GROUPE/AUTEUR:

MIKE OLDFIELD

(ROYAUME UNI)

TITRE:
PLATINUM (1979)
LABEL:
VIRGIN
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

""
BATRIC - 25.02.2004 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Dans l'esprit de nombreux fans de l'anglais, Platinum est l'album qui a marqué un tournant dans la carrière de Mike Oldfield. Il s'agit là en effet du premier album que l'on pourrait qualifier de "commercial", dans le sens non péjoratif du terme.

Jusqu'à Incantations, le travail de Mike Oldfield se caractérise par deux aspects principaux : la préférence pour de longs morceaux occupant chacun une face complète de vinyle et l'absence totale de chansons. Avec Platinum, ces deux caractéristiques sont purement et simplement abandonnées, donnant pour résultat ce qui est peut-être le premier album de l'artiste directement assimilable à la première écoute.

Mais la transition n'est pas aussi brutale que ce à quoi l'on peut s'attendre : dans sa version 33 tours, l'album présente sur la première face quatre instrumentaux (si l'on excepte les effets de voix et les chœurs) enchaînés, qui rappellent le passé du guitariste, et la seconde face donne un aperçu de la direction qu'il prendra sur les albums qui suivront.

Ainsi, les quatre parties de Platinum recèlent quelques très bons moments, comme cette troisième partie fort justement sous-titrée "Charleston" et durant laquelle vous irez de surprises en surprises, passant d'effets de voix géniaux à un solo de basse techniquement sans difficulté mais musicalement génial. Dans sa globalité, ce morceau qui donne son titre à l'album ravira donc tous les inconditionnels de Tubular Bells et Ommadawn, sans pour autant les égaler en termes de génie.

Les quatre derniers morceaux, quant à eux, ont dû dérouter plus d'un fan lors de la sortie de cet opus.
Après une entrée en matière planante à grands renforts de cloches tubulaires, quelle n'est pas notre surprise de découvrir une chanson dans la plus pure veine du futur tube "Moonlight Shadow" ! Moins rythmée que cette dernière, il n'en ressort pas moins une mélodie facile à retenir et une voix féminine chaude mais assez classique comme les affectionne Oldfield. Enfin, après un instrumental qui préfigure les délires électroniques des années 80's, l'album se termine sur une superbe reprise d'un morceau de George Gershwin et le virage musical est ainsi clairement amorcé.

Sans juger du bien-fondé de ce changement de cap, il est clair que cet album, sans être son meilleur, représente pour l'anglais une excellente carte de visite et permet à ceux qui le souhaitent de découvrir en douceur le travail de ce multi-instrumentiste. Pas de quoi crier au génie mais à écouter attentivement tout de même.

Plus d'information sur http://www.mikeoldfieldofficial.com/



GROUPES PROCHES:
ETERNAL WANDERERS, GIORGIO C. NERI, SENSITIVE TO LIGHT, ERIC VALLEY, DREAM ARIA, TEMPUS FUGIT, YANN TIERSEN, XII ALFONSO, KARDA ESTRA, ROBERT BERIAU

LISTE DES PISTES:
01. Platinum - Part 1
02. Platinum - Part 2
03. Platinum - Part 3
04. Platinum - Part 4
05. Woodhenge
06. Sally
07. Punkadiddle
08. I Got Rhythm


FORMATION:
Alan Schwartzberg: Batterie
Demalza: Percussions
Francisco Centeno: Basse
Hansford Rowe: Basse
Mike Oldfield: Guitares / Claviers / Voix, Vibraphone
Morris Pert: Percussions
Neil Jason: Basse
Nico Ramsden: Guitares
Peter Lemer: Claviers
Pierre Moerlen: Percussions
Sally Cooper:
Wendy Roberts: Chant


TAGS:
Fusion
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
REALMEAN - 03/10/2010 -
0 0
4/5
On quitte la première phase musicale. Faut-il le regretter, ou bien accepter de partir sur de nouvelles bases ? si celles-ci sont valables ?
Certes, un peu plus commerciales. Le principe de l'album concept a vécu; n'empêche.
Platinum a de la puissance sous le capot !
La suite "Platinum", tout d'abord. Énergique, très variée dans sa forme et son style, pleine d'originalités, en un mot, pro-gres-sive !
Ce morceau découpé en 4 parties fait preuve d'une vivacité hors norme. Il s'installe profondément et durablement dans l'oreille de l'auditeur.
La suite de l'album ? n'est pas en mal d'inspiration. D'accord, l'objectif est d'agripper l'oreille assez rapidement. Mais la magie opère: s'il faut qualifier cette musique de commerciale, précisons alors qu'il s'agit d'une très bonne musique - commerciale, peu importe.
Petit passage à vide avec Woodhenge, mais qui permet néanmoins de reprendre un peu ses esprits. Et on redécolle de la plus belle manière, avec un merveilleux Sally (comment, commercial au possible, dites-vous ? oui, mais tellement aérien... tellement saisissant !), un morceau qui m'a fait adhérer à 100% à la singularité cristalline des voix féminines retenues par Mike Oldfield tout au long de son œuvre musicale (Maggie Reilly déjà, sur ce morceau ?).

Sous réserve d'accepter le virage pop, on ne peut qu'applaudir cet album talentueux. A conseiller à tous ceux qui veulent découvrir Mike Oldfield sans passer par la case des "sonorités originelles" d'antan (mais vous perdriez quelque chose, attention !).

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
2/5
De bonnes compositions de Mike Oldfield qui a toujours plein d'idées ... dommage que ça sonne aussi commercial.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIKE OLDFIELD
DERNIERE ACTUALITE
MIKE OLDFIELD: Return To Ommadawn
Toutes les actualités sur MIKE OLDFIELD
NOTES
3.5/5 (2 avis) 3.3/5 (6 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ATTILA KOLLAR: Musical Witchcraft 2 - Utopia (2003)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
YES: Magnification (2001)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIKE OLDFIELD
MIKE-OLDFIELD_Return-To-Ommadawn
Return To Ommadawn (2017)
5/5
4.8/5
MERCURY / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Man-On-The-Rocks
Man On The Rocks (2014)
3/5
3.3/5
VIRGIN / POP
MIKE-OLDFIELD_Tubular-Beats
Tubular Beats (2013)
1/5
-/5
EDEL / AUTRES
MIKE-OLDFIELD_Music-of-the-Spheres
Music of the Spheres (2008)
2/5
4/5
UNIVERSAL / ROCK PROGRESSIF
MIKE-OLDFIELD_Light--Shade
Light + Shade (2005)
1/5
4/5
MERCURY / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020