.
.
GROUPE/AUTEUR:

SKILL IN VEINS

(AFGHANISTAN)

TITRE:
SKILL IN VEINS (2010)
LABEL:
AVENUE OF ALLIES
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

""
NIURK - 06.08.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Fut une période pas si lointaine, pour les plus de 50 ans, où l’Italie servait de refuge à quelques groupes de rock progressif so british pour se refaire une santé dans les périodes creuses. Aujourd’hui, si la débauche de notes et de mélodies alambiquées pour intellos n’est plus, l’esprit rock reste bel et bien présent et actif au sein de la botte. Derrière les Lacuna Coil ou Rhapsody tenant le haut de l’affiche, émergent quelques jeunes formations parmi lesquelles celle qui retient ici aujourd’hui notre attention : Still In Veins.

Dès l’annonce du line-up, on constate que si la formation est nouvelle, quelques visages connus apparaissent. Au premier rang, Nik Mazzaucconi venu d’Edge Of Forever à la basse et le jeune loup Gabriele Gozzi au chant, qui nous avait gratifié d’une bonne prestation au sein d’un autre nouveau venu transalpin l’année passée : Markonee. Aux fondamentaux et à la base du son Skill In Veins : Francesco Jovino à la batterie, qui accompagne également Sieur U.D.O., et le compositeur guitariste instigateur de ce joyeux projet : le talentueux Andrea Lanza.

Notre quatuor s’inscrit donc dans la veine des nouveaux venus expérimentés, pas tout à fait all-stars band, mais pouvant déjà se prévaloir de quelque expérience. En terme de style et de sous-catégorisation en tout genre, Skill In Veins s’inscrit dans la droite lignée de glorieux aînés tels que Aerosmith, les Guns'NRoses ou encore Skid Row, la liste pouvant s’étendre à tout ce que le hard-rock mélodique a produit dans les années 80’s à 90’s. Se détachant de ses congénères évoluant en terres symphoniques ou Death, c’est avec conviction que le groupe s’est donc mis à la tâche.

Première remarque technique: la tâche est propre ! Le son est dense mais clair et équilibré, le duo guitare-batterie mis en avant, mais la basse tout à fait audible et le chant puissant sans être criard. C’est donc sur les compositions que nos Italiens pourront ou non être pris en défaut, et celles-ci peuvent être réparties en trois catégories.

Première d’entre elles : les morceaux à la…, avec pour exemple le premier titre lui-même que nous pourrons rapprocher du "Double Talkin’ Jive" des Guns, tandis que quelques notes plus loin, on jurerait entendre Slash s’inviter en guest sur "I’m Living My Life". Poussons le bouchon et nous pouvons ajouter "Skulls On The Way" pour son à la Accept / U.D.O. et "We Don’t Cry" avec son à la Skid Row. Mais à la question est-ce du plagiat ? ou simplement est-ce si grave ?, nous sommes tentés d’avouer que Skill In Veins met assez la main à la patte pour s’approprier les dites recettes, un soupçon de lyrisme italien vocal et guitaristique venant lier l’ensemble.

Deuxième catégorie : les grosses Berthas, comprendre par la, les titres qui ne font pas dans la dentelle, même lorsque le chant de Gabriele monte une octave ou deux plus haut que prévu. "Youth Times", "Sick Mind", "You’re Doing It Again" et "The Way Out" sont autant de bons titres à la virilité virile et à la touche de charme latine bienvenue.

Troisième salve : les autres titres ! C’est une catégorie toujours pratique qui nous permettra ici d’évoquer le bluesy et hypnotique "Just One Drink", sa slide, son harmonica, son talent, ainsi que la ballade "Don’t Need You To Cry" idéale pour vous accompagner dans vos diverses conquêtes estivales. Difficile enfin de passer sous silence les huit minutes du très intéressant et orientalisant "We Don’t Believe In Fables", ultime facette du talent de M. Lanza.

Verdict : le talent vaut toujours d’être écouté et Skill In Veins en regorge. Parvenant à proposer un album prenant de bout en bout et parfaitement maîtrisé tout en variant les styles, le groupe franchit avec brio ce premier palier. La critique est facile, l’art est difficile et plus de trente ans d’illustres références dans le genre ne feront que rendre la tâche moins aisée à nos nouveaux venus, mais gageons que le public saura garder l’esprit et les oreilles ouverts. A découvrir sans préjugé !

Plus d'information sur http://www.skillinveins.com/



GROUPES PROCHES:
SLASH, SKID ROW, GIVRY

LISTE DES PISTES:
01. Can't Ride My Soul - 03:22
02. Skulls On The Way - 03:32
03. Youth Times - 03:19
04. I'm Living My Life - 04:12
05. Sick Mind - 04:13
06. You're Doing It Again - 05:09
07. Just One Drink - 04:40
08. Don't Need You To Cry - 04:49
09. The Way Out - 05:08
10. We Don't Cry - 04:05
11. We Don't Believe In Fables - 07:47


FORMATION:
Andrea Lanza: Guitares
Francesco Jovino: Batterie
Gabriele Gozzi: Chant
Marco Simoncelli: Harmonica (on Just One Drink)
Nik Mazzucconi: Basse


TAGS:
90's, Accessible / FM, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SKILL IN VEINS
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
AREKNAMÉS: In Case Of Loss (2010)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BLUE OYSTER CULT: Cultösaurus Erectus (1980)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SKILL IN VEINS
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020