BREACH THE VOID

(SUISSE)

THE MONOCHROMATIC ERA

(2010)
LABEL:

CORONER

GENRE:

METAL INDUSTRIEL

TAGS:
Electro, Growl, Guitar-Hero
""
NOISE (16.11.2010)  
2/5
(0) Avis (0) commentaire(s)
Breach The Void est un groupe suisse qui a vu le jour en 2007 sous l’impulsion du batteur Alex Anxionna alors fraichement débarqué de Sybreed. En désaccord musical avec ce qui va devenir l’un des fers de lance du death métal industriel et technique, le batteur a choisi de lancé sa propre formation. Après une première démo, Alex a pris le temps de s’entourer pour proposer ce tout premier album, "The Monochromatic Era", en travail depuis 2009 et masterisé par Tue Madsen (Mnenic, The Haunted).

Sans surprises ce premier jet se rapproche de ce qu’Alex proposait avec Sybreed, à savoir un métal à consonances death et industrielles avec des vocaux hurlés et chantés, un peu dans l’esprit du métalcore, même si Breach The Void propose une approche plus indus et électro, Alex mettant bien en avant ses samples et synthés. Le résultat donne un album assez rentre dedans et parfois intéressant même si un poil répétitif à la longue. De plus, l’alternance entre vocaux clairs et hurlements sonne parfois trop évidente et commerciale et gâche un peu le plaisir que l’on aurait eu à savourer des titres purement industriels sans avoir cette impression d’écouter un groupe de métalcore à la mode par certains moments.

Cela étant, en faisant abstraction de cet élément, le disque renferme pas mal de bons titres puissants et ne faisant pas de quartiers. Car " Propagate", "Customized Genotype", "Falling", ou encore "Digital Structure", ne font pas dans la dentelle et rappellent un peu le Fear Factory des débuts avec rythmiques implacables, riffs acérés et passages technoïdes furieux. De plus, les vocaux death apportent à l’ensemble une hargne supplémentaire qui ajoute au côté menaçant de l’ensemble.

Malheureusement, les vocaux clairs gâchent franchement des chansons. Par exemple, "Retribution Engine" et "Subversive Mind" auraient un bien meilleur aspect sans ce genre de passages un peu trop présent et qui sonnent trop clairement comme une tentative d’attraper une mode en marche. De même que la recette est un peu trop répétitive, "EC-10" ou "Spirals" n’apportent pas grand-chose que l’on ait déjà entendu avant dans le disque.

Heureusement, le groupe a la bonne idée de finir son disque sur une touche positive puisque "System Failure" est un bon instrumental, complètement électronique, un peu trop court, et qui pourrait être une bonne piste de travail pour Anxionna tant on sent la démarche plus naturelle.

Le résultat donne donc un disque mitigé. On sent un potentiel certain dans la base indus et death, mais le tout est handicapé par de trop nombreux passages téléphonés. Breach The Void a encore du mal à choisir sa voie, coincé entre deux mondes. Nous ne saurions que trop lui conseiller de rapidement choisir la meilleure, et constaterons que la piste purement indus semble mieux lui convenir que celle du métalcore sans âme ni grand intérêt.
- Site officiel
GROUPES PROCHES:
SYBREED, FEAR FACTORY, MINISTRY

LISTE DES PISTES:
01. Propagate (04:21)
02. Subversive Mind (04:01)
03. Retribution Engine (03:53)
04. Customized Genotype (04:22)
05. Falling (04:19)
06. Digital Structure (04:38)
07. EC-10 (05:12)
08. Ruins (04:48)
09. Spirals (03:55)
10. System Failure (02:27)

FORMATION:
Alex Anxionna: Claviers / Batterie
Fabian Ferraglia: Basse
Frederic De Cecco: Guitares
Marko Romero: Chant
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
EIBON: Entering Darkness (2010)
DOOM -
SOFT MACHINE LEGACY: Live Adventures (2010)
JAZZ -
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2024