ARTISTE:

PETER HAMMILL

(ROYAUME UNI)
TITRE:

A BLACK BOX

(1980)
LABEL:

VIRGIN

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Chant grave, Mélancolique
""A Black Box" se révèle être un très bon disque qui ravira tous ceux en quête de sonorités nouvelles qui ne sont pas rebutés par quelques trouvailles musicales peu orthodoxes."
CORTO1809 (03.09.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Après "The Future Now", très bon mais d'un accès difficile, notamment dû aux nombreuses expérimentations sonores disséminées tout au long du disque, et "pH7", très diversifié, Peter Hammill revient avec un album plus abordable pour des oreilles non initiées. Toutes proportions gardées, bien sûr, c'est quand même du Peter Hammill, donc plusieurs écoutes sont nécessaires avant de savoir si on aime ou si on est définitivement réfractaire. Pour notre part, nous ne pouvons que vous encourager à persévérer jusqu'à ce que vos oreilles et votre esprit aient réussi à se fixer quelques points de repère qui transformeront votre quête initiatique en pur plaisir.

Certes, tout n'est pas parfait dans cet album. Ainsi, "Jargon King", récitatif sur fond de percussions, lointain cousin de "A Motorbike In Africa", "The Spirit", un rock mid-tempo à la rythmique répétitive, rappelant l'époque de "Nadir's Big Chance", et "The Wipe", très court instrumental constitué de boucles sonores et effets divers, n'ont pas le profil de "tubes" potentiels.

Mais, hormis ces trois titres, le reste de l'album est d'une excellente facture, inventif, varié, captivant. "Golden Promises" est une parfaite entrée en matière, dotée d'une mélodie accrocheuse et de beaucoup de punch. "Losing Faith In Words" est un morceau qui prend aux tripes : après une intro confidentielle, une voix en sourdine sur quelques notes d'orgue, le chant et la musique ne cessent de monter en puissance jusqu'à l'explosion finale où le texte tourne en boucle comme le feraient les échanges verbaux de deux personnes incapables de se comprendre ("We've got a problem with communication"). Parfaite symbiose de la musique et du texte. La mélodie et le chant, menaçants, de "Fogwalking" nous plongent tout droit dans les brouillards de Londres du temps de Jack l'Eventreur. La voix est tantôt plaintive, tantôt exsude la terreur, tandis que le saxo égrène quelques notes fantomatiques. Frissons garantis. "In Slow time" semble arrêter le temps, morceau languissant sur accords d'orgue funèbres.

Ces sept titres constituaient la première face du disque vinyle. Ce support permettait aux artistes de proposer à leurs auditeurs des univers parfois sensiblement différents d'une face à l'autre. C'est bien l'intention que l'on peut prêter à Peter Hammill puisque, en opposition aux sept morceaux courts et relativement disparates de la première face, la deuxième face du vinyle était constituée d'une seule pièce de 19 minutes et quelques secondes, "Flight", articulée en 7 mouvements, le premier et le dernier totalement indépendants des cinq mouvements intermédiaires qui eux s'enchaînent les uns aux autres. "Flight" est une excellente synthèse de l'art de Peter Hammill, alternant moments de douceur extrêmement mélodiques et passages plus rythmés, parfois torturés, parfois agressifs, les ruptures souvent audacieuses paraissant pourtant presque naturelles. Comme un retour aux sources du progressif de Van Der Graaf Generator, et sans pour autant tomber dans un passéisme désuet, "Flight" est un hommage à une époque musicale inventive dont la page a déjà commencé à se tourner.

Au final, "A Black Box" se révèle être un très bon disque qui ravira tous ceux en quête de sonorités nouvelles qui ne sont pas rebutés par quelques trouvailles musicales peu orthodoxes.


Plus d'information sur http://www.sofasound.com/





LISTE DES PISTES:
01. Golden Promises - 02:56
02. Losing Faith In Words - 03:40
03. The Jargon King - 02:43
04. Fogwalking - 04:04
05. The Spirit - 02:38
06. In Slow Time - 04:07
07. The Wipe - 01:45
08. Flight - 19:38

FORMATION:
David Ferguson: Synthétiseurs et tambourin (4, 6 et 7)
David Jackson: Saxophone et flute (4)
Peter Hammill: Chant / Guitares / Claviers / Multi instruments
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4.7/5 (3 avis)
STAFF:
4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PETER HAMMILL: In Translation
 
AUTRES CHRONIQUES
KISS: Revenge (1992)
HEAVY METAL -
DORO: Calling The Wild (2000)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETER HAMMILL
PETER-HAMMILL_In-Translation
In Translation (2021)
4/5
-/5
FIE! / AUTRES
PETER-HAMMILL_From-The-Trees
From The Trees (2017)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
PETER-HAMMILL_--all-That-Might-Have-Been--
...all That Might Have Been... (2014)
4/5
3/5
FIE! / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Other-World
Other World (2014)
3/5
4/5
ESOTERIC RECORDINGS / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Consequences
Consequences (2012)
3/5
3/5
FIE! / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022