GROUPE/AUTEUR:

ALICE COOPER

(ETATS UNIS)

TITRE:
DIRTY DIAMONDS (2005)
LABEL:
SPITFIRE
GENRE:
HARD ROCK

""
NESTOR - 14.10.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le type le plus effrayant avec lequel vous pourriez jouer au Golf. Cette expression rend hommage à la complexité et à la diversité du personnage de Vincent Furnier / Alice Cooper. Artiste oscillant perpétuellement entre humour et provocation, entre Rock et digressions musicales de tout genre. Si le survol de sa production discographique met bien cela en évidence, l’écoute de son 24ème album studio ne fait que confirmer ce constat. En effet, après une période lorgnant vers le Nu-Metal / Metal Industriel (2000 à 2002), puis un album retour aux sources ("The Eyes Of Alice Cooper", la dernière livraison en date du petit père Cooper a tout du patchwork.

Si l’équipe reste globalement la même, autour des anciens Chuck Garric et Ryan Roxie (présent depuis 2000 et qui est crédité en tant que co-compositeur sur la quasi-totalité des titres), les styles embrassés et les ambiances développées sont très variées. On passe ainsi allègrement du Blues avec la magnifique ballade "Six Hours" à un morceau lorgnant vers la Country ("The Saga Of Jesse Jane"). Mais là où avec "The Eyes Of Alice Cooper" il revisitait sa période Rock / Garage Rock, avec ce présent album, Alice Cooper semble balayer l’ensemble de son œuvre et piocher dans presque tous ses disques. Il n’y a guère que sa période Heavy Metal (1986 / 1991) qui ait été délaissée.

Si l’on scrute la liste des morceaux, nous constatons que "Woman Of Mass Destruction" semble avoir emprunté son chorus à "School’s Out", alors que "Dirty Diamonds" ressuscite l’ambiance un peu Soul et extravagante de "Muscle Of Love", que "Perfect" revisite la période " Zipper Catches Skin" et que "Run Down The Devil" ne dépareillerait pas sur "Dragontown". On peut également mentionner "You Make Me Wanna" qui renvoi à "Killers", et "The Saga Of Jesse Jane" qui possède de faux airs de "King Of The Silver Screen" (album" Lace And Whiskey".

Mais loin d’empester la nostalgie de bas étage ou le pillage (auto-pillage en l’occurrence) éhonté, ce panorama fait très bonne figure du fait de la présence de petites perles qui atteignent sans faillir le meilleur niveau de Cooper. Et puis il faut reconnaître que c’est un plaisir que de voir ce dernier délaisser un peu ses récentes tendances moralisatrices pour retrouver son ton ironique et son second degré légendaire. Ainsi nous régale t-il avec des textes de la trempe de "The Saga Of Jesse Jane" dans lequel il narre avec humour les aventures d’un chauffeur travesti qui se retrouve derrière les barreaux à la suite d’une rixe dans un bar texan !!!

Il y a tout de même quelques petites fausses notes, à l’image de la reprise du "Pretty Ballerina" de Left Banke, une ballade que l’on pouvait écouter en accompagnement du film "Apocalypse Now", et qui manque de profondeur et d’émotion, nonobstant une belle et étrange voix. Ou bien de "Perfect", un morceau sans saveur et sans âme qui semble être arrivé ici par hasard, ou encore de "Staind" qui, malgré une belle ligne de basse, peine à marier Rap et Rock, et est affublé d’un refrain des plus téléphoné. Mais quoi qu’il en soit, nous assistons à un retour aux affaires plutôt réjouissant de la part de l’increvable Alice Cooper.

Plus d'information sur http://www.alicecooper.com/



GROUPES PROCHES:
CORKY LAING AND THE PERFECT CHILD, MARILYN MANSON, FIVE FINGER DEATH PUNCH, MURDERDOLLS, THE MUGSHOTS, WEDNESDAY 13, M FALLAN, THE WHO, MAGIC PIE, TRAUMATISME

LISTE DES PISTES:
01. Woman Of Mass Distraction - 03:59
02. Perfect - 03:30
03. You Make Me Wanna - 03:53
04. Dirty Diamonds - 04:02
05. The Saga Of Jesse Jane - 04:15
06. Sunset Babies (all Got Rabies) - 03:28
07. Pretty Ballerina - 03:28
08. Run Down The Devil - 03:29
09. Steal That Car - 03:16
10. Six Hours - 03:24
11. Your Own Worst Enemy - 02:15
12. Zombie Dance - 04:27


FORMATION:
Alice Cooper : Chant
Chuck Garric: Guitares / Basse / Choeurs
Damon Johnson: Guitares / Basse / Choeurs
Ryan Roxie: Guitares
Tommy Clufetos: Batterie / Choeurs


TAGS:
Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ALICE COOPER
DERNIERE ACTUALITE
ALICE COOPER: Nouveau titre en écoute
Toutes les actualités sur ALICE COOPER
NOTES
3/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
L'ESCOUADE: Confidences De Mouches (2010)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ANGE: Vu D'un Chien (1980)
ROCK
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ALICE COOPER
ALICE-COOPER_Paranormal
Paranormal (2017)
4/5
1/5
EAR MUSIC / ROCK
ALICE-COOPER_Raise-The-Dead-Live-From-Wacken
Raise The Dead Live From Wacken (2014)
2/5
5/5
U.D.R. / HARD ROCK
ALICE-COOPER_Welcome-2-My-Nightmare
Welcome 2 My Nightmare (2011)
3/5
4/5
UNIVERSAL / HEAVY METAL
ALICE-COOPER_Alice-Does-Alice
Alice Does Alice (2010)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / HARD ROCK
ALICE-COOPER_The-Live-And-Crimes-Of-Alice-Coo
The Live And Crimes Of Alice Cooper (2008)
2/5
4/5
RHINO RECORDS / HARD ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020