, loin s’en faut, et il n’en reste pas moins de très bons passages, comme l’entrainant "Street Fighter" et ses belles parties de guitares, mais il manque définitivement à Quiet Riot cette petite touche de magie ou de classe (les plus gentils diront de chance), qui lui a toujours fait défaut et qui l’a empêché de sortir de la division des groupes de seconde zone.
A cet effet, le succès rencontré avec "Metal Health" ressemble plus à un heureux et inespéré accident de parcours qu’au juste aboutissement d’un groupe exceptionnel. Avec le décès Kevin DuBrow, qui scella définitivement le destin de Quiet Riot, il est un peu dommage de constater que ce groupe attachant n’est pas réussi à se remettre suffisamment en question.

Plus d'information sur http://www.officialquietriot.com/



GROUPES PROCHES:
OZZY OSBOURNE, KISS, TWISTED SISTER, MOTLEY CRUE, W.A.S.P., RATT, ICON

LISTE DES PISTES:
01. Vicious Circle - 05:29
02. Feel The Pain - 05:01
03. Rock The House - 04:47
04. Shadow Of Love - 04:18
05. I Can't Make You Love Me - 05:21
06. Feed The Machine - 04:04
07. Guilty Pleasures - 04:10
08. Blast From The Past - 03:39
09. Let Me Be The One - 05:44
10. Street Fighter - 03:23
11. Fly Too High - 04:55


FORMATION:
Carlos Cavazo: Guitares
Frankie Banali : Batterie
Kevin Dubrow: Chant
Rudy Sarzo: Basse


TAGS:
Chant éraillé, 80's
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLOCELTIC - 02/08/2010 -
0 0
1/5
Comment un groupe peut-il s'auto-parodier à ce point ? "Vicious Cycle" est un réchauffé de "Metal Health" dont la ligne vocale est carrément réutilisée sur la ballade "Fly To High". "Feel The Pain" reprend exactement la même recette que "Scream And Shout", et la liste est encore longue. Décidément, ce groupe n'avait pas grand chose à dire et a déjà tout dit sur son début de carrière. Il est dommage que sa seule tentative de renouvellement sur l'excellent "QR" avec Paul Shortino au chant n'est pas eu le succès mérité, parce que depuis le retour de DuBrow, l'agonie est pathétique !
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC QUIET RIOT
DERNIERE ACTUALITE
QUIET RIOT: Nouvellle vidéo
Toutes les actualités sur QUIET RIOT
NOTES
- /5 (0 avis) 1.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PRIMAL FEAR: Devil's Ground (2004)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
FOREIGNER: Foreigner (1977)
A.O.R.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT QUIET RIOT
QUIET-RIOT_Hollywood-Cowboys
Hollywood Cowboys (2019)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Road-Rage
Road Rage (2017)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Rehab
Rehab (2006)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Alive-And-Well
Alive And Well (1999)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Down-To-The-Bone
Down To The Bone (1995)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020