GROUPE/AUTEUR:

STEVE MORSE

(ETATS UNIS)

TITRE:
MAJOR IMPACTS 2 (2004)
LABEL:
MAGNA CARTA
GENRE:
GUITAR HERO

""
BATRIC - 27.01.2004 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Guitariste de talent, Steve Morse a la particularité d'être essentiellement connu pour officier au sein de Deep Purple après le départ fracassant de Ritchie Blackmore, et avoir contribué à quelques albums de Kansas (pas de la meilleure période, c'est évident), alors que l'essentiel de sa carrière a plutôt eu lieu avec Dixie Dregs ou son groupe solo, The Steve Morse Band.

Si le personnage est un guitariste fort doué, d'un point de vue technique, certains pourront rapidement être énervés par un jeu qui passera parfois pour moins musical que beaucoup d'autres et plus proche de la démonstration que d'autre chose. Steve Morse, que ce soit au sein de Deep Purple ou de son propre groupe, montre une forte tendance à faire courir ses doigts le plus vite possible sur le manche, sans atteindre le côté extrêmement prétentieux et énervant d'un Yngwie Malmsteen, mais en oubliant parfois la musicalité.

Et c'est bien le problème avec nous autres, fans de progressif, qui sommes souvent plus attentifs à la musicalité qu'à la prouesse technique, même si nous ne répugnons pas à un bon gros solo à couper le souffle de temps en temps. C'est pour cette raison que si j'avais apprécié l'album "Stressfest", par exemple, pour sa qualité technique, le peu d'inspiration qui s'en dégageait m'avait poussé à rapidement l'oublier. Et c'est malheureusement ce qui risque de se passer également avec ce "Major Impacts 2".

Première chose importante à signaler : si ça, c'est progressif, alors je me mets à vous parler demain de tous les albums de Satriani, Malmsteen, Macalpine et guitaristes solistes évoluant dans le registre de la bonne vieille composition instrumentale mettant en avant leur jeu.

On a ici un album de bon vieux rock tendance hard, lorgnant de temps à autre vers du boogie, du blues ou même du folklore américain avec un morceau comme on les entend dans nos westerns favoris : "Ghost Of The Bayou". Evidemment, on a quelques breaks un peu originaux de temps en temps, des changements d'ambiance au sein d'un même morceau, mais rien qui justifie à mon avis l'étiquette de rock progressif.

Le constat est qu'après avoir passé une semaine à écouter cet album en boucle pour y trouver quelque chose d'un tant soit peu intéressant, je suis dans l'obligation de déclarer forfait et d'admettre que ce n'est pas avec cet album que Steve Morse me fera changer d'avis sur sa carrière solo. On a ici une suite de morceaux certes plaisants mais absolument sans aucune imagination ni rien qui puisse me pousser à vous conseiller "Major Impacts 2". C'est d'une banalité affligeante, déjà entendu des dizaines de fois, et je préfère largement un "Surfing With The Alien" de Joe Satriani à ce type de production.

Comme toujours, les guitaristes passionnés y trouveront évidemment leur compte tant la maîtrise est au rendez-vous. Mais Steve Morse nous montre encore qu'il est extrêmement difficile de faire un album de guitariste qui ne soit pas fait uniquement pour les guitaristes.

Plus d'information sur http://www.stevemorse.com/



GROUPES PROCHES:
THE RED ZEN, KSIZ, ETHAN BROSH, JOE SATRIANI, STEVE STEVENS, DAVE MARTONE

LISTE DES PISTES:
01. Wooden Music
02. Where Are You ?
03. Errol Smith
04. Cool Wind, Green Hills
05. Organically Grown
06. 12 Strings On Carnaby St.
07. Zig Zags
08. Abracadab
09. Tri County Barn Dance
10. Air On A 6 String
11. Motor City Spirit
12. Ghost Of The Bayou
13. Leonard's Best


FORMATION:
Dave Larue: Basse
Steve Morse: Guitares / Claviers
Van Romaine: Batterie


TAGS:
-
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NUNO777 - 05/12/2007 -
0 0
4/5
Alors le premier Major Impact est certainement meilleur mais cet album n'est pas mauvais pour autant. Il ne faut surtout pas oublier que la genèse de cet album est pour le moins originale car le concept est de créer des morceaux originaux dans le style de musiciens et artistes qui font partis des inspirations de Steve Morse. Et sur certains morceaux c'est plutôt bien foutu.
Steve Morse est à mon goût le meilleur guitariste dans le sens de la polyvalence technique et de l'inspiration et l'album Stessfest est pour moi un très grand album instrumental. Les albums de Dixie Dregs ( composés en majorité par Morse) font parties des classiques du jazz-rock et sa contribution dans Deep Purple a ni plus ni moins permis de ramener le groupe sur le devant de la scène.


Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STEVE MORSE
DERNIERE INTERVIEW
"Pour moi, je suis un étudiant dans tout"

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LANDMARQ: Thunderstruck (1999)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DREAMSCAPE: End Of Silence (2004)
METAL PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STEVE MORSE
STEVE-MORSE_Angelfire
Angelfire (2010)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / POP
STEVE-MORSE_Prime-Cuts-Volume-2
Prime Cuts Volume 2 (2009)
4/5
-/5
MAGNA CARTA / GUITAR HERO
STEVE-MORSE_Major-impacts
Major Impacts (2006)
4/5
-/5
MAGNA CARTA / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020