.
.
GROUPE/AUTEUR:

JOE SATRIANI

(ETATS UNIS)

TITRE:
BLACK SWANS AND WORMHOLE WIZARDS (2010)
LABEL:
EPIC
GENRE:
GUITAR HERO

"Avec ce nouvel album, et après quelques années moins fertiles, la magie est de retour."
NUNO777 - 22.10.2010 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le poids des années n’a-t-il pas de prise sur Joe Satriani ? Tout porte à le croire à l’heure où il sort son quatorzième album. Son aventure avec le super-groupe Chickenfoot a remis ce génie de la guitare sur le devant de la scène et ce nouvel album, Black Swans And Wormhole Wizards, vient définitivement confirmer que l’inspiration et le goût pour la composition sont toujours là.

En ce qui nous concerne, Satch est le guitariste, avec Steve Vai, qui symbolise le plus l’alliance de la mélodie et de la technique. Il est vrai que depuis Engines Of Creation notre intérêt pour le travail du Californien avait lourdement chuté et c’est avec circonspection et curiosité que nous avons abordé Black Swans And Wormhole Wizards, et là, le bonheur enfin retrouvé d’une présence restée chaudement enfouie dans notre mémoire…

La quintessence de Satch se révèle avec trois albums : Flying In A Blue Dream, The Extremist et Joe Satriani. Trois chefs d’œuvre très différents mais intemporels qui s’écoutent encore régulièrement avec toujours le même plaisir. C’est une douce impression de ressentir les atmosphères de ces trois albums tout au long de ce disque.

D’abord, le premier morceau, "Premonition" qui déroule une structure simple (souvent le cas avec Satch) mais avec ce qu’il faut de mélodie. Le son s’est un peu asséché et on comprend que l’aventure Chickenfoot a laissé des traces dans l’inspiration. Prenons le morceau "Pyrrhic Victoria". On se laisse prendre au riff d’entrée qui n’aurait pas juré sur l’album des quatre rockeurs. C’est une incroyable mélodie, parfaitement aérienne comme seul Satch sait en écrire qui vient casser la fausse nonchalance du morceau. Finis les expérimentations technoïde (malgré tout plutôt réussie) ou le bazar des derniers albums.

Un des moments les plus incontournables des albums de Satch est la sempiternelle ballade. Le cahier des charges a été un peu modifié sur Black Swans And Wormhole Wizards avec un groove pas forcément adéquat au pathos digital. "Dream Song" prend forme sur un balayage à la wah-wah et garde jusqu’au bout une sobriété qui fait plaisir à entendre. Deuxième composition qui fait office de passage obligé, "Wind In The Trees" a la particularité d’un jeu tremblant à la wah-wah qui n’est pas courant chez Joe et qui vient quelque peu déconstruire tous les codes de la ballade larmoyante estampillée Satriani.

Ceux qui ont aimé l’album éponyme gardent en mémoire un blues très abrasif avec une section rythmique très âpre de Manu Katché et Nathan East. Le jeu de Satriani y était juste et l’album une vraie réussite. La finesse du jeu se retrouve ici avec la pesanteur de "Littleworth Lan"» dont une légère parenté avec le génie Jeff Beck est tentante. Cas presque similaire avec "Two Sides To Every Story" qui lorgne plus vers le jazz et la funk mais avec la même justesse. A noter le bel apport de Mike Keneally aux claviers pour créer l’ambiance si entraînante de ce morceau, et au piano lors des phrases finales de "Wind In The Trees". "The Golden Room" nous ramène directement, et de manière troublante, à The Extremist avec ses rythmes indiens et cette wah-wah si caractéristique.

L’excellent Noise, dans sa chronique de Professor Satchafunkilus And The Musterion Of Rock, écrivait : "Joe Satriani signe donc là un très bon album, même si la magie qui entourait ses débuts a tendance à disparaître au fil du temps". Bien que grand thuriféraire de Satch devant l’éternel, je ne pouvais pas lui donner tort. J’affirme qu’avec ce nouvel album la magie est de retour.

Plus d'information sur http://www.satriani.com/



GROUPES PROCHES:
YANN ARMELLINO, PAT O'MAY, ALEX CORDO, STEVE VAI, CHICKENFOOT, PATRICK RONDAT

LISTE DES PISTES:
01. Premonition-03:53
02. Dream Song-04:49
03. Pyrrhic Victoria-05:09
04. Light Years Away-06:11
05. Solitude-00:58
06. Littleworth Lane-03:46
07. The Golden Room-05:20
08. Two Sides to Every Story-04:10
09. Wormhole Wizards-06:27
10. Wind in the Trees-07:43
11. God is Crying-04:53


FORMATION:
Allen Whitman : Basse
Jeff Campitelli: Batterie
Joe Satriani: Guitares / Basse
Mike Keneally: Claviers


TAGS:
Guitar-Hero, Instrumental, Technique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
LOLO_THE_BEST - 06/11/2010 -
0 0
3/5
Encore un très bon album pour Joe le gratteux. Les titres d'introduction et de conclusion, assez directs, sont percutants à souhait, avec un thème d'enfer à chaque fois. Si quelques titres m'inspirent moins - "Pyrrhic Victoria", trop monolithique, et "Wormhole Wizards" - les compositions sont quand même assez réussies et suffisamment variées pour ne pas que l'ennui s'installe.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC JOE SATRIANI
DERNIERE ACTUALITE
JOE SATRIANI: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur JOE SATRIANI
DERNIER ARTICLE
JOE SATRIANI - LE GRAND REX (PARIS) - 24 SEPTEMBRE 2015
A peine 2 mois après la sortie de son dernier effort Shockwave Supernova, LE Maestro entame sa tournée Européenne par notre beau pays avec une affiche de rêve : Mike Keneally, Marco Minnemann et Bryan Beller pour 2h de pure leçon de guitare... Tous les articles sur JOE SATRIANI
DERNIERE INTERVIEW
Juste avant son entrée sur la scène mythique de l'Olympia, Music Waves a eu le privilège de se voir accorder une brève interview exclusive avec un guitar hero tout aussi mythique, Joe Satriani pour faire un tour rapide et exhaustif de sa longue carrière.

NOTES
3/5 (2 avis) 4/5 (5 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SYMPHORCE: Unrestricted (2010)
HEAVY METAL
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LORDI: Babez For Breakfast (2010)
HARD ROCK MELODIQUE "Babez For Breakfast" est un très bon album de Hard Rock mélodique et relance Lordi après un "Deadache" marquant un léger essoufflement.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JOE SATRIANI
JOE-SATRIANI_Shapeshifting
Shapeshifting (2020)
4/5
-/5
SONY MUSIC / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_What-Happens-Next
What Happens Next (2018)
5/5
4.3/5
SONY MUSIC / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Shockwave-Supernova
Shockwave Supernova (2015)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Unstoppable-Momentum
Unstoppable Momentum (2013)
4/5
4/5
UNIVERSAL / GUITAR HERO
JOE-SATRIANI_Professor-Satchafunkilus-And-The
Professor Satchafunkilus And The Musterion Of Rock (2008)
3/5
3/5
SONY BMG / GUITAR HERO
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020