GROUPE/AUTEUR:

AL STEWART

(ROYAUME UNI)

TITRE:
YEAR OF THE CAT (1976)
LABEL:
EMI
GENRE:
ROCK

""Year of the cat" est un album injustement oublié et tenu à l'écart par de trop nombreuses générations de mélomanes qui sauront en apprécier les multiples qualités."
VANDERGRAAF - 29.01.2004 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Cet album est parfait. Parfait au sens où rien n'y manque, rien n'y est en trop, et tout est en équilibre et mesure, du début à la fin.

AL Stewart est un artiste de folk britannique qui se distingua dans la première moitié des seventies en chantant des pages d'histoire, sa grande passion. En 1976, il écrit une chanson, "Year of the cat", qui sera un tube quelques mois avant de sombrer dans l'oubli. L'album qui a accompagné la sortie de cette chanson est une quintessence du son décontracté, libéré, épanoui et riche que la fin des années 70 couva dans les studios d'Abbey Road, avant que les froids synthés des eighties ne viennent inaugurer une nouvelle ère.

Al Stewart explore donc toutes les facettes de la musique qu'il aime, sans limites, sans prétentions, et sans autre ambition que celle de faire le meilleur album possible. Résultat, il y a du piano électrique Fender Rhodes magique sur "Midas Shadow", de l'orgue Hammond sur "If it doesn't come naturally, leave it", du violon solo sur "Broadway hotel", du saxophone sur "Year of the Cat", et de la guitare électrique sauce Pink Floyd sur bon nombre de morceaux (notamment un solo fabuleux sur "One stage before"). Al Stewart a su s'entourer : Tim Renwick à la guitare solo (ancien du Sutherland Brothers qui jouera avec Pink Floyd dans les 90s), et toute l'équipe d'Alan Parsons, le producteur, dont Stuart Elliot et Andrew Powell. Une dream-team des années 1976-1980.

Oui, c'est vrai, si cet album est parfait il est aussi un peu lisse. Mais il a au moins le mérite de ne jamais irriter avec des pseudo-expérimentations de mauvais goût. Cela n'empêche pas Al Stewart de marier avec beaucoup d'originalité ses influences folks et ses envies de cordes, de saxs, et de claviers. Il ne manque absolument rien à cet album pour en faire une oeuvre complète, entre les voyages optimistes de "Flying Sorcery" et "Sand in your shoes", les ambiances profondes de "Midas Shadow", la fougue de "Lord Grenville", l'originalité forte en émotion de "Broadway Hotel" et "One stage before", et la flamboyante fusion des genres que représente le tube le plus légitime de la décennie, la chanson "Year of the Cat". On peine à choisir le meilleur morceau du disque.

Peut-être l'ultime brassage de la chanson-titre, ou alors le solo de violon émouvant de "Broadway Hotel", ou alors le son étouffé et authentique de "Midas Shadow"... Si le milieu de l'album est un peu plus convenu, l'ensemble du disque est d'une qualité rare. Et la chanson-titre, qui allie émotion, maîtrise de la musique, invention, est une de ces ballades inoubliables qui entrent dans la légende de la musique populaire au sens large.

En bref, "Year of the cat" est un album injustement oublié et tenu à l'écart par de trop nombreuses générations de mélomanes qui sauront en apprécier les multiples qualités. Ce ne sont peut-être pas des morceaux de 20 minutes, mais ils sont au moins parfaitement libres de toutes contraintes et touchent à la perfection.

Plus d'information sur http://www.alstewart.com/



GROUPES PROCHES:
SUPERTRAMP, AGUENAOU

LISTE DES PISTES:
01. Lord Grenville
02. On The Border
03. Midas Shadow
04. Sand In Your Shoes
05. If It Doesn't Come Naturally, Leave It
06. Flying Sorcery
07. Broadway Hotel
08. One Stage Before
09. Year Of The Cat


FORMATION:
Al Stewart: Chant / Guitares / Claviers
Bobby Bruce: Violon
George Ford: Basse
Peter White: Guitares
Peter Wood: Claviers
Phil Kenzie: Saxophone
Stuart Elliot: Batterie
Tim Renwick: Guitares


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AL STEWART
NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANGE: Le Cimetière Des Arlequins (1973)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LA TULIPE NOIRE: In The Gates Of Dream (1997)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AL STEWART
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020