ARTISTE:

SILENT FORCE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

THE EMPIRE OF FUTURE

(2000)
LABEL:

AFM RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant aigu
""
NOISE (02.08.2010)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Fin des années 90, le heavy métal mélodique a le vent en poupe dans toute l’Europe suite à un certain renouveau amorcé par Hammerfall, Angra, Edguy ou encore Primal Fear. Silent Force se crée en 1999, surfant clairement sur la vague. Le groupe est né de l’initiative de DC Cooper qui vient juste de se faire débarquer de Royal Hunt après quatre excellents albums de métal progressif. Il s’unit au guitariste Alex Beyrodt, membre de Sinner et avec trois musiciens ayant déjà une certaine expérience studio. Avec ce " The Empire Of Future" qui sort début 2000 sur AFM, clairement désireux de se lancer dans la vague métal mélodique, Silent Force et DC Cooper s’éloignent de la musique progressive de Royal Hunt et du hard classique de Sinner pour proposer un heavy métal mélodique assez rapide mais loin du métal pur et dur d’un Primal Fear. De plus, il ressort quelques touches progressives et la voix de Cooper ajoute au côté plus soft de l’ensemble. Il en résulte un disque de métal mélodique fort classique et bien ancré dans son époque.

Nous avons donc affaire à neuf compositions, parfaitement produites et interprétées par des musiciens qui connaissent leur métier sur le bout des doigts, mais qui manquent un peu de personnalité et dont, au final, aucun grand titre ne ressort vraiment. L’ensemble est lisse et de qualité très homogène, mais il manque encore un petit quelque chose pour s’extraire de la masse du genre. Malgré tout ce "Empire Of Future" séduira à coup sûr les amateurs du genre ainsi que les fans de la splendide voix de Cooper. Même si sa voix est souvent en retrait, il chante toujours aussi bien, sans forcer, et confirme qu’il est une valeur sure du métal mélodique moderne.
Il émerge quand même de bons titres, notamment ceux plus recherchés avec claviers bien mis en valeur, éléments symphoniques et démarche finalement assez progressive dans l’âme. Et ce sont ces passages qui font la différence et sortent un peu le groupe du lot, car lorsqu'il ne donne que dans le métal mélodique, le tout est bien trop classique, juste sauvé par DC Cooper.

Des titres comme "Empire Of Future" ou "Saints And Sinners" sont sympathiques mais ne décollent jamais complètement, malgré des refrains intéressants, celui de "Saints And Sinners" étant particulièrement réussi par exemple. Mais c’est musicalement que le bas blesse, car rien ne ressort réellement. Les riffs sont bateaux et les soli assez quelconques, le tout s’oubliant assez rapidement. Certains titres ont même des allures de faces B comme "Tell Me Why" ou "We Must Remain", banals morceaux heavy sans guère d’intérêt, avec juste un aspect speed métal assez efficace pour le second, mais sans que le reste ne suive.
En fait, seul le titre d’ouverture, "Live For The Day", tire son épingle du jeu. C’est un bon titre de heavy mélodique, assez rapide, au refrain très efficace et proposant de très bons passages, entre soli de guitare et break au clavier.

Mais c’est bel et bien dans une veine progressive que Silent Force s'en sort le mieux. C’est le cas par exemple avec un très efficace "New Experiment", long titre à tiroirs très bien réalisé avec passages mélodiques, symphoniques et chant tour à tour assez doux et montant largement plus dans les aigus, en particulier sur le refrain. Dans le même style, "Six Past The Hour" se distingue également, le ton est bien heavy mais le chant plus posé balance parfaitement, le tout avec toujours les claviers et les chœurs qui donnent au titre une belle efficacité. Si nous ajoutons à cela un refrain bien amené et chanté de manière très heavy, il en résulte un titre de grande qualité. Enfin, avec "Broken Wings" et pour compléter un trio de titres sortant du lot, le groupe nous sort une chanson orchestrale et progressive de grande qualité que n’aurait pas reniée Royal Hunt, et nous prouve qu’il peut composer de bonnes choses quand il veut s’en donner la peine.
Il y a enfin aussi la très belle ballade "I’ll Be There", toute en douceur avec un chant féminin qui accompagne parfaitement Cooper, brillant de feeling et d’émotion.

"The Empire Of Future" est donc un album sympathique mais qui rate un peu le coche. Il n’a rien de transcendant et se sauve uniquement grâce à des titres plus recherchés, mais aussi et surtout grâce à un DC Cooper, principale attraction de ce qui semble plus être un projet qu’un groupe à part entière. Silent Force devra faire bien mieux et personnaliser son propos pour espérer percer et ne plus être vu que comme un groupe de maisons de disques surfant sur une mode.


Plus d'information sur http://www.silent-force.rocks.de/





LISTE DES PISTES:
01. The Beginning (02:58)
02. Live For The Day (05:44)
03. Empire Of Future (06:23)
04. Saints And Sinners (04:53)
05. Tell Me Why (04:45)
06. New Experiment (06:57)
07. Six Past The Hour (04:45)
08. Broken Wings (05:04)
09. We Must Remain (05:12)
10. I'll Be There (05:27)
11. Saints And Sinners (Acoustic Version) (05:45)

FORMATION:
Alex Byrodt: Guitares
André Hilgers: Batterie
Dc Cooper: Chant
Fleisch: Basse
Thorsten Rohre: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SILENT FORCE: Rising From Ashes
 
AUTRES CHRONIQUES
PRIMAL FEAR: Seven Seals (2005)
HEAVY METAL -
JADIS: Across The Water (1994)
ROCK PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SILENT FORCE
SILENT-FORCE_Rising-From-Ashes
Rising From Ashes (2013)
4/5
2/5
AFM RECORDS / METAL MELODIQUE
SILENT-FORCE_Walk-The-Earth
Walk The Earth (2007)
3/5
-/5
AFM RECORDS / METAL MELODIQUE
SILENT-FORCE_Worlds-Apart
Worlds Apart (2004)
2/5
-/5
SANCTUARY / HEAVY METAL
SILENT-FORCE_Infatuator
Infatuator (2001)
3/5
-/5
MASSACRE RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021