ARTISTE:

US

(HOLLANDE)
TITRE:

FEEDING THE CROCODILE

(2010)
LABEL:

AUTOPRODUCTION

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
"Erreur discographique incompréhensible de la part d'un groupe pourtant expérimenté"
ABADDON (19.10.2010)  
1/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Les Néerlandais du groupe Us font dans le progressif à tendance symphonique depuis de très nombreuses années. Cette entreprise familiale (trois Wernars dans le line-up) s’est adjoint pour ce Feeding The Crocodile les services d’un batteur en la personne de Joris ten Eussens. Pour autant, le groupe quittera-t-il un style assez daté et sans grande innovation qui était le sien lors de ses précédents opus ?

Cet album ne comporte que trois plages, dont un gros epic de 42 minutes et 53 secondes (le morceau-titre). De quoi allécher l’amateur de développements alambiqués... ou faire fuir tout détracteur du style néo-progressif !

Ici, c’est certainement la fuite qu’il faut privilégier. Pour faire court - car pour qu’une exécution soit supportable, elle doit être la plus brève possible - l’ensemble de ce Crocodile est très pauvrement composé, mal chanté, sommairement mis en musique et coulé par une production totalement indigne des canons actuels. Rien à sauver dans ce qui apparaît comme un pauvre brouillon, sans idées et mal exécuté. A l’écoute de ce pensum, l’auditeur, dont on louera la persévérance s’il tient jusqu’au bout, ressentira un grand sentiment de colère et pestera contre les méfaits d’une telle autoproduction qui autorise la parution d’un pareil empilement d’inepties musicales. Le ressentiment culminera vers le milieu de "The Winds Of March", ou les compositeurs s’essaient à une imitation du cultissime "Apocalypse In 9/8" de Genesis. Le 9/8 n’est déjà pas un rythme facile, mais quand il est joué en dehors des temps, cela devient tout à fait insupportable.

Afin d’oublier cette erreur discographique, il serait judicieux , comme le suggère le titre, de la faire ingérer par quelques sauriens. Us go home !


Plus d'information sur http://www.the-music-of-us.com



GROUPES PROCHES:
GENESIS, MIKE OLDFIELD


LISTE DES PISTES:
01. Feeding The Crocodile - 42:53
02. The Greatest Show On Earth - 08:01
03. The Winds Of March - 11:24

FORMATION:
Ernest Wernars: Chant / Claviers
Joris Ten Eussens: Batterie
Jos Wernars: Chant / Guitares / Basse / Percussions
Marijke Wernars: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
TONYB
19/10/2010
  0 0  
1/5
Malheureusement, pas grand chose à ajouter à cette chronique : l'écoute de cet album est un véritable supplice.
Totalement incompréhensible quand on regarde le parcours de ce groupe, certes loin d'être génial mais disposant quand même d'une solide expérience.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
1/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
KINKY YUKKY YUPPY: Escape (2010)
ROCK ALTERNATIF -
PURE INC.: IV (2010)
HARD ROCK MELODIQUE -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT US
US_Everything-Changes
Everything Changes (2009)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_The-Young-And-Restless
The Young And Restless (2006)
3/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_The-Ghost-Of-Human-Kindness
The Ghost Of Human Kindness (2004)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_Eamon-s-Day
Eamon's Day (2003)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
US_A-Sorrow-In-Our-Hearts
A Sorrow In Our Hearts (2001)
2/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021