ARTISTE:

ATRIA

(FRANCE)
TITRE:

BOULEVARD OF BROKEN DREAMS

(1993)
LABEL:

MUSEA

GENRE:

ROCK PROGRESSIF

TAGS:
Neo
""
PETE_T (20.10.2010)  
4/5
(2) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Notre bonne contrée française a eu dans ses rangs des groupes de néo-prog (puisque c’est de cela dont il s’agit) digne du plus grand intérêt. Atria fait parti de cette catégorie de combos qui n’a pas eu de chances puisque la période où il œuvra n’était pas des plus propices malgré l’activité débordante de la maison Musea.

Originaire de Lorraine et plus particulièrement des environs de Metz le groupe est constitué de 6 membres pour ce premier album (un autre paraîtra 3 ans plus tard). Le mix est assez réussi pour un premier essai et, à la première écoute, le rapprochement avec Pendragon ou d’autres noms de cet acabit est évident. Le professionnalisme de ces amateurs est déconcertant avec un niveau de compositions (il n’y a pas de titre particulièrement faible) assez élevé notamment avec Lady Lea; The Magic World; A Reason To Be ou Ghost Of A Child qui sont de vraies réussites où les claviers et les guitares s’en donnent à cœur joie lors de solis assez nombreux ponctués par de changements fréquents de rythme.

Si les titres sont assez réussis, il y a un léger bémol à mettre au crédit du chanteur, non pas au niveau de la tessiture mais plutôt sur la prononciation de l’Anglais où le ressenti peut être gênant (rassurez-vous, ce détail sera gommé avec l’album suivant).

Un beau disque de néo-progressif à mettre à l’actif de ce sympathique combo qui, malheureusement, n’a pas eu le succès escompté en son temps. Il n’est jamais trop tard pour bien faire et nous vous conseillons de dénicher ce petit bout de galette bien intéressante pour entamer un retour vers le futur salvateur.


Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
CLEPSYDRA, TORRENT


LISTE DES PISTES:
01. Backside - 0:54
02. The Land Of Broken Dreams - 09:04
03. Lady Lea - 08:09
04. A Reason To Be - 06:59
05. Speedway (inst) - 05:20
06. The Magic World - 08:20
07. Escapee - 06:51
08. Words (instr) - 04:43
09. Ghost Of A Child - 09:37

FORMATION:
David Juvan : Basse
Gerard Larue : Guitares
Jean Michel Paci: Chant
Martial Urbanc : Claviers
Stephane Pacini: Batterie
Vincent Detoffoli: Guitares
   
(2) AVIS DES LECTEURS    
MELO572
28/05/2011
55
  0 0  
5/5
Je suis peut-être partiale parce que le chanteur est mon oncle et le guitariste mon beau père, en tout cas, j'ai 27 ans et, quand j'ai entendu cet album étant gamine, j'ai adoré. La voix est magnifique sur des chansons qu'ils ont énormément travaillées, même si la prononciation en anglais n'est pas parfaite (de ce point de vue, le deuxième album était meilleur). Je regrette qu'ils aient tout arrêté, car je suis sure que s'ils avaient continué ils auraient évolué avec le temps et en bien.
LOLO_THE_BEST
28/11/2010
565
  0 0  
1/5
Je ne partage pas l'enthousiasme de Pete. Outre un son daté, ce qui peut sembler logique (presque 20 ans déjà pour cet album), les compositions assez énervées, avec un synthétiseur trop présent, finissent par taper sur les nerfs, d'autant que les titres se ressemblent plutôt.
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
2.7/5 (3 avis)
STAFF:
3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
STEVE LUKATHER: All's Well That Ends Well (2010)
ROCK - Les chansons de Steve Lukather sont peut être moins complexes que par le passé mais l’écriture de cet album n’en est pas moins remplie d’un certain charme qui tient aussi de cette simplicité.
BLACK SABBATH: Tyr (1990)
HEAVY METAL -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ATRIA
ATRIA_Hide
Hide (1996)
5/5
3.7/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021