GROUPE/AUTEUR:

STONE SOUR

(ETATS UNIS)

TITRE:
AUDIO SECRECY (2010)
LABEL:
ROADRUNNER RECORDS
GENRE:
A.O.R.

""
STRUCK - 29.10.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Après un "Come What(ever) May" couronné d’un succès commercial avéré, la question qui s’impose d’emblée est de connaître l’évolution (s'il y en a) qu’a souhaité prendre la bande de Corey Taylor et James Root pour ce troisième opus…

Si, après une brève introduction au piano, l’entame constituée par "Mission Statement" voire "Digital (Did You Tell)" s’inscrit clairement dans la lignée des titres explosifs et donc totalement entraînants à la manière de "30/30-150", cette entrée en matière punchy ne fait malheureusement illusion que le temps de ces deux titres. En effet, très rapidement, le combo prend le partie de nous balancer des chansons oscillant entre rock lisses et balades désuètes.

A cet égard, le chant de Corey Taylor se fait plus lisse et fini par sonner comme celui d’un Chester Bennington, au point que le parallèle entre les combos respectifs de deux chanteurs sonne comme une évidence. Toute proportion gardée, le métal bouillant et/ou novateur des débuts a laissé place à un rock édulcoré taillé pour la FM.

Si un tel choix sur l’autel du succès se justifie, il laisse également le désagréable sentiment d’un énorme gâchis quand des titres insipides comme "Hesitate" se multiplient à l’envie pour constituer l’essentiel de ce "Audio Secrecy". Si bien que, sorti de l’auditeur lambda friand de chansons spécialement composées à son attention et que le groupe ne se gênera pas pour lui dédicacer en concert, les autres s’ennuieront très vite et ne retiendront que l’entame et quelques passages catchy ("Nylon 6/6", ou encore le riff sympathique de "The Bitter End") sortant d’un contenu ambiant globalement mièvre…

Mais ne nous n’y trompons pas, ce que nous qualifions d’ici mièvre sera apprécié par ailleurs. A cet égard, Stone Sour a un sens du tube indéniable qu’il se fait fort d’exploiter au maximum au détriment d’un manque évident de testostérone.

Finalement, si le doute pouvait encore planer sur "Come What(ever) May", "Audio Secrecy" pose désormais clairement Stone Sour comme le projet soft de Corey Taylor et James Root, à la grande joie d’une adolescence féminine avide de témoignages d’amour, et au détriment d’une frange de quelques aguerris du genre métal qui, n’en doutons pas, passeront très vite leur chemin…

Plus d'information sur http://www.stonesour.com/



GROUPES PROCHES:
CANOBLISS, FIVE FINGER DEATH PUNCH, CONTRACRASH, SLIPKNOT

LISTE DES PISTES:
01. Audio Secrecy
02. Mission Statement
03. Digital (did You Tell)
04. Say You'll Haunt Me
05. Dying
06. Let's Be Honest
07. Unfinished
08. Hesitate
09. Nylon 6/6
10. Miracles
11. Pieces
12. The Bitter End
13. Imperfect
14. Threadbare
15. Hate Not Gone
16. Anna
17. Home Again


FORMATION:
Corey Taylor: Chant
James Root: Guitares
Josh Rand: Guitares
Roy Mayorga: Batterie
Shawn Economaki: Basse


TAGS:
Chant éraillé, Accessible / FM, Neo
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC STONE SOUR
DERNIERE ACTUALITE
STONE SOUR : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur STONE SOUR
DERNIER ARTICLE
LIVE REPORT STONE SOUR + ILL NIÑO
12 Juin 2007: soirée placée sous le signe du néo-métal. Corey Taylor et James Root démasqués envahissent le Bataclan avec leurs camarades de jeu de Stone Sour accompagnés des furieux latino-américains de Ill Niño ! Tous les articles sur STONE SOUR
NOTES
- /5 (0 avis) 1.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
STONEHENGE: Stonehenge (2010)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LA MASCHERA DI CERA: Petali Di Fuoco (2010)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT STONE SOUR
STONE-SOUR_Hydrograd
Hydrograd (2017)
4/5
5/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK INDÉ
STONE-SOUR_House-Of-Gold-And-Bones--Part-2
House Of Gold And Bones - Part 2 (2013)
2/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK INDÉ
STONE-SOUR_House-Of-Gold-And-Bones-Part-1--
House Of Gold And Bones Part 1 (2012)
2/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK ALTERNATIF
STONE-SOUR_Come-Whatever-May
Come What(ever) May (2007)
3/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / NEO/NU METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020