ARTISTE:

SYRENS CALL

(FRANCE)
TITRE:

RAGING WATERS

(2010)
LABEL:

PERVADE

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin
""
MR.BLUE (22.11.2010)  
4/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Groupe français fondé dans le joli Nord de notre pays, jouant la carte d’un Métal Mélodique à tendance progressive, Syrens Call nous propose cette année son troisième album studio. Apparu dans certains gros festivals, tournant de plus en plus, le groupe se crée une personnalité de plus en plus marquée. Fort de ceci et d’un son unique, il nous propose certainement son album le plus abouti à ce jour.

Le point fort de Syrens Call, mené par sa jolie chanteuse Soraya (qui s’est définitivement bien intégrée), est la faculté de créer des ambiances au canevas très dense, souvent très colorées et originales (le superbe instrumental "One Bloody Kiss" en est par nature le meilleur exemple). Très lumineux (l’efficace "Hang On To Life" aux splendides mélodies), fort en émotions (le moderne "Ashes Of Destiny", "Never Come Back Home" et ses soli croisés guitare/clavier à couper le souffle) et en fraîcheur (les mélodies, les sons de claviers du très accessible "Perfidious Paradise"), cet album sait se démarquer des productions actuelles. Quant à la voix de Soraya, elle s’intègre parfaitement à cette trame sonore et porte de nombreux titres à l’instar d’un "Cruel Love", d’un "I’m Your Only Love" au refrain doublé à l’octave qui, s’il surprend dans un premier temps, fini par séduire, ou encore de la pièce maitresse de l’album, un "The Dance Of Light" dantesque et épique, faisant passer définitivement le groupe dans la cour des grands !

Pourtant, dans ce contexte musical plutôt enthousiasment, l’impression que quelque chose cloche nous prend par moment ! Tout d’abord, par un certain manque de relief qui plane sur tout l’album. Tout semble mixé au même niveau. Ainsi, les passages couplet/refrain ou refrain/solo n’explosent pas comme ils le devraient. Le contre-exemple révélateur apparait sur la fin de l’album, lors du passage Métal lourd de "Relapse". Ce dernier, éclatant avec maestria, révèle toute la richesse que pourrait gagner la musique de Syrens Call si tout y était plus nuancé.
L’autre raison est le mélange des genres qui peut désorienter sur les premières écoutes (et les premières seulement, car la formule finit par être appréciée à sa juste valeur, ce qui est un gage de qualité). Ainsi, "I’m Your Only Love" et ses claviers à la Jim Peterik, ou "Perfidious Love" développent des mélodies très accessibles, limites FM, qui surprennent dans ce paysage à la fois Métal Moderne à chanteuse et Métal Prog’. Une fois encore, plus de nuances sonores viendraient renforcer cette symbiose et créer une formule encore plus convaincante !

Finalement, avec un minimum d’ouverture d’esprit et de patience, et en dehors de quelques titres plus faiblards comme "Desecrated Past" ou un "Cruel Love" presque trop évident, Raging Waters se révèle une bien bonne surprise et vous garantira de bons moments de musique. Alors qu'il se rôde une fois de plus au Nautilys de Comines, préparant ses futurs concerts, le groupe s'apprête à donner un nouvel élan à sa déjà bien belle carrière. Syrens Call gagne du terrain à son rythme mais avec assurance et son avenir se dessine de façon très enthousiasmante. Mais que ceci ne soit pas une excuse pour faire l’impasse sur cette nouvelle production !


Plus d'information sur http://perso.orange.fr/syrens.call/index2.htm



GROUPES PROCHES:
HEADLINE, CLANDESTINE


LISTE DES PISTES:
01. Hang On To Life – 04 :47
02. I’m Your Only Love – 05 :07
03. Ashes Of Destiny – 06 :30
04. Cruel Love – 06 :52
05. Perfidious Love – 04 :11
06. Never Come Back Home – 05 :20
07. Desecrated Past – 06 :12
08. Relapse –05 :41
09. One Bloody Kiss – 06 :08
10. The Dance Of Light – 13 :58

FORMATION:
Eric Serre: Basse
Franck Manier: Claviers
Sébastien Paul: Batterie
Soraya Hostens: Chant
Stéphane Thuriot: Guitares
Thibaut Coisne: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
4/5 (1 avis)
STAFF:
4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
ANVIL: Hard 'N' Heavy (1981)
HARD ROCK -
SOLE REMEDY: Apoptosis (2010)
METAL PROGRESSIF -
 
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SYRENS CALL
SYRENS-CALL_Emoceans
Emoceans (2004)
4/5
-/5
BRENNUS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2022