GROUPE/AUTEUR:

DEATH ANGEL

(ETATS UNIS)

TITRE:
RELENTLESS RETRIBUTION (2010)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
THRASH

""
NOISE - 17.09.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Parmi les nombreux retours aux affaires d’anciens groupes disparus à la fin des années 80 et au début des années 90, celui des thrasheurs de Death Angel en 2004 avec l’album "The Art Of Dying" a clairement été l’un des tout meilleurs, tant le groupe n’avait rien perdu de la hargne de ses débuts. Avec "Relentless Retribution", le groupe propose son sixième album et le troisième de son retour, juste un an après un bon live, "Somic German Breakdown", confirmant sa forme sur scène.
Malgré tout, ce très bel édifice et cette confiance énorme ont été mis un peu à mal par le départ ces derniers mois de l’excellente section rythmique d’origine composée du bassiste Dennis Pepa et du batteur Andy Galeon. De fait, on pouvait s’inquiéter pour le devenir du groupe de perdre à la fois deux redoutables musiciens et deux grands artisans de sa texture sonore. Mais finalement leurs remplaçants, Damien Sisson et Will Caroll se sont parfaitement bien intégrés, apportant même une nouvelle fraîcheur et une dynamique certaine.

Et ce "Relentless Retribution" est un excellent album de plus à mettre au crédit des Américains. Le groupe y retrouve un son thrash plus classique, oubliant un peu le côté sale et punk de "Killing Season" le précédent album, tout en gardant des aspects mélodiques bien mis en valeur. Chacun des douze titres du disque est en effet de qualité, sans temps mort ni faiblesse, avec une durée idéale d’un peu plus de 50 minutes. Le groupe alterne avec efficacité les titres purement thrash et autres plus mélodiques, voyant notamment l’intervention au chant du guitariste Rob Castevany sur ces compositions plus calmes.
Ainsi "Truce", un excellent et court titre de vieux thrash, "River Of Rapture", "I Chose The Sky", "This Hate" ou "Relentless Retribution" font particulièrement leur effet. Ce sont des titres incisifs, rapides, puissants et bruts de décoffrage, sans concession, invitant l’auditeur au headbanging le plus furieux. Et le meilleur dans ce genre est pour la fin avec "Where They Lay", formidable titre de thrash à l’ancienne, bien dans l’esprit des grands du genre des années 80.

Mais le groupe varie aussi le propos : avec "Volcanic", il nous sort par exemple un bon titre acoustique, puis, avec "Claws In So Deep", il nous propose le grand morceau du disque. En plus de sept minutes, Death Angel s’amuse à mélanger les genres, avec un ton général ultra rapide, très old school dans l’esprit, mais avec de bonnes variétés. Le duo vocal fonctionne à merveille et le final acoustique joué par les Mexicains de Rodrigo y Gabriela clôt le morceau en beauté.
Puis avec "Opponents At Skies", on retrouve un très bon titre mid-tempo, avec riffs tranchants et des passages plus mélodiques avec, pour l’essentiel du titre, Castevany au chant. Enfin avec "Absence Of Light", Death Angel nous sert une composition plus lourde et très réussie, bien heavy métal dans l’esprit avec un excellent refrain bien martelé et des soli encore bien mélodiques.

Avec "Relentless Retribution", Death Angel nous propose donc un nouveau très bon album, peut être même le meilleur depuis sa reformation, bien dans l’esprit d’un "Act III". Le groupe américain confirme en tout cas qu’il reste l’un des meilleurs du genre en matière de thrash, grâce à un talent immense lui permettant de varier les plaisirs tout en parvenant à éviter de sonner de manière trop moderne, gardant avec lui un vieil état d’esprit des années 80 qui fait plaisir à entendre.

Plus d'information sur http://www.deathangel.com/



GROUPES PROCHES:
METALLICA, FORBIDDEN, TESTAMENT, ANTHRAX, MEGADETH, OVERKILL, EXODUS

LISTE DES PISTES:
01. Relentless Retribution (04:28)
02. Claws In So Deep (07:45)
03. Truce (03:32)
04. Into The Arms Of Righteous Anger (04:32)
05. River Of Rapture (04:36)
06. Absence Of Light (04:33)
07. This Hate (03:33)
08. Death Of The Meek (05:16)
09. Opponents At Sides (06:22)
10. I Chose The Sky (04:06)
11. Volcanic (03:34)
12. Where They Lay (04:30)


FORMATION:
Damien Sisson:
Mark Osegueda: Chant
Rob Cavestany: Guitares
Ted Aguilar: Guitares
Will Carroll: Batterie


TAGS:
Chant éraillé, Chant guttural
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
VAL - 17/09/2010 -
0 0
3/5
Je ne partage pas l'enthousiasme de mon confrère au sujet de cet album. En dépit de qualités évidentes, ce nouvel opus de Death Angel peine à retrouver l'énergie qui habitait leurs premières réalisations, tout comme les précédentes sorties du groupe. Depuis The Art Of Dying, on sent qu'ils végètent quelque peu dans un thrash d'excellente facture mais aussi d'un classicisme, d'une facilité éprouvante. Des disques qui s'écoutent une fois ou deux, et non sans déplaisir, mais qui se retrouvent vite à prendre la poussière...

Quand on voit les risques pris par Slayer l'an passé, et la vivacité de la scène thrash actuelle (Demonica, Witchery, Annihilator, Dew-Scented et les autres), ce genre de sortie est malheureusement trop banal pour mériter davantage qu'un 6.5/10, ici arrondi à 7 pour ne pas plomber plus qu'il ne faut un album pourtant réussi... mais décidément trop sage pour convaincre.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DEATH ANGEL
DERNIERE ACTUALITE
DEATH ANGEL : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur DEATH ANGEL
NOTES
- /5 (0 avis) 3.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THULCANDRA: Fallen's Angels Dominion (2010)
BLACK METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MIND PORTAL: 1-1 (2010)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEATH ANGEL
DEATH-ANGEL_Humanicide
Humanicide (2019)
5/5
4/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
DEATH-ANGEL_The-Evil-Divide
The Evil Divide (2016)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / THRASH
DEATH-ANGEL_Act-III
Act Iii (1996)
3/5
5/5
GEFFEN / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020