GROUPE/AUTEUR:

PETER HAMMILL

(ROYAUME UNI)

TITRE:
IN A FOREIGN TOWN (1988)
LABEL:
ENIGMA
GENRE:
ROCK

"Une succession de titres bien faits, mais terriblement banals pour un artiste de la trempe d'Hammill. Un album qui ne restera pas dans les annales de sa discographie."
CORTO1809 - 24.11.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Sorti la même année que Spur Of The Moment, un disque d’improvisations un peu ardu à digérer, In A Foreign Town est une production plus classique de chansons, classique étant un terme qui s’applique en général difficilement à Peter Hammill. Et pourtant, jamais album de Peter Hammill n’aura mieux mérité ce qualificatif, tant les titres proposés semblent formatés et loin des passionnantes excentricités auxquelles cet artiste nous avait habitués.
Des titres aux mélodies pauvres, sans grande variété, vaguement new wave, à la rythmique exaspérante (Peter Hammill joue de tous les instruments. La batterie, ce n’était pas une bonne idée !) et de plus "bénéficiant" d’une prise de son assez plate ne laissant en relief que la percussion (hélas) et étouffant sensiblement les chœurs, l’une de ses marques de fabrique.

Tout commence pourtant plutôt bien avec Hemlock où la voix désabusée du chanteur et le texte ironique (" la terre est plate et les poules ont des dents") nous plongent immédiatement dans l’univers si particulier de Peter Hammill. Mais le soufflé retombe aussitôt avec le très répétitif Invisible Ink. Jamais Hammill n’avait chanté avec si peu d’émotion et d’implication, rendant sa voix méconnaissable par tant de platitude. Sci-Finance (Revisited) qui le suit est une reprise de VDGG qui aurait pu rester dans l’oubli, ne brillant pas par son originalité.
Un peu plus loin, Auto mérite une mention particulière comme étant le plus mauvais titre jamais commis par Peter Hammill : la voix est banale, la rythmique basique, les accords de synthés pauvres, les chœurs quelconques, la mélodie inintéressante et ultra répétitive.

Après ce réquisitoire sévère, l’honnêteté oblige à dire qu’il y a heureusement quelques moments de satisfaction dans ce disque : l’introduction en douceur de This Book, le chant ironique de Vote Brand X, la ligne de basse de Sun City Night Life sortent du lot. Et surtout, deux titres nous rappellent que Peter Hammill est un artiste de grand talent : Time To Burn tout d’abord, au chant nostalgique porté par des nappes de claviers et rehaussé de quelques notes aigrelettes de piano électrique, et le très beau The Play’s The Thing, débutant par un piano/voix intimiste et sensible. Dans cet océan de titres pré-formatés et sans saveur, ce morceau fait aisément figure de tube. La mélodie est légèrement mélancolique, l'orgue apporte un subtil contrepoint, Peter Hammill déclame d'une voix sombre un monologue, tel un acteur de théâtre. Un très bon moment.

Si vous aimez Peter Hammill, ces deux derniers titres justifieront l’achat de ce CD. Si vous n’aimez pas Peter Hammill, vous pourrez peut-être trouver plaisir dans cette succession de titres bien faits, mais terriblement banals pour un artiste de cette trempe. Décidément, 1988 ne restera pas dans les annales de la discographie "hammilienne".

Plus d'information sur http://www.sofasound.com/



GROUPES PROCHES:
ROBERT WYATT, GENESIS, VAN DER GRAAF GENERATOR, PETER GABRIEL, AREKNAMÉS, JUDGE SMITH, SYNDONE, DISCIPLINE, MR AVERELL, DAVID BOWIE

LISTE DES PISTES:
01. Hemlock - 06:30
02. Invisible Ink - 04:19
03. Sci-finance (revisited) - 04:22
04. This Book - 05:14
05. Time To Burn - 03:44
06. Auto - 03:58
07. Vote Brand X - 04:03
08. Sun City Night Life - 04:34
09. The Play's The Thing - 04:54
10. Under Cover Names - 04:19
11. Smile - 05:18
12. Time To Burn (instrumental) - 03:44


FORMATION:
Peter Hammill: Chant / Guitares / Basse / Claviers / Batterie

TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PETER HAMMILL
DERNIERE ACTUALITE
Peter Hammill : nouvel album pour novembre.
Toutes les actualités sur PETER HAMMILL
NOTES
2.5/5 (2 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PAPA ROACH: Time For Annihilation (On The Record And On The Road) (2010)
HARD ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
OCEANSIZE: Effloresce (2003)
ROCK ALTERNATIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PETER HAMMILL
PETER-HAMMILL_From-The-Trees
From The Trees (2017)
5/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK
PETER-HAMMILL_--all-That-Might-Have-Been--
...all That Might Have Been... (2014)
4/5
3/5
FIE! / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Other-World
Other World (2014)
3/5
4/5
ESOTERIC RECORDINGS / ROCK ATMOSPHERIQUE
PETER-HAMMILL_Consequences
Consequences (2012)
3/5
3/5
FIE! / ROCK
PETER-HAMMILL_Thin-Air
Thin Air (2009)
5/5
4.5/5
FIE! / ROCK
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020