GROUPE/AUTEUR:

ANGE

(FRANCE)

TITRE:
LE CIMETIÈRE DES ARLEQUINS (1973)
LABEL:
PHILIPS/PHONOGRAM
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
PETER HACKETT - 28.01.2004 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
En 1973, année de parution de ce deuxième album, Ange rencontre le succès sur scène et notamment en Angleterre au festival de Reading où triomphe Genesis. Ceci étant dit afin de mieux situer ce disque dans la carrière du groupe.

Le cimetière des arlequins est musicalement la suite logique de Caricatures. Le son n'est pas des plus net et le mixage revendique la stéréophonie à grand renfort d'effets panoramiques. Mais Ange a mûri et si style reste théâtral, voir grandiloquent, la musique est plus ciselée.

Une magistrale reprise de Ces gens-là de Jacques Brel ouvre l'album, et si la chanson se voit amputée de son dernier couplet cela lui permet de mieux s'intégrer au répertoire du groupe. Le reste des compositions étant dû aux musiciens et reposant sur des textes de
Christian Décamps, on retrouve la démesure du langage et de la musique découverte sur Caricatures. L'inspiration est encore mystique et les titres comme Aujourd'hui c'est la fête..., Bivouac, De temps en temps et Le Cimetière des arlequins sont du grand Ange dans la pleine maîtrise de son rock progressif. Les duels guitare claviers sont omniprésents et leurs montées en puissance soulignent les envolées délirantes du chant de Christian.

Il y a, sur cet album, deux curiosités qui sortent plus ou moins de la trame globale. La première est L'espionne lesbienne dont les paroles, qui devaient passer pour scabreuses en 73, tombent dans un absurde digne des écrits les plus délirants de Boris Vian. Et la deuxième est La route aux cyprès qui est une ballade inspirée par un tableau impressionniste, et dont la musique centré sur la guitare acoustique et la flûte invite à la rêverie bucolique.

En conclusion, cet album ne fera pas aimer Ange par ceux qui avaient rejeté Caricatures, mais ravira ceux qui ont une tendresse pour cette folie aux accents un peu vieillots qui est la signature des années 70. Seule la qualité inégale de la prise de son modère mon enthousiasme et donc ma note.

Plus d'information sur http://www.ange-updlm.com/



GROUPES PROCHES:
METABOLISME, EKYNOX, LAZULI, EX VAGUS, JELLY FICHE, CAFEÏNE, JACK DUPON, GOAD, GUILLAUME DE LA PILIÈRE, VERSAILLES

LISTE DES PISTES:
01. Ces Gens-là - 4:47
02. Aujourd'hui C'est La Fête Chez L'apprenti Sorcier - 3:25
03. Bivouac 1ère Partie - 5:32
04. L'espionne Lesbienne - 2:52
05. Bivouac Final - 3:00
06. De Temps En Temps - 4:08
07. La Route Aux Cyprès - 3:18
08. Le Cimetière Des Arlequins - 8:46


FORMATION:
Christian Décamps: Chant / Claviers
Daniel Haas: Basse
Francis Décamps: Chant / Claviers
Gérard Jelsch: Batterie
Jean-michel Brézovar: Guitares


TAGS:
Happy / Délirant, 70's, Théatral
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
3/5
L'album qui laisse présager de grandes choses. Pas indispensable, si ce n'est 2, 3 titres cultes ... Le meilleur reste à venir !!!
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ANGE
DERNIERE ACTUALITE
Ange: Escale à Ch'tiland
Toutes les actualités sur ANGE
DERNIER ARTICLE
SUR LES AILES D'UN ANGE
Rétrospective discographique sur le géant du rock progressif français à l'occasion de ses 50 ans de carrière Tous les articles sur ANGE
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a eu l'occasion de rencontrer le leader du groupe Ange chez Paulette et de pouvoir effectuer une interview intéressante et instructive sur la résurrection d'Emile Jacotey.

NOTES
3.2/5 (4 avis) 3.4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DREAMSCAPE: End Of Silence (2004)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AL STEWART: Year Of The Cat (1976)
ROCK "Year of the cat" est un album injustement oublié et tenu à l'écart par de trop nombreuses générations de mélomanes qui sauront en apprécier les multiples qualités.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ANGE
ANGE_Emile-Jacotey-Resurrection
Emile Jacotey Résurrection (2014)
5/5
4.8/5
VERYCORDS / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Moyen-Age
Moyen Age (2012)
4/5
3.3/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Souffleurs-de-Vers-Tour
Souffleurs de Vers Tour (2009)
4/5
-/5
UN PIED DANS LA MARGE / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Le-Tour-De-La-Question
Le Tour De La Question (2007)
5/5
3.3/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
ANGE_Un-Ange-Passe
Un Ange Passe (2007)
3/5
-/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020