GROUPE/AUTEUR:

MOTORHEAD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ANOTHER PERFECT DAY (1983)
LABEL:
SANCTUARY
GENRE:
HARD ROCK

""
BRUCEBRUCE - 30.09.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Another Perfect Day... Comme pour justifier le titre de cet album, celui ci commence de façon parfaite. Une intro de base calquée sur celle d’Aces of spades, un riff de guitare bien killer, une batterie rock’n roll et une voix qui sent bon le whisky. On se dit alors que oui, chaque nouvel album de Motörhead est identique au précèdent. Est ce grave docteur ? Pas le moins du monde ; tapez du pied, secouez la tête, descendez votre bière et cassez votre verre sur le crâne de votre voisin de comptoir... Vous voyez, vous êtes heureux...

Pourtant, si le premier titre ne laisse aucun doute quant à la marchandise contenue dans ce 7eme opus, la suite de l’album aurait tendance à révéler quelques signes de nouveauté chez le bombardier anglais. Car rappellons nous, en 1982 Motörhead se sépare de Fast Eddie Clarke (ou fast Eddie se sépare de Motörhead en allant fonder Fastway). Son remplaçant, Brian Robertson, qui officiait précédemment au sein de Thin Lizzy, va alors apporter du sang neuf et surtout aider le groupe à montrer une facette différente de sa musique.

Ainsi le coté mélodique de cet album se voit-il renforcé avec des intros en arpéges, des effets de réverb sur les guitares, une base bien produite et pour une fois audible voire des mid tempo... Apres 6 albums passés le pied au plancher, les anglais poursuivent les années 80 en révélant un nouveau visage.

Certes ces évolutions restent discrètes. Peut être ne le remarquerez vous-même pas. Pourtant cet album est le premier a proposer une réelle recherche au niveau des arrangements et à bénéficier d’un mieux dans la production et du chant. Lemmy ne fait pas non plus du Kiske (remplacez par le nom de votre chanteur préféré) mais ne sonne plus systématiquement comme un trachéotomisé s’énervant en essayant de demander une clope.

Rassurons le fan de la première heure, il reste quand même des titres plus classiques : Back at the funny farm qui arrache tout sur son passage, le morceaux Rock it, ultra rock’n roll, Marching off to war, qui comme son nom l’indique donne l’impression de partir en guerre et Tales of glory débutant à la Killed by death pour continuer comme du AC/DC pur jus. Mais la plupart des titres de cette galette sont agrémentés de petits détails qui viennent les améliorer. Les soli sont bien plus travaillés par un Bryan Robertson qui se montre très efficace dans ses leads d’intro et redoutable dans ses interventions. Et puis il y a l’intro bluesy d’ Another perfect day, le coté planant de One track mind, la batterie pop de I got mine, le riff d’intro de Die you bastard et sa guitare à la Andy Summers ou encore les arpéges de Dancing on your grave…

Motörhead a mis les petits plats dans les grands pour rendre cet album hautement recommandable même si un grand nombre d'auditeurs ne verront qu’un nième album de la tête motorisé. We are Motörhead and we play rock’n roll. Oui mais pas seulement…

Plus d'information sur http://www.imotorhead.com



GROUPES PROCHES:
SEEKERS OF THE TRUTH, DIAMONDOG, PERVERT ASSHOLE, SISTER SIN, THE CHELSEA SMILES, HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS, STAR*RATS, ANVIL, TALETELLERS, CRUCIFIED BARBARA

LISTE DES PISTES:
01. Back At The Funny Farm – 04:13
02. Shine – 03:09
03. Dancing On Your Grave – 04:28
04. Rock It – 03:56
05. One Track Mind – 05:56
06. Another Perfect Day – 05:30
07. Marching Off To War – 04:09
08. I Got Mine – 05:22
09. Tales Of Glory – 02:55
10. Die You Bastard ! – 04:29


FORMATION:
Brian Robertson: Guitares
Lemmy Kilmister: Chant / Basse
Phil Taylor: Batterie


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MOTORHEAD
DERNIERE ACTUALITE
MOTORHEAD: Sortie du coffret 'Ace Of Spades - 40ème Anniversaire !!'
Toutes les actualités sur MOTORHEAD
DERNIER ARTICLE
LA VERITE SUR MUSIC WAVES !
On ne vous dit pas tout. Les chroniqueurs de Music Waves ne sont pas d'illustres anonymes. Pour toi, lecteur aimé, ils ont accepté de se démasquer. Tous les articles sur MOTORHEAD
DERNIERE INTERVIEW
Décrit comme "le film muet le plus bruyant du monde", Gutterdämmerung réunit plusieurs des plus grands noms du rock... Music Waves était invité à la projection privée en compagnie de son créateur, Björn Tagemose...

NOTES
4/5 (6 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ANTHRIEL: The Pathway (2010)
METAL PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
EIGHT OF SPADES: Driven By Hate (2010)
HARDCORE
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MOTORHEAD
MOTORHEAD_Under-Cöver
Under Cöver (2017)
3/5
3.5/5
WARNER / HARD ROCK
MOTORHEAD_Bad-Magic
Bad Magic (2015)
4/5
4.1/5
AUTRE LABEL / HARD ROCK
MOTORHEAD_Aftershock
Aftershock (2013)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours-–-Vol-2-Anyplace-
The Wörld Is Ours – Vol. 2 (Anyplace Crazy As Anywhere Else) (2012)
3/5
4/5
REPLICA / HARD ROCK
MOTORHEAD_The-Wörld-Is-Ours--Vol-1-Everything
The Wörld Is Ours - Vol. 1 (Everything Further Than Everyplace Else) (2011)
4/5
4/5
EMI / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020