GROUPE/AUTEUR:

THE GATHERING

(HOLLANDE)

TITRE:
SLEEPY BUILDINGS (2004)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
ROCK ATMOSPHERIQUE

""
TORPEDO - 19.02.2004 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Après la sortie de « Souvenirs » qui a marqué un tournant dans la carrière de The Gathering, laissant derrière eux un passé atmosphérique tout en riff pour un monde beaucoup plus épuré, on pouvait s’attendre à tout de la part de cette formation hollandaise. « Sleepy Buildings », enregistré en public et surtout semi acoustique, semble être finalement une continuité pour ce groupe qui ne cesse de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

The Gathering retrace sur cet album toute son évolution à travers ses 14 morceaux, retravaillés pour l’occasion, de leurs débuts à if_then_else, en passant par Mandylion, Nighttime Birds et How to measure a Planet. Seuls Black Light District et Souvenirs ne sont pas représentés ici.

Si le succès de The Gathering a en partie reposé sur la mise en valeur de la voix magique de Anneke van Giersbergen, ce n’est pas « Sleepy Buildings » qui remettra en cause ce fait. Sa prestation est tout bonnement magistrale. Qu’elle soit accompagnée de plusieurs instruments ou quasiment a cappela avec juste un piano pour partenaire, ses qualités vocales et sa finesse dans l’interprétation sont absolument impeccables. Le public médusé et discret semble ne pas s’y tromper et ce n’est que lorsque plus un seul son ne sort que les applaudissements et les acclamations fusent.

On aurait pu penser que ne pas retrouver de gros riffs sur des musiques qui bien souvent en contenaient de bout en bout, perdrait beaucoup de force voire l’essence même de ce qui nous avait fait frissonner. Le résultat est très loin - à des années lumières même - de ce préjugé. Les montées en puissance partant d’un piano solitaire ou une guitare acoustique à une harmonie instrumentale réussissant à reproduire une ampleur émotionnelle encore plus importante que certaines versions originales sont extraordinaires.

« Sleepy Building » est destiné à un très large public. Que vous ayez ou non une culture musicale tournée vers le métal, cet album devrait vous apporter énormément de sensations et de plaisir auditif. L’extrait sonore “The Mirror Waters” accompagnant la chronique et représentant un de mes coups de cœur de ce début d’année devrait finir par vous en convaincre.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/thegatheringofficial/



GROUPES PROCHES:
EILERA, THE NEW UP, AGUA DE ANNIQUE, A LIQUID LANDSCAPE, LULLACRY, IN TENSION, STREAM OF PASSION, LACUNA COIL, TRISTANIA, ANNEKE VAN GIERSBERGEN

LISTE DES PISTES:
01. Locked Away
02. Saturnine
03. Amity
04. The Mirror Waters
05. Red Is A Slow Colour
06. Sleepy Buildings
07. Travel
08. Shrink
09. In Motion Part 2
10. Stonegarden
11. My Electricity
12. Eleanor
13. Marooned
14. Like Fountains


FORMATION:
Anneke van Giersbergen: Chant
Frank Boeijen: Claviers
Hans Rutten: Batterie
Hugo Prinsen Geerligs: Basse
René Rutten: Guitares


TAGS:
Chant féminin, Electro, Acoustique
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NESTOR - 26/05/2009 -
0 0
4/5
Que de douceur.
Cet album fait ressortir le coté ouate et duvet de The Gathering.
Le groupe s'efface un peu au profit de sa chanteuse qui, de fait, n'a plus besoin de forcer sa voix comme elle avait tendance à le faire un peu trop souvent dans les albums studio précédents.
Du coup, l'émotion est bien plus prenante et les mélodies plus palpables.
On est là pas très loin des premiers albums de "All About Eve", le romantisme en moins.
Un très bon moment, ou il manque peut être un peu de variété, l'accent étant mis plus sur l'ambiance que sur l'effet surprise.

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
2/5
Bof !!! Certes la voix est superbe, les bidouilles électroniques dont ils étaient friand par le passé ont disparues ( semi-acoustique oblige ), c'est pas plus mal, les compositions : mais où est l'originalité ??? ... Très très trop large public = de la variété quoi !!! ... je retourne écouter du rock progressif.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE GATHERING
DERNIERE ACTUALITE
THE GATHERING "30th Anniversary Tour" au Petit Bain en novembre
Toutes les actualités sur THE GATHERING
NOTES
4.3/5 (3 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KNIGHT AREA: The Sun Also Rises (2004)
ROCK PROGRESSIF Si vous aimez le néo progressif et tout particulièrement Collage, vous apprécierez sans doute « The Sun also rises ». Dans le cas contraire, cet album n’a aucun intérêt.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HAMADRYAD: Conservation Of Mass (2001)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE GATHERING
THE-GATHERING_Disclosure
Disclosure (2012)
4/5
3.3/5
AUTRE LABEL / ROCK ATMOSPHERIQUE
THE-GATHERING_The-West-Pole
The West Pole (2009)
4/5
2.3/5
SEASON OF MIST / ROCK ATMOSPHERIQUE
THE-GATHERING_Home
Home (2006)
4/5
3.8/5
THE END / ROCK ATMOSPHERIQUE
THE-GATHERING_Souvenirs
Souvenirs (2003)
4/5
3.7/5
AUTRE LABEL / METAL ATMOSPHERIQUE
THE-GATHERING_If-Then-Else
If Then Else (2000)
4/5
3.7/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL ATMOSPHERIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020