GROUPE/AUTEUR:

GOAT THE HEAD

(NORVÈGE)

TITRE:
DOPPELGÄNGERS (2010)
LABEL:
AFTERMATH
GENRE:
DEATH METAL

""
REDDUST - 23.11.2010 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Vu le nombre pléthorique de groupes existant, certains ont décidé de se faire remarquer par leur look. Le plus souvent s'accoutrer d'un masque de façade suffit. Pour n'en citer que quelques-uns parmi les plus célèbres : Slipknot aux masques rigolo ou les hideux faciès de Gwar et de Lordi. Autant de groupes qui ont avant tout construit leur réputation sur leur aspect visuel. Beaucoup d'autres s'y sont essayés ou s'y essayent encore. On pourrait citer également les Allemands de Milking The Goatmachine et leurs masques de chèvre, ou bien encore les Norvégiens de Goat The Head. Dans ce dernier cas, pas de masque, mais un look d'homme des cavernes, peaux de bête de rigueur et création d'un univers musical tournant autour de l'homme préhistorique. Goat The Machine a décidé d'être le premier groupe de néanderthal du death métal.

Si le groupe norvégien continue toujours de se référer à la préhistoire, il a toutefois fait évoluer son look vers une combinaison de spationautes avec casques divers et masques proches de Slipknot. Question musique, ce deuxième album "Doppelgängers", s'inscrit dans la continuité de "Simian Supremacy", premier essai du groupe. Un death métal plutôt old school, pas si éloigné que cela d'un Master, mais avec un très fort accent thrashy et une production plus propre. Dans l'ensemble et dans leur genre, les compositions sans casser trois pattes à un mammouth sont plutôt convaincantes . Les Norvégiens maîtrisent leur sujet et nous gratifient de jolis petits soli de guitare cro-magnonesques et de riffs parfois bien troussés ("Salt", "Reveille"). Et puis surtout, ils varient les plaisirs et ne nous assènent pas un disque d'une linéarité ennuyeuse. Le groupe sait à la fois s'adonner aux compositions musclées ("The Tube Is A Gospel", "Salt") et nous gratifier d'accalmies sonores plus mid-tempo ("Stirring The Enigmatic Appetite", "The Ubiquitous Cube").

Goat The Head a décidé de faire de l'humour son fond de commerce musicale. Et il suffit de lire les titres pour être assuré que Goat The Head est une joyeuse bande de déconneurs. Et musicalement c'est les rares fois où le groupe sort des sentiers battus qu'il se montre le plus enthousiasmant. Il en est ainsi du délectable "The Tube Is A Gospel", où sur une rythmique endiablée vient s'incrustée une voix féminine à la chaleur sensuellement soul, ou bien encore, le plutôt heavy-métallique en diable "Primal Caveman Death Metal".

"Doppelgängers" s'avère être un bon petit album de death-métal, bien fait et à l'énergie bienheureuse communicative. Néanmoins, il manque un petit quelque chose pas aisément définissable pour faire de cet album une franche réussite. Malgré le bon temps procuré, ce "Doppelgängers" laisse un tout petit peu sur la faim et lasse un tout petit peu à la fin. Peu importe après tout car, de toute façon, la musique de Goat The Head est taillée avant tout pour la scène. Scène, où le groupe commence à se forger une solide réputation. Il ne reste plus qu'à attendre une éventuelle venue dans nos contrées de ces métalleux des cavernes pour se laisser vraiment convaincre des bienfaits de leur musique préhistorique.

Plus d'information sur http://www.goat.as/



GROUPES PROCHES:
DISMEMBER

LISTE DES PISTES:
01. Neolitithic Rocket Science - 3:01
02. Uncanny Valley Clan - 3:49
03. This Tube Is The Gospel - 3:34
04. Salt - 3:32
05. Bestial Domestication - 3:34
06. The Hunt Is On (sexy Son) - 3:29
07. Reveille - 2:03
08. Stirring The Enigmatic Appetite - 3:23
09. The Ubiquitous Cube - 4:06
10. Primal Caveman Death Metal - 3:21


FORMATION:
Kenneth Kapstad: Chant / Batterie
Ketil L. Saether: Chant / Guitares
Per Spjotvold: Chant / Claviers
Tron Frones: Chant / Batterie


TAGS:
Chant grave, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GOAT THE HEAD
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ROGER HODGSON: Open The Door (2000)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HELSTAR: Glory Of Chaos (2010)
HEAVY METAL
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GOAT THE HEAD
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020