ARTISTE:

ALICE COOPER

(ETATS UNIS)
TITRE:

KILLER

(1971)
LABEL:

WARNER

GENRE:

HARD ROCK

TAGS:
Chant éraillé, Expérimental, Old School
"Même s'il sonne terriblement daté, "Killer" possède toujours un charme spécifique et un côté années 70 très agréable."
NESTOR (16.08.2010)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après un "Love It To Death" plus que prometteur, Alice Cooper nous revient la même année avec "Killer", son quatrième disque. Celui-ci présente un groupe qui a enfin trouvé sa voie et qui propose un style désormais bien maîtrisé. Le producteur Bob Ezrin est toujours de la partie, mais cette fois ci, il élargit son champs d’action et participe à l’écriture de deux titres. Comme par le passé, c’est le guitariste rythmique, Michael Bruce, qui se charge de la majorité des compositions, le chanteur Alice Cooper ne participant qu’à seulement cinq titres.

Le passé psychédélique / expérimental du groupe n’apparaît plus guère que sur "Halo Of Flies" (et dans une moindre mesure "Killer"), titre à l’orchestration plus travaillée et aux sonorités assez étranges qui marque la volonté du groupe de proposer un morceau assimilable. Ce titre a été composé à partir de l’ébauche de trois chansons différentes qui ont été assemblées, ce qui explique les variations d’ambiance. Nous naviguons là, entre Rock Progressif et Hard Rock, embarqués dans les méandres tortueux et torturés de l’esprit d’Alice Cooper. Pour le reste, Alice Cooper œuvre désormais dans un Hard Rock très axé sur la voix de son chanteur de plus en plus présent. Le titre "Desperado" est à cet égard assez symptomatique. A l'exception de certains passages de violons, le morceau tourne autour des vocaux qui se font tour à tour agressif, puis paisibles. Parfois présenté par Vincent Furnier comme un hommage à son ami Jim Morrison décédé la même année, ce morceau serait en fait inspiré du personnage de Lee, interprété par l’acteur Vincent Vaughn dans le film Les 7 Mercenaires.

L’album débute par le hit "Under My Wheel", incontestablement le titre le plus fort. La voix est malsaine, les guitares bien grasses, et la batterie nous offre une intro des plus dynamiques. L’efficacité est au rendez-vous de ce Rock lourd et rapide. Si le reste de l’album est un léger ton en deçà, des chansons comme "You Drive Me Crazy", "Yeah, Yeah, Yeah" et "Dead Babies" sont toutefois de la même veine et hautement recommandables. Ce dernier titre, au tempo lancinant, aborde le sujet des enfants maltraités, et donnera lieu en concert à une mise en scène provocante durant laquelle Alice Cooper démembrait des poupées. Il faut dire que les spectacles du groupe deviennent à cette période de plus en plus grandiloquents et théâtraux. Quant à "Be My Lover", il lorgne plutôt du côté du groove des Rolling Stones. Enfin, le disque se termine sur un "Killer" théâtral qui évoque le destin inéluctable d’un tueur et qui débouche sur un bruitage censé reproduire le bruit d’une chaise électrique en action.

L’esprit Rock est bien présent, et malgré le fait que cet album sonne terriblement daté, il possède toujours un charme spécifique et un côté années 70 très agréable. Le groupe semble prendre un malin plaisir à varier les genres et les ambiances, et à adopter un style un peu loufoque et décalé qui lui sied à merveille. L’auditeur est souvent pris à contre-pied, mais la magie opère. Pour l’anecdote, le titre du disque a été écrit de la main gauche par le droitier Dennis Dunnaway (basse), signe que le groupe se complaisait déjà dans les situations loufoques et absurdes.


Plus d'information sur http://www.alicecooper.com/





LISTE DES PISTES:
01. Under My Wheels - 02:51
02. Be My Lover - 03:21
03. Halo Of Flies - 08:21
04. Desperado - 03:30
05. You Drive Me Nervous - 02:28
06. Yeah, Yeah, Yeah - 03:39
07. Dead Babies - 05:44
08. Killer - 06:58

FORMATION:
Alice Cooper : Chant
Dennis Dunaway: Basse
Glen Buxton: Guitares
Michael Bruce: Guitares / Claviers
Neal Smith : Batterie
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
CORTO1809
28/09/2011
  0 0  
4/5
Un très bel album, avec la voix insidieuse d'Alice Cooper, malsaine à souhait pour illustrer les thèmes sulfureux des chansons, mais aussi des titres soit directs et très efficaces (Under My Wheels, Be My Lover), soit beaucoup plus travaillés mais tout aussi efficaces (Halo Of Flies, Dead Babies, Killer). La relance spasmodique à la guitare de "Halo Of Flies" vaut à elle seule l'achat de l'album. Un grand disque de rock bien glauque.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
3.3/5 (3 avis)
STAFF:
4/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Sondage de la semaine (Alice Cooper, Annihilator, Helloween, Iron Savior)
 
AUTRES CHRONIQUES
KICKHUNTER: All In (2010)
HARD ROCK -
ELF: Elf (1972)
BLUES -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALICE COOPER
ALICE-COOPER_Detroit-Stories
Detroit Stories (2021)
4/5
2.5/5
EAR MUSIC / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Paranormal
Paranormal (2017)
4/5
1/5
EAR MUSIC / ROCK
ALICE-COOPER_Raise-The-Dead-Live-From-Wacken
Raise The Dead Live From Wacken (2014)
2/5
5/5
U.D.R. / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Welcome-2-My-Nightmare
Welcome 2 My Nightmare (2011)
3/5
4/5
UNIVERSAL / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_Alice-Does-Alice
Alice Does Alice (2010)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021