ARTISTE:

SILENT FORCE

(ALLEMAGNE)
TITRE:

WORLDS APART

(2004)
LABEL:

SANCTUARY

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu
""
NOISE (06.08.2010)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après deux albums, Silent Force, toujours emmenés par DC Cooper, s'est fait un petit nom dans le milieu heavy métal mélodique européen, mais faute à une absence criante d’originalité, le groupe ne semble guère en mesure d’exploser au-delà d’un cercle de fans du genre. "Infatuator" avait montré une formation certes en progrès, mais bien loin de la première division du genre bien qu'au-dessus de nombre de groupes dans un genre où la mode a amené moult formations très médiocres, mais très loin qualitativement et commercialement des grands de la scène.
Ce "Worlds Apart" voit encore évoluer Silent Force, preuve du manque de repères du quintet, parti d’un heavy à tendances progressives pour arriver à un speed métal mélodique. Il nous propose ici un heavy métal largement moins speed, toujours mélodique, mais à fortes connotations FM, dans l’esprit d’un Stratovarius voire même, ironie du sort, d’un Royal Hunt l’ex groupe de DC Cooper.

Le résultat est relativement moyen, car même si le groupe sait jouer, que ses compositions sont de qualité et bien faite, et que la production est bonne, le tout manque cruellement d’âme et aucun titre ne ressort réellement. Posséder un grand chanteur ne suffit pas à faire de grands titres et la voix, toujours impeccable de Cooper ne permet pas de faire émerger des titres archi-classiques et maintes fois entendus dans le genre. Au final, il reste ici et là des chansons sympathiques et parfois sortant un peu du lot grâce à une belle partie de clavier ou une belle introduction. C’est le cas de "Ride The Storm", le titre d’ouverture, assez rapide et embelli par une intro symphonique, un chant puissant et épique, sur le refrain en particulier, et de bons soli. Là où le bas blesse c’est que chacun des titres suivants suit ce schéma, sans forcément trouver un truc en plus aux claviers ou dans les ambiances, et logiquement la lassitude finit par rapidement gagner.

Ainsi, à partir du single "No One Lives Forever", qui n’a pour lui qu’un chant très fortement inspiré de Stratovarius sur le refrain et une partie de clavier intéressante, l’intérêt décroît rapidement devant tant de titres plus ou moins semblables. Seul "Hold On" se sauve un peu grâce à ambiance épique un peu orientale qui rappelle assez fortement Malmsteen. De "Once Again" à "Master Of My Destiny", en passant par "Heroes" ou "Death Comes In Disguise", peu de choses ressortent, les rares passages valables étant vocaux ou aux claviers, mais rappelant un peu trop Royal Hunt ou Stratovarius dans leur construction.
En fait, seuls "Mercy Minstrel" et "Iron Hand", grâce à des intros empruntées au classique, et la très jolie ballade "Spread Your Wings", tirent leur épingle du jeu. Cette dernière, essentiellement jouée au piano, est d’une belle douceur, dans un style qu’affectionne Cooper, lui permettant de briller au chant. Malgré sa qualité, "Iron Hand" s’avère encore être une copie quasi-carbone de Stratovarius, avec clavier en intro, chant haut perché à la Kotipelto et guitare néo classique à la Malmsteen.
La fin du disque confirme cette impression, "Heart Attack" et "Worlds Apart" étant deux titres très banals de heavy néo-classique sur lesquels la touche Royal Hunt est assez évidente mais sans la même efficacité.

"Worlds Apart" est donc clairement un ton en-dessous d’un "Infatuator" certes peu génial, mais qui montrait une personnalité un peu plus affirmée que ce disque peu inspiré, simple album de plus de métal mélodique qui plaira aux fans du genre à sa découverte, mais qui sera vite essoufflé et oublié. Pour le moment, Silent Force ne parvient pas à sortir de la masse et ce qu’il propose ne permet pas de penser qu’il puisse être autre chose qu’un énième groupe de heavy mélodique, simple clone des grands du genre.


Plus d'information sur http://www.silent-force.rocks.de/



GROUPES PROCHES:
FIREWIND, SINNER, SYMPHORCE, JUDAS PRIEST, ROYAL HUNT

LISTE DES PISTES:
01. Ride The Storm (04:40)
02. No One Lives Forever (04:04)
03. Hold On (04:50)
04. Once Again (03:47)
05. Master Of My Destiny (05:41)
06. Heroes (04:30)
07. Death Comes in Diguise (04:34)
08. Merry Minstrel (04:26=
09. Spread Your Wings (05:31=
10. Iron Hand (05:03)
11. Heart Attack (05:02)
12. Worlds Apart (05:50)

FORMATION:
Alexander Beyrodt: Guitares
André Hilgers: Batterie
Dc Cooper: Chant
Jürgen Steinmetz: Basse
Thorsten Rohre: Claviers
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
SILENT FORCE: Rising From Ashes
 
AUTRES CHRONIQUES
PRIMAL FEAR: New Religion (2007)
HEAVY METAL -
FRONTLINE: The Seventh Sign (2004)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SILENT FORCE
SILENT-FORCE_Rising-From-Ashes
Rising From Ashes (2013)
4/5
2/5
AFM RECORDS / METAL MELODIQUE
SILENT-FORCE_Walk-The-Earth
Walk The Earth (2007)
3/5
-/5
AFM RECORDS / METAL MELODIQUE
SILENT-FORCE_Infatuator
Infatuator (2001)
3/5
-/5
MASSACRE RECORDS / HEAVY METAL
SILENT-FORCE_The-Empire-Of-Future
The Empire Of Future (2000)
2/5
-/5
AFM RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021