GROUPE/AUTEUR:

QUIET RIOT

(ETATS UNIS)

TITRE:
DOWN TO THE BONE (1995)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
HARD ROCK

"Ce 9ème album de QUIET RIOT est une tentative de concilier l’esprit festif des années 80 avec une musique se voulant plus mature et plus sombre."
NESTOR - 01.09.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dans la même veine que « Terrified », ce 9ème album de QUIET RIOT est une tentative de concilier l’esprit festif des années 80 avec une musique se voulant plus mature et plus sombre.

Les deux premiers morceaux de l’album sont à cet effet très réussis. Que ce soit « Dig » ou bien « Pretty Pack O’ Lies », nous avons là de bons titres qui lorgnent vers le mid tempo. Le son est puissant et met l’accent sur la rythmique. Kevin DUBROW module sa voix de manière à s’éloigner du style de chant stéréotypé qui est le sien habituellement. Sa voix est plus sombre et moins poussée et subit même quelques effets sur « Dig ». Enfin les guitares, relativement sobres, savent se montrer efficaces à l’occasion, comme c’est le cas, toujours sur « Dig ».

La suite, si elle est moins originale, n’en est pas moins agréable à commencer par la reprise du « All Day And All Of The Night » des KINKS, un morceau léger et entrainant comme les affectionne le groupe. Après cette très prometteuse entame de disque, tous les espoirs étaient permis. Et nonobstant un « Whatever it Takes » un peu moyen malgré de bonnes intentions, le très bon et dynamique « Wings Of A Cloud » et ses guitares loufoques maintient toutes nos espérances quasiment intactes.

Avec « Trouble Again », Kevin DUBROW renoue avec son chant traditionnel ce qui nous ramène aux années dorées de QUIET RIOT. Le voyage s’avère très agréable avec comme guide ce titre efficace au diable. Après ce petit retour dans nos souvenirs, « Down To The Bone » (le titre) est une autre tentative assez heureuse de s’affranchir du passé en explorant les univers du Blues à tendance Hillbilly. Le titre suivant, « Voodoo Brew » est probablement le plus original du lot avec une alternance de sonorités empruntées aux Steel drum et de guitares très puissantes et modernes donnant à ce morceau un cachet assez unique. Il est juste regrettable que le chant de DUBROW ne soit, ici pas réellement à la hauteur des ambitions de ce titre.

L’énumération des autres, nombreux, morceaux nous montrerait un groupe qui, sur la lancée du très correct « Terrified », se montre entreprenant et soucieux de s’émanciper de son pesant passé. On pourra simplement remarquer l’usage de Talk box sur « Twisted » et le plagiat de l’intro du « Won’t Get Fool Again » des WHO sur le quelque peu dispensable « Hell Or High Water ».

Il n’y a que très peu de morceaux faibles dans ce disque, soutenu par un très bon son et par des musiciens en très grande forme. Las, quelque soit la qualité de sa production, QUIET RIOT semble alors tellement prisonnier de son image de groupe « has been » que les efforts louables déployés sur ce « Down To The Bone » n'auront que peu d’impact sur le public. Dommage, car cet album était tout simplement réjouissant.

Plus d'information sur http://www.officialquietriot.com/



GROUPES PROCHES:
MOTLEY CRUE, TWISTED SISTER, W.A.S.P., ICON, RATT, KISS, OZZY OSBOURNE

LISTE DES PISTES:
01. Dig - 05:50
02. Pretty Pack O' Lies - 04:41
03. All Day And All Of The Night - 03:16
04. Whatever It Takes - 06:25
05. Wings Of A Cloud - 05:07
06. Trouble Again - 05:57
07. Down To The Bone - 04:31
08. Voodoo Brew - 05:48
09. Monday Morning Breakdown - 06:00
10. Live Till It Hurts - 05:23
11. Twisted - 05:24
12. All Wound Up - 04:31
13. Hell Or High Water - 04:30


FORMATION:
Carlos Cavazo: Guitares
Chuck Wright: Basse
Frankie Banali : Batterie
Kevin Dubrow: Chant


TAGS:
Chant éraillé, 80's, Bluesy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC QUIET RIOT
DERNIERE ACTUALITE
QUIET RIOT: Nouvellle vidéo
Toutes les actualités sur QUIET RIOT
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ALICE COOPER: Hey Stoopid (1991)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PETER HAMMILL: The Future Now (1978)
ROCK PROGRESSIF Innovant mais desservi par une production moyenne, "The Future Now" renferme néanmoins certaines perles qu'il serait regrettable de ne pas écouter.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT QUIET RIOT
QUIET-RIOT_Hollywood-Cowboys
Hollywood Cowboys (2019)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Road-Rage
Road Rage (2017)
2/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Rehab
Rehab (2006)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Guilty-Pleasures
Guilty Pleasures (2001)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
QUIET-RIOT_Alive-And-Well
Alive And Well (1999)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020