GROUPE/AUTEUR:

PETER HAMMILL

(ROYAUME UNI)

TITRE:
CHAMELEON IN THE SHADOW OF THE NIGHT (1973)
LABEL:
CHARISMA
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Intimiste et torturée, une oeuvre aussi sombre que magnifique qui ne se dévoilera qu'au prix d'écoutes répétées."
CORTO1809 - 16.08.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Après "Fool's Mate", album encore sage, Peter Hammill délivre deux ans plus tard le premier disque d'une incroyable trilogie. "Chameleon In The Shadow Of The Night" sort alors que Van Der Graaf Generator, le groupe dont Peter Hammill est le leader, vient de se séparer pour la première fois de son histoire.

Cette séparation n'empêche pas les membres du groupe de rester en bons termes. Ainsi le fidèle Guy Evans est toujours derrière sa batterie, Nic Potter gratte sa basse, Hugh Banton s'agite derrière ses claviers et David Jackson vient agrémenter la musique ici et là de ses enluminures à la flûte et aux saxophones. Mais Peter Hammill assure à lui seul la totalité des parties chantées et la majorité des parties instrumentales, jouant alternativement de la guitare (acoustique et électrique) et des claviers (piano, orgue et même harmonium), et, comme à son habitude, signe tous les titres.

Et quels titres ! Loin des formats chanson stéréotypés, Peter Hammill s'affranchit des conventions musicales et laisse libre cours à son inspiration. D'emblée, le premier titre, "German Overalls", s'impose par son originalité : les quatre premières minutes sont un tête-à-tête entre la voix de Peter Hammill et sa guitare, sur laquelle il plaque de plus en plus furieusement ses accords, tandis que sa voix s'enfle progressivement, merveilleux instrument de puissance et de subtilité, capable de délivrer à la fois rage et mélancolie dans la même mesure. Quelques effets de réverb, trois notes de saxo ou de guitare électrique, puis une brusque rupture où la musique devient religieuse, Peter Hammill s'accompagnant d'un harmonium. Nouveau break pour revenir au duo guitare / voix du début, avant que la musique ne finisse sur quelques boucles sonores expérimentales.

"Slender Threads" et "Easy To Slip Away" sont deux chansons jumelles, où l'émotion passe par la magnifique interprétation de Peter Hammill s'accompagnant simplement d'une guitare acoustique. "(In The) Black Room" aurait, quant à lui, pu figurer sans que cela choque sur un album de VDGG. C'est le titre le moins intimiste, le plus énergique de l'album, comprenant une partie centrale ("The Tower") assez étrange, mélange de sons distordus, agressifs et de phrases lancées à la volée par Peter Hammill.

Enfin, "In The End" est un magnifique et bouleversant piano / voix dans lequel Peter Hammill démontre avec maestria qu'il est un extraordinaire interprète capable de transmettre ses sentiments à ses auditeurs avec une étonnante facilité.

L'écoute de "Chameleon In The Shadow Of The Night" n'est pas facile, mais aucun album de Peter Hammill ne se livre du premier coup. Ce n'est qu'au bout de cinq à six tentatives, parfois plus, que ses œuvres livrent leurs secrets, mais on est alors largement récompensé de sa ténacité.

Plus d'information sur http://www.sofasound.com/



GROUPES PROCHES:
GENESIS, SYNDONE, AREKNAMÉS, DAVID BOWIE, VAN DER GRAAF GENERATOR, JUDGE SMITH, ROBERT WYATT, DISCIPLINE, PETER GABRIEL, MR AVERELL

LISTE DES PISTES:
01. German Overalls – 07:06
02. Slender Threads – 05:01
03. Rock And Role – 06:42
04. In The End – 07:25
05. What's It Worth – 04:00
06. Easy To Slip Away – 05:22
07. Dropping The Torch – 04:11
08. (In The) Black Room / The Tower – 10:57


FORMATION:
David Jackson: Saxophones alto et ténor, Flute
Guy Evans: Batterie / Percussions
Hugh Banton: Basse / Claviers
Nic Potter: Basse
Peter Hammill: Chant / Guitares / Claviers / Mellotron, Harmonium, Choeurs


TAGS:
Intimiste, Mélancolique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PETER HAMMILL
DERNIERE ACTUALITE
Peter Hammill : nouvel album pour novembre.
Toutes les actualités sur PETER HAMMILL
NOTES
4.5/5 (2 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ACCEPT: Breaker (1981)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ALEX MASI: Theory Of Everything (2010)
GUITAR HERO A part quelques minutes disséminées de-ci de-là dans lesquelles on se demande où veut en venir l’Italo-américain, "Theory Of Everything" est un disque très rafraîchissant, et de par sa variété, n’ennuiera pas le commun des mortels.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETER HAMMILL
PETER-HAMMILL_From-The-Trees
From The Trees (2017)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
PETER-HAMMILL_--all-That-Might-Have-Been--
...all That Might Have Been... (2014)
4/5
3/5
FIE! / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Other-World
Other World (2014)
3/5
4/5
ESOTERIC RECORDINGS / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Consequences
Consequences (2012)
3/5
3/5
FIE! / ROCK
PETER-HAMMILL_Thin-Air
Thin Air (2009)
5/5
4.5/5
FIE! / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020